N-Y, JUIN / JUILLET 2018
MÉTÉO : temps ensoleillé, l'été s'est clairement installé avec une moyenne de 29° Des conditions idylliques pour profiter des parcs et prendre quelques couleurs.
PS... Wade dit : préparez les bikinis

NEWSLETTER DE NOVEMBRE 2018



+ 100 $ ▬ Pour le groupe AVENGERS
+ 50 $ ▬ Pour les groupes VILAIN et X-MEN

» SALES du 01.11.18 au 30.11.18

» INTRIGUE #1 Secret Wars

» MISSION #1.2 The fever spreads ouverte jusqu'au 30 nov.


 :: Welcome to the Game :: New York :: Manhattan :: Central Park

Le goût du pouvoir ( libre)

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 42
» association : Je n'ai pas vraiment de camp mais je vais là où j'ai quelque chose à gagner.
POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: -
» appartenance:

Ven 1 Déc - 2:11
Je sais que c'est moche mais au fond je me réjouis de l'absence de ce soleil, si je me montre bien présent je sais que les plus hautes marches du pouvoir s'ouvriront à moi comme par magie .. Je suis comme ça, opportuniste de tout moment. Je pourrais même offrir de plus beau cadeau à Mary, c'était que du bonus pour moi. Je savais que c'était mal de penser comme ça mais peu importe .. J'avais prévu un meeting sur Central Park, un petit discours filmé. Je regarde les quelques personnes s'étant déplacé. J'ai ma feuille en main et je m'éclairci la gorge pour donner mon discours, ce n'était pas le genre officiel mais je savais qu'internet s'occuperais de me faire connaitre.

" Citoyens de notre belle ville de New York, aujourd'hui l'heure est grave.. Notre soleil si précieux nous a été volé par une forme de vie extérieur à notre belle terre.. Pourtant si il pense nous effrayer je jure qu'il n'en sera pas le cas .. En tant que sénateur, je compte mettre tout ce qu'il y a en mon pouvoir pour éradiquer ces problémes de pillages et autre vols en tout genre"

Je continuais à parler de longues minutes avant de finir mon discours, je sais que ce discours était plutôt simple mais bon c'était comme ça.. J'étais pas là pour faire non plus le discours de ma carrière. Rien que de me montrer prêt du peuple me fera gagner des points dans les sondages.. Je compte bien aboutir au plus haut rang du pouvoir. Je montre donc à mon peuple américain, mon plus beau visage, celui du patriote Edward. Il est évident que je n'allais pas leur sortir l'autre moi, le dominateur .. lui je le gardais pour Mary. Je décide de demander à mes gardes du corps de me laisser alors que je parle un peu avec les gens venues sur place. Certains discours sont barbant mais d'autre me flatte et alors je me sens galvaniser.

Depuis tout petit je vois le pouvoir comme un grand jeu d'échec, pour gagner il faut juste bien placer ces pièces. Je vois que les gardes du corps sont toujours à l'affut et au fond je comprends.. La nuit est toujours bien noire et un taré ou deux pourraient tenter de me faire la peau. Sauf qu'ils ne savent pas que je sais me défendre. Toute façon je peux lire leur pensée si ils sont assez proche de moi, sauf que là avec la foule cela fait plutôt brouhaha totalement inaudible.. Je soupire au fond je crois que j'aurais préféré être entre les cuisses de la belle et douce Mary...


Invité
Invité
GÉNÉRAL.
POUVOIR.

Dim 17 Déc - 18:59
Invité
Aaron & Milo
Il y a des événements marquant dans la vie d’un journaliste, et croyez moi, cette nuit menaçante en est le parfait exemple. Et si ce type de chose réveille chez certains les plus noirs aspects, chez d’autres cela réveille de plus grands desseins. Des élans patriotiques ou des envies de grandeurs. Ajoutez à cela des visions qui ne vous annoncent pas forcément de meilleurs hospices, et quand un sénateur fait un discours, vous comprenez que votre place est d’y aller. Je continue à dire que le futur est en mouvement, que ma présence peut à elle seule changer un infime détail et empêcher une vision de se réaliser. Raison de plus pour ne pas l’ignorer. Et puis croyez bien que Jameson est loin de vouloir laisser passer un discours sénatorial en plein milieu de Central Park.

Après avoir hurler un « MILOOOOOOOOOO » dans tout le Daily Bugle je me suis retrouvé en moto dans Central Park. Seul - à ma demande - portable en main en position enregistreur. Me voici donc au pied de la scène improvisée par le Sénateur Edward, à écouter un de ces discours qui ne me plaît qu’à moitié. Pourquoi ? Parce que comme beaucoup il fait des promesses sans fondements. Tout faire ? Voilà une phrase qui attire mon attention. Et voyant que Aaron Edward semble disposé à discuter je me fonds dans la foule. Je laisse une vieille dame lui parler, expliquer qu’hier encore des “vilains garnements” s’en sont pris à son chat, lui demandant si il pouvait faire quelque chose pour cela aussi. Intérieurement je ris, le pauvre comme je le plains à cette seconde. Voilà pourquoi je ne me suis jamais hissé vers la politique. Je ne saurai pas garder mon sérieux face à ce genre de remarque. Une fois la réponse donnée, je la laisse le remercier et s’éloigner, me retrouvant face à l’homme célèbre. Portable en main sans le pointer dans sa direction c’est poliment que je commence par me présenter. Cela fait toujours bonne impression « Sénateur Edward, Milo Wordworth pour le Daily Bugle. Dans votre discours vous parlez de mettre - je cite - tout ce qu’il y a en votre pouvoir pour éradiquer les problèmes actuels de New-York, mais concrètement comment comptez vous vous y prendre ? Au sortir d’une période comme celle que nous venons de traverser, comptez vous remettre en place le couvre feu ordonné en son temps par Thaddeus Ross ? »

Oui la question peut paraître vicieuse, mais pousser un homme vers une comparaison aussi extrême peut être un moyen de déclencher ses plus bas instincts, et j’avoue être curieux face à cet homme. Tant de netteté tant de calme et de retenue, en général cela cache quelque chose. Et je suis du style curieux… Voir même un peu fouille-merde mais soyons d’accord, si je ne l’étais pas, je ne serai pas journaliste non ?

"Le goût du pouvoir"(// beerus)
Le pouvoir des mots
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Avengers RPG :: Welcome to the Game :: New York :: Manhattan :: Central Park-