NEW YORK, JANVIER 2018
MÉTÉO : Il fait très froid malgré le temps ensoleillé. Les chutes de neiges bien que sporadiques peuvent vous surprendre la nuit, attention aux verglas au petit matin! De la neige est à prévoir courant du mois par vague.

NEWSLETTER de MARS 2018



RP Libre : Personne.
RECHERCHE DE RP : Personne.

+ 50 $ ▬ Pour les groupes VILAIN et X-MEN

» SALES du 12.03.18 au 24.03.18

» INTRIGUE #1 Wakanda
Les inscriptions ne sont pas encore ouvertes !

» MISSION
Les inscriptions sont ouvertes !


 :: Welcome to the Game :: New York :: Staten Island :: Logements :: Wanda Maximoff & Vision

Bienvenue chez nous ! Vision & Wanda

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 50
» ma tête : Elizabeth Olsen


» association : Avengers
POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: -
» appartenance:

Dim 13 Mai - 16:38
Bienvenue chez nous !
Cette journée est vraiment spéciale pour moi. Normalement ce soir on emménage vraiment dans notre appartement avec Vision. Enfin on va pouvoir se retrouver tous les deux au calme. Comme je dois encore faire la décoration de plusieurs pièces, je me suis levée de bonne heure. Après une douche rapide, j’ai enfilé un tee shirt blanc et un jean. Retrouvant mon homme pour profiter un peu de lui avant son départ pour aller travailler, j’ai pris un copieux petit déjeuner. Je suis partie en même temps que lui, posant un tendre baiser sur ses lèvres tout en soufflant un doux “Bonne journée et a ce soir chez nous ^^”, filant pour prendre le ferry pour Staten Island. Je me suis arrêtée à l’épicerie non loin de notre loft pour faire quelques courses pour que je puisse manger ce midi et de quoi faire un repas pour ce soir et demain matin. Je verrais avec Vis pour faire plus de courses demain. J’ai hâte de retrouver notre loft et d’y mettre notre touche personnelle. On a tout choisi ensemble, pourtant il me laisse carte blanche pour l’emplacement de chaque décoration. Il veut avoir la surprise. Je suis ravie de pouvoir faire cela et voir sa réaction. J’ai vraiment hâte d’être ce soir pour pouvoir aussi découvrir son bureau, il a fait la décoration lui-même et je ne l’ai pas encore vue. De mon côté j’ai aussi aménagé le mien sans rien lui montrer, ainsi on aura chacun une pièce à découvrir.

Rapidement je me retrouve devant la porte d’entrée. Tout est ultra sécurisée et cela me rassure. Vision à vraiment tout fait pour que je me sente en sécurité. Une fois dedans, je m'imprègne des lieux. Tout est calme et serein. Les odeurs se mélangent entre le neuf, le cuire et le bois. Allant dans la cuisine, je range tous mes achats, prenant un peu possession des lieux. J’ai encore un peu de décoration à faire mais ce n’est pas la première pièce dont j’ai envie de m’occuper. Sourire aux lèvres je me dirige vers l’étage. Je commence par notre chambre. Le lit est déjà fait, c’était plus simple de le faire à deux. Je rajoute des touches de couleurs et je met les cadres au mur. Posant quelques objets sur les consoles, je prends un peu de recul. Tout est parfait. Le dressing est déjà en place et remplis, rien à faire de plus. Direction la salle de bain où j’ajoute quelques plantes vertes et le panier à linge. Jetant un dernier coup d’oeil pour voir si tu es bien à sa place, je me dirige vers la terrasse. J’agrémente les deux fauteuils oeufs de coussins et pose un vase sur la table avec quelques fleurs dedans, pas besoin de plus. Maintenant il me reste tout le rez-de-chaussée.

Redescendant l’escalier je me dirige vers la salle de sport. Tout a déjà été installé, je rajoute juste des cadres au mur pour que ce soit plus sympa. Juste à côté mon bureau,  il est déjà prêt, j’ai déjà fait la décoration. Je me mets sur le pas de la porte et regarde le tout. Cela me plaît toujours autant donc je passe à la pièce suivante, fermant bien la porte derrière moi. Direction la chambre d’amis où je pose des objets sur la commode, met des touches de couleurs et accroche ce qu’il faut au mur. Tout est parfait, je m’attaque donc à la salle de douche où j’ajoute des serviettes, un peu de déco et des plantes. Satisfaite du résultat, je me retrouve dans le grand espace ouvert. Là j’ai juste quelques plantes à mettre et quelques objets. Prenant une petite pause, je mange un sandwich sur le pouce car j’ai encore pas mal de choses à faire. Sur la mezzanine je fais en sorte que le coin lecture soit un lieu cocooning. Cela me prend un peu de temps mais je suis contente du résultat. Passant devant le bureau de Vis, je ne regarde pas et j’en profite pour aller dans le jardin. Posant quelques lumières, je profite de la sérénité du lieu pour profiter un peu du soleil. Il est presque 16h. Je dois retourner au Ferry . Je fais un dernier tour et comme tout est parfait, je me dépêche. De retour à la base, je prend une douche et me change. Récupérant ma voiture, je prends le pont de Brooklyn. La circulation est fluide et j’arrive rapidement. Me garant dans le garage, je descends de voiture et va vers l’entrée. En mettant la clé dans la serrure, mes émotions me submerge, je sais ce qu’il y a derrière. Poussant la porte que je referme derrière moi, je regarde ce grand espace ouvert. Enlevant mes chaussures je me dirige vers le canapé, posant ma main dessus, je me remémore les moments où on faisait les brocantes avec Vis. Plonger dans mes pensées, j’attends l'arrivée de celui que j’aime...
‹c› Vanka
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 51
» ma tête : Paul Bettany


» association : Les Avengers
POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: 5 - Connaissance parfaite
» appartenance: 10 - Androïde/Robot.

Dim 13 Mai - 18:07
Bienvenue chez nous !
Wanda & Vision
Cette journée était en substance ordinaire. Je ne dors pas donc j’ai continué de travailler jusqu’à ce que ce soit l’heure pour Wanda de se lever, un peu avant qu’elle ne se réveille j’avais rejoint la cuisine commune pour préparer le petit déjeuner. Pour l’heure nous vivions à la Base Avengers. les hôtels ce n’était plus possible, et au final être “sur place” auprès de bons amis et surtout pendant la nuit Kree. Ce choix était le plus rationnel, et le plus raisonnable pour elle comme pour le reste de l’équipe. Nous avions tous conscience que cela allait prendre fin mais en attendant cela nous convenait. Enfin c’était avant que nous trouvions l’endroit parfait.

Pendant quelques jours j’avais aidé Wanda à aménager le plus gros et le plus lourd, ensuite j’avais tout sécurisé. Pour le reste ? Soyons honnête, ma notion de beau ou de “très joli” restait encore à développer. L’harmonie se résumait encore à ce que tout soit symétrique. Je ne pensais pas avoir les meilleurs goût qui soient pour rendre cet endroit “parfait”. Accompagner Wanda sur les brocantes et autres dépôts ventes était déjà en soit une forme d’apprentissage et presque de “miracle”. Alors pour ce qui était d’aménager les lieux, je préférais que ma belle Sorcière Rouge se charge de cela.

Aujourd’hui donc notait notre dernier jours à la base. Tout était quasiment prêt, j’avais fait transférer nos affaires et nos biens à notre nouveau loft, aidé de l’Iron Legion de Tony. Il disait qu’elle ne servait pas à cela, mais vu l’usage que lui avait pu en faire par le passé, je pensais être en droit - moi aussi - de les détourner de leur usage. Par les airs cela serait plus rapide que par le ferry ou la route de toute façon. Tout avait été déposé dans les différentes pièces, charge à elle et moi de tout ranger.

Ce matin là nous nous étions donc séparés, elle pour aller finir de préparer ce qu’elle appelait notre nid, moi pour aller travailler, et répondre à une interview organisé par Tony. Je n’aimais pas cette idée, et m’y rendre était loin d'égayer ma journée. Mais je savais que cela lui faisait plaisir alors pourquoi pas. Je pensais pouvoir me libérer pour le déjeuner et ainsi aller aider Wanda, mais nous avions du travail en retard à Stark Industries, alors j’avais laissé cette option de côté, pour me concentrer sur notre travail et ainsi permettre à Emma et Tony de rentrer plus tôt chez eux. C’est chose faite à environ 18h. Cela m’a semblé interminable. Et je crois que c’est bien la première fois. Une fois que tout est rangé, je raccompagne Tony et Emma jusqu’à leurs véhicules et m’assure qu’ils sont bien partis. Une fois seul, je change cette apparence si inhabituelle qui est la mienne pour prendre celle bien plus passe partout qui est la mienne depuis notre séjour en Ecosse. Prendre ma moto puis le ferry était devenu un de ces petits plaisir que j’attribuais à ma nouvelle humanité. Au loin je voyais déjà le toit de ce qui était devenu notre chez nous et cette idée me fit sourire.Je me demandais ce que Wanda avait pu faire de plus.

Le chemin jusque chez nous était finalement rapide, et c’est ravi que je pu constater que son véhicule était dans le garage. Mains dans les poches je ne sortais pas mes clés et c’est une interface de sécurité qui s’assura de mon identité. Signe que Wanda était déjà là. Voyant ses chaussures dans l’entrée je fis comme elle. Un code social pour signifier que l’on était chez soi je suppose ? Je retire donc mes chaussures et mes chaussettes, j’ai appris à marcher plutôt qu’à planer à quelques centimètres du sol. Là encore cette façon de faire semble plus “conventionnelle”. Voyant Wanda immobile et tenue au canapé je me dirige vers elle  et passe mes bras autour de sa taille « ▬ Est-ce que tout va bien Wanda ? » Je ne me préoccupe pas encore de ce qui nous entoure, m’assurer de son bien être est en quelque sorte une priorité, le reste devient secondaire « ▬ J’espère que mon retard ne t’a pas inquiété, je me suis dit que j’aurai dû t’envoyer un message, mais ensuite j’aurai raté le ferry et cela aurait été bien plus… Pénible… » Je prend le temps de poser mes lèvres sur sa joue, avant de mieux la recaler contre mon torse.
code by FRIMELDA
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 50
» ma tête : Elizabeth Olsen


» association : Avengers
POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: -
» appartenance:

Dim 13 Mai - 19:09
Bienvenue chez nous !
Je ne remarque pas le temps passer. Plongée dans mes souvenirs, les bons comme les mauvais, je revois tout ce qui m’est arrivé en quelques années. Et pourtant la souffrance et la tristesse que j’ai ressentie sont contrebalancé par les moments heureux. Ces petits riens de la vie quotidienne qui permettent d’avancer et de se dire que le meilleur reste à venir. La preuve, ce loft qui devient notre chez nous avec Vis. Toutes ses émotions me font monter les larmes aux yeux mais j’arrive à les contenir. Je refuse que ce moment soit gâché par mes larmes et mes émotions négatives. Même si un léger voile de tristesse reste dans mes yeux. Ma main toujours sur cuir du canapé, je regarde par la baie vitrée qui donne sur notre jardin. J’aime beaucoup cette vue. Elle est apaisante et sereine. Ne bougeant pas de ma position je fais en sorte de retrouver mon calme intérieur. Je sais que Vision ne va pas tarder et je ne voudrais pas qu’il me voit triste, ce n’est pas ce que je veux lui montrer aujourd’hui. Je suis heureuse de vivre avec lui dans un chez nous douillet et qui nous ressemble. Et puis j’ai hâte de voir ses réactions et de savoir ce qu’il pense de ce que j’ai fait.

Je ne fais pas attention à l’heure donc je ne sais pas depuis combien de temps je suis dans cette position, immobile. Je n’entends même pas la moto de mon homme, ni son entrée chez nous. Il faut dire qu’il est très silencieux. C’est lorsque ses bras enlacent ma taille et à ses mots  qu’un sourire illumine mon visage. Me calant contre lui, je lève la tête pour plonger mon regard dans le sien, répondant avec douceur à sa question “Oui je vais bien Vis ^^” Me retournant, je pose ma main sur sa joue. J’aime beaucoup son apparence humaine mais je préfère vraiment  sa véritable apparence. Effleurant sa joue de mon pouce j’écoute avec tendresse la suite de ses paroles “Rassure toi, tu ne m’as pas inquiétée. Je suis même touchée que tu ai voulu faire au plus vite pour rentrer. J’étais plongée dans mes pensées et je n’ai pas fait attention à l’heure…” A son baiser sur ma joue, je sourie. Me hissant sur la pointe de mes pieds, je viens poser un baiser sur ses lèvres.  Sentant qu’il me recale contre son torse, je me niche contre lui, profitant de sa tendresse. J’adore être dans ses bras. Après quelques instants, je pose mes mains sur sa poitrine et plongeant son regard dans le sien je murmure “Comment s’est passé ta journée ?” Même si j’ai hâte de lui faire visiter notre loft, j’ai besoin de savoir si tout a bien été pour lui.
‹c› Vanka
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 51
» ma tête : Paul Bettany


» association : Les Avengers
POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: 5 - Connaissance parfaite
» appartenance: 10 - Androïde/Robot.

Dim 13 Mai - 20:16
Bienvenue chez nous !
Wanda & Vision
Je ne sais pas si cette sensation est descriptible, si cela est possible pour le commun des hommes. Mais quand j’entre dans cette pièce immense, quand je la vois elle, au milieu et immobile, je sais. Je sais que son bonheur n’est pas entier. Il y a des choses que je peux guérir. la violence vécu pendant son emprisonnement, ses peurs, ses doutes. Je peux les balayer, les lui faire oublier. Je peux tenter de la rendre plus heureuse. Mais il ya ces autres choses qui lui manqueront toujours et entacheront toujours les moments de joie. Je crois que la perte de Pietro, teintra toujours de gris ce que nous vivrons ensemble. Mais je ferai toujours de mon mieux pour qu’elle se sente mieux, heureuse même si cela doit disparaître pendant quelques minutes au profit des souvenirs. Je crois que c’est aussi pour cette raison que je n’aime pas la laisser seule aussi longtemps. Que je crains - parfois - que cet endroit soit trop grand. Mais il lui plaît, elle l’a aimé dès qu’elle l’a vu, et nous en avons vu des endroits, alors non, je ne pouvais pas lui refuser ce bonheur là.

La voyant toujours dans ses pensées je me suis approché, je l’ai entouré de mes bras et la serre avec douceur. Ce n’est pas évident de trouver les bons mots, et j’ai toujours été maladroit. Alors maintenant c’est avec beaucoup de précaution que je les sélectionne. Tony et Sam disent que j’ai “appris à tourner 7 fois ma langue dans ma bouche avant de parler” pourquoi 7 je n’ai pas posé la question… Et quand elle me dit aller bien, ne pas s’être inquiétée, je recule légèrement pour mieux plonger mon regard dans le sien « ▬ Tu semblais… Soucieuse quand je suis entré. Est-ce que tout va bien tu es sûre ?  » La laisser se plonger dans ses pensées a toujours été quelque chose que je redoute. Ce genre de moment, je… Je préfère être là. Et une certaine contrariété vient se peindre sur mon visage humain. Dissimuler mes émotions sous cette humanité est quelque chose que je peine à faire, c’est encore en cours d’apprentissage… Je sais qu’elle le verra, alors comme elle je tente un sourire rassurant. Je ne sais pas si cela a l’effet escompté. Bien tenté dirait on.

Donner un baiser. Ca aussi c’est quelque chose que j’ai appris avec et pour elle. J’ai décodé cette action là. Sur la joue ? Pour les amis, pour se dire bonjour, pour la rassurer ou la câliner. Sur le front ? Quand elle a fait un cauchemar ou qu’elle pense trop et que je veux stopper ses sombres pensées, ce sera toléré sur un enfant également comme preuve d’affection. Natasha le fait avec les enfants de Clint et Laura. Sur la bouche ? Cela lui est uniquement destiné. Pour lui montrer que je l’aime et que je suis heureux. J’ai aussi cru comprendre que cela montrait le désir que l’on éprouvait pour l’autre selon son intensité, sa durée et la position de nos mains, de notre corps. Quand elle se hisse donc sur la pointe des pieds comme elle le fait ? Je pose mes mains sur sa taille pour la soutenir. Je me sais bien plus grand qu’elle, 22 centimètres pour être précis, alors j’ai pris l’habitude de vouter mon dos pour l’aider à se rapprocher. Je répond à ce baiser parce que j’aime ça, et parce qu’il signifie exactement la bonne chose à cet instant. Il ne dure pas longtemps, cela signifie qu’elle veut me rassurer et me dire bonjour en quelque sorte. Lorsqu’elle se recale entre mes bras, je la serre avec douceur. Je la laisse profiter de cet instant tout comme j’en profite. Puis je replonge mon regard dans le sien. A sa question je reste surpris.

J’ai toujours du mal à parler de moi, ce n’est pas quelque chose que je fais normalement, mais là encore j’apprends cette convention sociale acceptable. Elle s’enquit de ce que j’ai fait pour ensuite me montrer ce que, elle, elle a fait. Inclinant la tête sur le côté je souris avec douceur et répond donc « ▬ Hum j’ai aidé Tony et Emma dans de nombreux dossiers en retard. Ce n’était pas très intéressant, mais la capacité de Tony à engranger le retard est remarquable. Entre temps il avait organisé une interview pour certains des Avengers, du moins je crois, puisque toi tu ne l’as pas subit. Ou alors c’est parce qu’il ne voulait pas s’attirer ta colère, ou qu’il est encore… Désolé de ce qu’il a provoqué et t’as fait endurer. Quoiqu’il en soit j’ai dû répondre aux question d’une mademoiselle Jones qui travaillait pour Vanity Fair je crois… Et quand j’eu fini, je suis retourné aider Emma pour un dernier dossier et ensuite je l’ai raccompagné avec Tony à leurs voitures. Je crois que Steve m’en aurait voulu si Emma n’était pas partie en même temps que moi. Voilà à peu près ce que j’ai fait. Oh et ensuite j’ai pris ma moto puis le ferry et me voici… » Quelques secondes d’attente, un nouveau sourire et je peux enfin reprendre. « ▬ Et toi alors ? Si tu me montrais tout ce que tu as fait. Parce que si ma journée n’a rien d’exceptionnelle, savoir que je rentrerais chez nous ce soir et que je verrais ton travail était quelque chose qui rendait cette journée bien plus supportable… » Un nouveau baiser sur ses lèvres et je peux conclure « ▬ Tout comme l’idée de te retrouver enfin ». J’ai appris que ce type de phrase lui plaisait toujours, et je tente même un sourire un peu plus charmeur. Oui j’expérimente, mais je sais que l’indulgence de Wanda est sans failles à mon égard…

code by FRIMELDA
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 50
» ma tête : Elizabeth Olsen


» association : Avengers
POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: -
» appartenance:

Dim 13 Mai - 23:14
Bienvenue chez nous !
J’aime quand Vision me prend dans ses bras lorsqu’il revient de son travail. Aujourd’hui à une saveur d’autant plus particulière vu que l’on s’installe chez nous. Et en plus je ne l’ai pas vue arriver ni même sentie. Je sais qu’il n’aime pas trop me voir plonger dans mes pensées, j’essaye donc de le rassurer. Mon regard plongé dans le sien et ma main toujours sur sa joue, je remarque tout de suite son air contrarié même si il tente de sourire. Même dans ses mots je sens son inquiétude. Posant ma deuxième main sur son visage je murmure “Hey, je t’assure que je vais bien. C’est vrai que j’étais dans mes souvenirs, que certains sont douloureux. Mais tout ce que j’ai vécu, ce qu’on a vécu, nous a permis d’arriver à ce moment et pour rien au monde je voudrais que cela change.” Je le regarde avec tout mon amour et effleurent doucement ses joues de mes pouces. Je veux lui faire comprendre que tout va bien, que je suis heureuse ici avec lui. Je me hisse même sur mes pieds pour venir effleurer son nez du mien avec douceur, avant de poser mes lèvres sur les siennes.  Sentant ses mains sur ma taille et qu’il se baisse vers moi, je repose mes pieds au sol pour mieux profiter de cet instant. Le baiser finit, je profite de ses quelques instants nicher contre son torse, de ce doux moment câlin.

Et puis, c’est à mon tour de lui demander comment s’est passé sa journée. Mon regard plongé dans le sien, mes mains sur son torse, je vois bien sa surprise. Mais c’est quelque chose qui me tient à coeur. C’est normal de demander à celui qu’on aime si tout s’est bien passé pour lui. Finalement un doux sourire apparaît sur ses lèvres et il commence à m’expliquer. Attentive à ses paroles, je ris lorsqu’il me parle de la capacité de Tony a prendre du retard, mais je fais une légère moue lorsqu’il parle de son interview mais quelque part je suis reconnaissante à Iron Man pour m’avoir épargnée cela  “J’aurais bien aimé voir ton interview mais je suis soulagée de ne pas y avoir participé.” Et quand il parle d’avoir raccompagné Emma et Tony, je souffle souriante “Tu prends soin des gens qui travaillent avec toi, c’est une des choses que j’aime en toi.”
Et, enfin le moment tant attendu arrive : il me demande de lui montrer tout ce que j’ai fait aujourd’hui, que cette journée a été supportable car il savait qu’il allait rentrer chez nous. Un grand sourire apparaît sur mes lèvres et une lueur de joie illumine mes yeux. Je réponds avec tendresse à son baiser et je rosi même à sa dernière phrase. Je suis vraiment touchée par ses mots et par son sourire un peu charmeur.  Je lui murmure “Moi aussi je suis heureuse de te retrouver ^^... Je te propose donc de  commencer par le salon - mezzanine…” Glissant ma main dans la sienne je l’entraine lentement avec moi pour lui laisser le temps de découvrir le salon...
‹c› Vanka
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 51
» ma tête : Paul Bettany


» association : Les Avengers
POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: 5 - Connaissance parfaite
» appartenance: 10 - Androïde/Robot.

Lun 14 Mai - 23:05
Bienvenue chez nous !
Wanda & Vision
CLa chaleur des mains de Wanda est quelque chose qui m’a toujours apaisé, mais également intrigué. Comme si la source de son pouvoir, ce qui nous relie faisait réchauffer sa peau au contact de la mienne. Certains êtres auraient comparé cela à un baume. Je n’ai en soit rien à soigner, mais sentir ses mains sur mon visage me rassure. Je comprend qu’elle ne joue pas. Qu’elle ne ment pas. Je sais que se souvenir est important, je n’ai pas encore compris pourquoi, mais je sais que je finirai par comprendre. Pour moi les souvenirs ne sont qu’une sorte de bibliothèque. Je vais devoir apprendre à en jeter et à en conserver. En attendant de faire le tri, pour le moment j’emmagasine. Je pense qu’un jour je saurai faire la différence entre ce qu’il faut conserver ou non… garder des douloureux parce qu’ils sont beaux plutôt que des les bannir pour ne garder que le meilleur. Pour le moment je me sais incapable de cela. Un sourire se dessine sur mon visage tandis qu’elle l’effleure. Puis nous nous embrassons. C’est comme un pansement pour elle. Je suis le docteur de son âme… Enfin je crois…

Nous parlons ensuite de ma journée, la visite de l’appartement viendra après je le sais. Alors je fais les choses dans l’ordre. A sa moue - que je ne sais pas décrypter - je me permet de souffler  « ▬ Cela a l’air de te contrarier… » Entendant qu’elle est soulagée mais déçue, j’incline ma tête sur le côté. Mademoiselle…. Non madame Banner dit que je ressemble à un chaton quand je fais ça. Étrange comparaison mais il paraît que c’est un compliment, et elle m’a assuré que cela devrait plaire à Wanda, alors j’expérimente encore. Au moins je saurai si elle avait tord ou raison. Néanmoins je continue de lui expliquer « ▬ Tony sait se montrer attentionné… Parfois… »Oui je le défend - un peu - mais la Civil War et la Purge nous ont tous malmené, et si l’état me voit comme un objet, pour moi Tony est un père, un frère, un ami. Il est important - pour moi encore une fois - que Wanda et lui trouve un peu de paix et un point d’entente. Si je peux être un fil entre eux alors soit.  « ▬ D’ailleurs il est intervenu au début de l’interview, cela a semblé soulager mademoiselle Jones… Je n‘ai pas compris pourquoi… » Ce moment restera un mystère pour moi, mais j’espère ne pas avoir incommodé cette demoiselle et ne pas avoir “pourri” son interview comme dirait Sam. J’explique à Wanda ma fin de journée et à sa remarque, j’esquisse un sourire et souffle non loin de ses lèvres  « ▬ C’est important pour moi… »Au delà du simple fait que cela est imposé par les lois de la robotique auxquelles je suis soumis depuis que Monsieur Ross a décrété que je ne suis pas une personne mais une machine… Cette pensée doit teinter mon regard quelques instant. Mais à l’image de Wanda je balaye tout par un sourire. Peu importe ce que l’on peut dire je sais que je suis plus humain que machine. Elle, elle le sait.

Bien passons au loft maintenant. Je suis heureux de voir que ma petite expérience à fonctionner. Wanda rougit même. Je trouve cela joli sur elle. Et c’est assez naturellement que je viens embrasser ses joues et reprend sa main dans la mienne. Nous repartons vers le début du salon. C’est vrai qu’en la voyant là, je ne me suis pas préoccupé du reste. Alors c’est attentif que je regarde la décoration de notre salon. Ces objets qui n’avaient que peu de sens quand nous les avons acheté, maintenant tout est plus clair et compréhensible. C’est avec douceur que je souffle donc  « ▬ C’est vraiment très joli, j’aime beaucoup. » Ce qui me fascine le plus ce sont ces énormes tubes qui courent sous le verre. Je peine à en défaire mon regard mais je m’y oblige pour pouvoir observer le reste.  Nous arrivons alors au pied de l’escalier, et c’est en souriant que je la laisse choisir. Monter à l’étage ou entrer dans ce qui sera mon bureau les jours où je n’irai pas à Stark Industries. Honnêtement je ne pensais pas que ce moment serait si facile à vivre. Je l’observe avant de souffler  « ▬ Tu es vraiment très douée c’est très beau. » et ce ne sont pas des compliments de complaisance.

code by FRIMELDA
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 50
» ma tête : Elizabeth Olsen


» association : Avengers
POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: -
» appartenance:

Mar 15 Mai - 22:55
Bienvenue chez nous !
L’inquiétude de Vis à mon égard me touche. Il est toujours là quand j’ai besoin de lui. C’est pour cela que j’ai à coeur de le rassurer. Gardant bien mes mains sur ses joues tout en l'effleurant avec douceur et tendresse pour lui montrer que je vais bien. J’attends un signe ou des mots de sa part. Et lorsqu’il sourit je comprends que j’ai pu le rassurer. Je viens donc chercher ses lèvres. Ses baisers m'apaisent et puis j’aime tellement être entre ses bras. C’est contre lui que je me sens le plus en sécurité.

Le moment “câlin” passé je lui demande comment s’est passé sa journée. À l’annonce de son interview que Tony a organisé, je n’arrive pas à retenir une petite moue, que d’ailleurs Vision ne comprend pas vue sa question. Je lui explique “Un peu. Je sais que cela n’est pas évident pour toi de comprendre tout ce qui se passe. Alors te faire interviewer a dû te compliquer ta journée. Mais je ne peu pas lui en vouloir car je pense que Tony a voulu bien faire. Je sais qu’il tient à toi et qu’il te le montre à sa façon.” Continuant tranquillement de parler je voit bien qu’il est un peu perdu à ma dernière phrase. Une lueur amusée apparaît dans mes yeux lorsqu’il incline sa tête. Je repose donc ma main sur sa joue soufflant “Oh on dirait un chaton qui à l’air perdu et qui cherche à comprendre ce qui se passe ^^” Restant attentive à mon homme, je hoche la tête Avec le temps, j’ai compris que Iron Man voulait me protéger et qu’il a sa façon bien à lui de le faire “Je commence à m’en rend compte et j’ai enfin compris qu’il essayait de me protéger des autres lorsqu’il ne voulait plus que je sorte après ce qui s’est passé au Nigéria. Il va juste me falloir encore un peu de temps pour tout lui pardonner. Mais je vais y arriver…” Je veux arriver à rétablir un lien entre nous deux, pour que Vis ne soit plus entre le marteau et l’enclume. Pour lui j’y arriverais, et aussi pour moi. Et quand il me parle de son intervention j’arque un sourcil et avec un doux sourire je souffle “J’aimerais bien t’expliquer mais comme je n’étais pas là.... Après tu peux peut-être demander à l'intéressé ?” Il continu son dérouler de journée jusqu’à son départ. À ma remarque sur une des choses que j’aime en lui, je le voit s’approcher de mes lèvres. Plongeant mon regard dans le sien je lui souris à mon tour à ses mots. Et pourtant je vois bien un changement dans son regard. Quelque chose le tracasse ? Malgré son sourire qui se veut rassurant, je pose ma main deuxième main sur son torse et murmure “J’ai vue dans tes yeux que quelque chose ne va pas, tu veux bien me dire ce qui te tracasse ?...”

Une fois sa journée détaillée, je peux enfin  lui montrer la décoration du loft. Ma main dans la sienne je le laisse regarder, me calant sur son pas, tout en l'entrainant vers la mezzanine. Entendant qu’il aime beaucoup, un sourire illumine mon visage “Je suis contente que cela te plaise ^^”  Arriver au pied de l’escalier je sens son regard sur moi. Plongeant le mien dans le sien, je rosie légèrement à ses paroles “Merci pour ce joli compliment” Posant un baiser au coin de ses lèvres, je l’entraîne avec moi, montant l’escalier. Arrivés en haut on a une belle vue sur la Salle à manger et la cuisine. Lui permettant de regarder le coin bibliothèque, je m’appuie sur la balustrade pour regarder la vue.
‹c› Vanka
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 51
» ma tête : Paul Bettany


» association : Les Avengers
POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: 5 - Connaissance parfaite
» appartenance: 10 - Androïde/Robot.

Ven 18 Mai - 23:33
Bienvenue chez nous !
Wanda & Vision
Décrypter les émotions, décoder les regards cela dépend autant de la science que de l’émotionnel. Si dans cette première catégorie j’ai une certaine facilité, la seconde me pose plus de problèmes. Au début j’ai essayé. J’ai essayé de faire en sorte de paraître le plus humain possible  et j’ai tenté de décrypter les regards et les sourires. Et puis j’ai compris que j’étais loin d’être doué en la matière. J’ai souvent ‘tapé à côté’ alors j’ai décidé que je demanderai, arrêter l’interprétation a été la meilleure des décisions que j’ai pu prendre. C’est plus simple avec certains. Wanda fait partie de ceux là. Patiente et douce elle répond à chacune de mes questions. Elle est même parvenue à voir l’homme derrière la machine et ses réponses sont toujours bienveillantes.

Elle décrypte pour moi cette contrariété qui se peint sur ses traits. Et au fond je crois que cela me touche. Elle s’inquiète pour moi et pour la tournure de ma journée. Il y a encore peu je ne comprenais pas, j’étais presque incapable de cette empathie mais maintenant je connais la réponse socialement acceptable et celle plus appropriée encore à la relation que nous entretenons. Un sourire se peint sur mon visage et en douceur je pose mes mains sur son visage, balaie une mèche de cheveux avec douceur - enfin je crois - et murmure contre ses lèvres  « ▬ Ce n’était qu’un petit tracas vite oublié. Mais merci » Au fond elle a raison c’est la façon qu’a Tony de montrer son attachement mais aussi de prouver que je ne serai jamais une machine, quoique puisse en dire Ross…

Rapidement elle fait la même constatation que Natasha et me compare à un chaton. De nouveau je souris et laisse même échapper un rire. Ceux la ne sont que pour Wanda, je ne suis pas à l’aise avec cette marque d’amusement. Je ne sais pas si cela sonne faux ou non… Je ne veux pas mettre les gens mal à l’aise, mais je ne crois pas me tromper en affirmant que Wanda aime quand nous rions ensemble. Je me doute qu’elle va se demander pourquoi je ris alors rapidement je lui explique  « ▬ Natasha a dit la même chose quand j’ai eu la même mimique faciale. Elle m’a dit que cela te plairait sûrement. Elle te connaît vraiment bien... » Une partie de moi est rassurée, elle a remarqué les motivations qui ont poussé Tony à tenter de la garder auprès de moi à la base et promet qu’elle en tient compte. Mais je sais aussi que pardonner est un long chemin. Alors je patiente et continue d’être le lien qui les réunis.

J’ai toujours pris bonne note des conseils mais j’ai aussi appris à me faire mon idée ou à laisser tomber quand cela est nécessaire. Et même si j’aimerai comprendre pourquoi cette journaliste semblait si soulagée à l’intervention de Tony je préfère laisser ce mystère planer je ne sais pas si j’aimerai la réponse ou si je veux vraiment la savoir. Alors j’élude la question par un haussement d’épaules. Par contre je ne peux que noter une fois de plus que mon humanité est parfaitement visible à cette seconde, sous ces traits humain. Alors quand Wanda note ma contrariété c’est avec cette même douceur que je répond. Avec sincérité aussi  « ▬  Je me disais juste que si Tony faisait tout cela c’est parce que Monsieur Ross m’a reconnu comme machine et non comme humanoïde ou entité vivante. Je suis la propriété de Tony et cela me peine et me tracasse. Je n’aurai rien de vraiment à moi, à part si je mentais ou si je trichais et ce n’est pas être un bon Avengers que de faire cela... Mais cette idée passera ne t’inquiète pas » Je ne veux pas qu’elle se fasse trop de soucis ou que les miens l’imprègne. Mais elle m’enseigne que partager son fardeau le rend moins lourd. Alors je lui en confie un peu.

J’espère ne pas avoir entaché sa bonne humeur ou sa journée. C’est pourquoi ma priorité est de recentrer notre conversation sur notre maison. Nous qui l’avons tant attendu et espéré.

La visite commence donc. Mon pas est volontairement lent pour tout regarder. Je me laisse guider par ses soins et apprécie chaque détails. La façon dont elle a installé les fauteuils. La lumière qui passe au travers des grandes baies vitrées. Je me dis que c’est un bel endroit pour construire un avenir. Que l’on a bien fait de s’installer là…
Je suis également ravi de voir que mes compliments la touchent. Ils sont sincères et vrais. Je ne sais pas mentir et cela n’est pas acceptable dans une telle situation. Je la suis donc jusqu'à l’escalier qui mène à notre petite mezzanine. C’est toujours étrange de penser en ‘nous’ mais je commence à y prendre goût. Je la laisse choisir et monte donc avec elle les quelques marches pour découvrir la bibliothèque. J’aime cette simplicité et pourtant cette recherche. Je reconnais le vieux fauteuil que l’on avait acheté simplement parce qu’il me plaisait et c’est naturellement que je vais m’y asseoir et en profite pour observer Wanda en silence. Mon visage appuyé sur ma main, accoudé je l’admire et l’observe, je pourrais laisser s’égrainer les heures ainsi. Mais étonnement à la regarder ainsi appuyée sur la rambarde il se passe autre chose,quelque chose que je n’avait jamais éprouvé ou ressenti. Le besoin de la sentir contre moi, de l’avoir entre mes bras. Cette pulsion d’appartenance propre à l’être humain. Tony dit que j’ai évolué grâce à la gemme. A cette seconde je crois qu’il a raison. Lentement je me relève, et me place derrière elle, une de mes mains prend appui près de la sienne, la seconde ? Elle se pose sur sa taille. Mais si en temps normal c’est sur sa blouse que l’aurait posé c’est presque malgré ma raison que je la glisse sous ce même tissu. La chaleur de sa peau au creux de ma main semble réveiller quelque chose en moi que je ne connaissais pas. Et c’est presque fasciné par cette sensation que je reste immobile. Quelques secondes qui s’étirent en silence, avant que je ne vienne poser mes lèvres sur sa nuque. Un baiser lent, appuyé, je crois que le terme à employer serait…. Sensuel…


code by FRIMELDA
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 50
» ma tête : Elizabeth Olsen


» association : Avengers
POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: -
» appartenance:

Sam 19 Mai - 19:16
Bienvenue chez nous !
Mon regard plongé dans celui de Vision, je reste attentive à ses gestes et ses paroles, espérant que mes mots ont pu le rassurer. A son sourire et ses mains sur mon visage, un tendre sourire apparaît sur mes lèvres. Mes mains toujours sur son torse, je profite de sa douceur lorsqu’il replace une de mes mèches de cheveux. Sentant son souffle non loin de ma bouche je murmure “Tant mieux si c’était un petit tracas ^^” A son merci, je viens poser mes lèvres sur les siennes pour un tendre baiser.  
C’est quand je le compare à un chaton qu’il se met à rire. Amusée par sa réaction et surtout ravie, je ne peux que joindre mon rire au sien. J’allais lui demander pourquoi ma comparaison le fait rire mais il me connaît bien et devance ma question. Retenant un rire je murmure “En effet elle me connait bien XD”

J’aime passer du temps avec lui. Être entre ses bras me conforte dans mes choix et me fait dire que tout ce qu’on a vécu, ce n’était pas en vain. Même si pour le moment on parle de Tony, et que cela n’est pas évident pour moi, je peux que reconnaître que sans lui, je n’aurais pas ses moments de bonheur. Sans lui, Bruce et Thor, Vis n’aurais pas été créé. Alors oui je lui permets de parler de lui, je sais qu’il sera toujours là pour défendre les intérêts de celui que j’aime. Une fois les explications de l’interview passée, il m’explique ce qui le tracasse. Mon regard toujours dans le sien, j’écoute ses mots avec bienveillance. Un léger voile de tristesse apparaît dans mes yeux car je suis comme lui, cela m’inquiète un peu. Néanmoins je veux pouvoir le rassurer comme il le fait si bien avec moi. Me lovant un peu plus contre lui, ma main vient se poser sur sa joue, l’effleurant de mon pouce “Je sais ce que tu ressens, moi aussi cela me tracasse un peu. Et j’ai ce point en commun avec Tony, je ne te vois pas comme une machine mais comme un être doué de raison et de penser. Je suis reconnaissante envers lui de t'avoir nommé collaborateur, il te permet ainsi de t’épanouir en tant que personne. J’espère vraiment que la loi changera. Je me dis avec l’ouverture d’esprit du nouveau président les choses pourraient évoluer. Il faudra que j’aille en parler avec Tony pour voir si on ne pourrait pas  faire quelque chose pour changer ça. C’est peut-être pour cela qu’il a organisé une interview avec Vanity Fair, pour prouver que tu es différent et pas une “machine”. J’entends aussi que tu n’as pas envie de tricher et mentir mais sache que ce loft est autant à toi qu’à moi. Même si cela n’est pas noté sur le papier, je ne vois pas les choses autrement.” Le regard empli d’amour, je hoche la tête à ses derniers mots. Lui souriant avec tendresse, je niche mon visage contre son torse, l’enlaçant de mes bras pour lui faire un câlin. Rien ne pourra entamer ma bonne humeur en ce jour si spécial pour nous.

Et puis la visite de notre chez nous démarre. C’est le moment idéal avec cette luminosité de fin de journée. Tout est mis en valeur et je le laisse découvrir les touches de décorations que j’ai apportée, me calant sur son pas lent. Je suis vraiment ravie de savoir que cela lui plaît et touchée par la sincérité de ses compliments. Les joue toujours un peu roses je l’entraîne avec moi vers la mezzanine. Mon doux regard se pose sur lui lorsqu’il regarde ce petit coin lecture cocooning et le voyant s’installer sur le fauteuil, je m’accoude à la balustrade pour profiter de la vue sur le grand espace inondé de lumière. Ses quelques instants sont sereins, je profite du moment présent avec lui. Je ne l’entends pas se relever, mais quand je vois sa main a côté de la mienne et qu’il est derrière moi, je me love contre lui. Et lorsque sa deuxième main se pose sur ma peau nue, je laisse échapper un frisson de désir. Sourire aux lèvres, je plonge mon regard tendre emplie de désir dans le sien, venant même effleurer sa main sur la balustrade de mes doigts. À ses lèvres sur mon cou, je ferme les yeux tout en soupirant de bien être.  Ma seconde main retire son écharpe pour venir se poser sur sa nuque, mes doigts se glissant entre ses cheveux tout en penchant légèrement la tête sur le côté. Je permets ainsi à Vis de continuer son exploration s’il le désir. En tout cas, moi j’espère qu’il ne s’arrêtera pas là.
‹c› Vanka
Contenu sponsorisé
GÉNÉRAL.
POUVOIR.

Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Avengers RPG :: Welcome to the Game :: New York :: Staten Island :: Logements :: Wanda Maximoff & Vision-