N-Y, AVRIL / MAI 2018
MÉTÉO : Il fait globalement beau, le temps est agréable malgré un peu de pluie quelque fois. Nous tournons sur une moyenne de 15°c, un peu d'air frais et un beau soleil dégagé. Mais ce n'est pas l'été, garder votre veste et votre parapluie dans un coin de la maison.

NEWSLETTER DE JUILLET 2018



+ 100 $ ▬ Pour le groupe AVENGERS
+ 50 $ ▬ Pour les groupes VILAIN et X-MEN

» SALES du 04.06.18 au 30.06.18

» INTRIGUE #1 Secret Wars
Attention à vos fesses !

» MISSION #1 Event that goes wrong est ouverte ! Elle prendra fin le 26 août.


 :: Welcome to the Game :: New York :: Manhattan :: Stark Industries

Spidey's YouTube Channel

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 79
» ma tête : Tom Holland
» association : Journal de l'école de Midtown/Club de science (même école)
POUVOIR.

Dim 13 Mai - 18:35


Salut New-York! Ici l’araignée, en direct de… euh… je suis où ? Je sors mon téléphone de mon sac à dos et consulte le GPS de mon téléphone. Ok. Childen’s museum. Donc je suis en direct de là. Le téléphone me l’a dit. Merci Google ! Je range mon téléphone. Je n’en ai pas besoin ! Pas pour ce que je compte faire. A moins que… Je regarde ce qu’il se passe en bas. Ah oui. New-York, je ne vous ai pas dit, mais je vais encore un peu plus vous débarrasser du crime ! Un couple de braqueur que je traque depuis un moment a décidé de détrousser ce musée de certains de ses biens de valeurs. Je ne savais pas qu’ils iraient ici. Je les suis depuis le Bronx. Oh attendez ! ça va être mon entrée !

J’active la caméra et attache mon téléphone sur mon front. Quoi ? J’ai envie de faire des vues sur YouTube, moi aussi ! Ce n’est pas réservé aux types qui ouvrent des caisses sur CS :GO ! Je bondis de mon perchoir et ralenti ma chute d’une toile Je reste tête retournée et les regarde essayer de forcer la porte. “ Eh les nazes! Souriez ! Z’êtes filmés ! ” Mais ils larguent leur fameux « putain de merde ! c’est l’araignée ! » “ Déconnez pas! C’est pour YouTube… Je ne veux pas avoir ma chaîne bannie avant même qu’elle ne soit ouverte ! ” En disant ça, je leur avait lancer de la toile sur leur visage pour les faire taire. Trop facile. Je lâche ma toile et m’avance vers eux en marchant. “ Est-ce-que vous pourriez tenter de vous défendre ? j’aimerai trop mettre une miniature avec une grosse flèche rouge et un titre en majuscule genre « Le jour où j’ai failli ne pas réussir à capturer deux braqueurs ! » ” A peine ai-je dit ça que l’un d’eux sort une arme et tire. Spider-Sens, merci ! Je les esquive façon matrix et bondis pour atterrir sur le toit de leur camionnette. “ C’est ce qu’on veut, Bobby! ” Je bondis de nouveau et d’une toile, je les prive de leurs armes. Je me retrouve à quatre pattes derrière eux, leurs pistolets accrochés au mur.

Je fais tomber l’homme en lui liant les pieds d’une énième toile et alors que je veux faire de même avec la demoiselle, je me rends compte que c’est vide. “ Mince! J’ai plus de toile ! Tu ne vas pas taper une araignée sans défense, pas vrai ? ” Elle a bien essayé mais une esquive et un coup de boule plus tard, je réalise que c’est poétique comme situation. Je remplace mes cartouches de toiles. “ Finis de jouer, les amoureux. Frapper une femme, c’est très mauvais pour YouTube. ” Je les attache d’une nouvelle toile, tête en bas, accroché à l’escalier d’évacuation de l’immeuble partageant la même ruelle que le musée. Je décroche mon téléphone de ma tête et compose le numéro de la police. “ Salut salut, c’est Spidey, le gentil voisin. Quoi? Non je ne suis pas un criminel ! Les criminels sont au Children’s museum à Brooklyn ! Bon… j’y suis aussi… mais je les ai arrêtés ! C’est bien, non ? Mais non je ne veux pas me rendre ! Roh pis zut ! Venez ! ” Je raccroche et me replace sur mon toit, surveillant mes cibles en attendant la police. Pendant ce temps j’envoies un SMS à Emma. Peut-être qu’elle va répondre, aujourd’hui, non ?

Les sirènes, les policiers… C’est bon ! Je suis de nouveau sur le marché ! Je bondis de l’immeuble et réalise que j’ai besoin d’une modification sur mon costume. Stark Industries, me voilà ! Si je croise Emma, c’est bien. Mais je veux surtout voir Mad !

Je débarque à l’étage où elle travaille, dans le building. J’ouvre une fenêtre et rentre. Je rampe discrètement au plafond jusque dans son lieu de travail. Une espèce de truc remplis de jouets que j’aime bien ! J’arrive discrètement au-dessus d’elle et me laisse pendre au bout d’une toile tapoter son épaule. Lorsqu’elle se retourne, je lance un “ Bouh ! ”


avatar
En ligne Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 125
» ma tête : Vanessa Morgan
» association : Aucune
POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: 3 - Pouvoir en développement
» appartenance: 6 - Humain avec aptitude magique

Dim 13 Mai - 18:59
Je bossais toute seule, j’avais réussi à expliquer quasi poliment que la créativité et la technique bossait réellement mieux toutes seules. Tout le monde avait ses techniques. On n’arrêtait pas de me répéter que l’endroit regorgeait de gens tellement talentueux que je m’étais prises aux mots pour leur montrer ce que je savais faire et même si on ne me donnait que des petits projets sans importance, je m’en foutais, ça me donnait le temps de bosser sur des projets plus marrant. Du coup, j’avais déjà laissé ma marque de commerce ici et là, sans rien dire. Oh, Madame Blaze était à l’affut de mes faits et gestes, mais j’étais douée pour gérer mon environnement. Une carte d’accès égaré, un changement de tête et c’est bon, j’avais fait le tour du proprio sur mon heure de pause.

J’aimais bien bosser sur la nanotechnologie Stark, c’était marrant. Bon, toute la techno Stark était marrante même quand on gardait en tête que ça puisse faire boum à tout moment… Je bossais sur un peu de tout ce que j’avais glané, mais je bossais surtout sur mini-soul. C’était un petit robot que je montais mes heures perdus et ici, j’avais réellement tout l’équipement, plus que dans ma cuisine en tout cas. Je tentais de trouver comment générer un algorithme capable de déchiffrer mon bouquin, tout en bricollant mon robot pour me détendre, le tout, à la vue de mon téléphone qui laissait s’écouler les secondes, parce que j’étais en pause. Du moins, jusqu’à ce qu’on me fasse sursauté et que les yeux de mini-soul s’allume de peur autant que la mienne et qu’un… pseudo-bras s’active, se redresse et vienne pour tirer… OH FUCK ! D’un coup, je balance ma main dans la main robotique pour pousser l’âme à l’extérieur du robot et bam, il s’éteint et retombe.

-Non mais, ça va pas la tête de me faire faire le saut dans un labo Stark !

Et je me retourne pour croiser la tête de… Spider-man. Voilà, c’était mon deadpool à moi, dans tes dents Craig. Oh Dieu… la comparaison… Je n’allais jamais m’en remettre.

-J’aurais pu te… en fait, t’aurais surement esquivé et j’aurais abimé le labo… Tu te rends compte que je t’aurais tout mit sur le dos au moins, hm ? J’ai besoin de finir ce stage, toi… t’es déjà un super-héros de toute façon…

Et je lui avais souri, rigolant pour la peine.

-Tu t’ennuis en ville ou je te manquais Spidey ?

Je l’aimais bien le petit. C’était la personne la plus sympa que je croisais chez Stark et de fait, il ne bossait pas ici, la vie était injuste, vraiment… J’avais approché ma main de lui, pour décoller la toile qu’il avait encore dans le front. Voilà, déjà un peu plus de… j’avais pas de mots qui fonctionnaient avec ce spider-man, voilà. Mais ça devait se rapprocher de « crédibilité ».
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 79
» ma tête : Tom Holland
» association : Journal de l'école de Midtown/Club de science (même école)
POUVOIR.

Lun 14 Mai - 20:32
Je fais peur à Mad ? Pas possible… Je la vois sursauter et son mini-robot tueur manquer de me tuer. Heureusement que j’étais prêt à esquiver. Mon spider-sens n’a pas failli. Mais Mad a évité le pire. “ Eh ! C’est mon reflexe de spider-sens ça ! Il y a un copyright là-dessus ! ” dis-je, faussement contrarié. Je descends de ma toile pour me tenir face à elle. J’ai droit à sa morale. Heureusement qu’elle ne me voit pas rouler des yeux. Je croise les bras, attendant qu’elle ait fini. “ Hey! Je suis un super-héro stagiaire, je te rappelle ! J’attends toujours de pouvoir devenir un Avengers ! ” Mais très vite elle me demande ce que je viens faire ici, en retirant le morceau de toile que j’ai encore au front. “ Eh bien je me suis dit que ça faisait un moment qu’on ne s’était pas vu. Et j’ai besoin d’une mise à jour sur mon costume ! Genre… une option go-pro ? Parce que je ne peux pas récupérer les données que Karen enregistre, et je compte bien lancer ma chaîne YouTube. Et puis… Ouai… j’voulais te voir ! ” On ne m’appelle pas collant pour rien. Elle a droit à une accolade de ma part.

Je la relâche et retire mon masque. Ce n’est pas comme si elle n’était pas au courant. “ Et toi, alors? Je t’ai attendu toute la soirée pour qu’on aille voir la trilogie Star Wars ! Bon… ok… A moitié. Vu que tu n’es pas venu, j’en ai profité pour empêcher des méchants garçons de balancer leurs pop-corns… Mais pour une fois qu’ils la diffusaient dans notre ciné préféré… ” J’attends ses explications. J’aimerai bien connaître sa raison. D’habitude c’est à moi d’inventer des excuses minables, mais maintenant c’est à elle.

Puis je remarque qu’un des robots qu’elle a, ressemble fortement à Ultron. “ Madison! A terre! ” en disant ça, je balance une toile sur le mini-Ultron et me mets à rire. “ C’est bon! La menace est écartée ! J’ai vaincu le grand méchant qui a ravagé la Sokovie. ” Je m’approche du petit robot et le décolle en retirant la toile. Je la secoue de ma main pour la balancer à la poubelle. “ Donc… Qui c’est? Si tu crois que j’ai pas vu clair dans ton jeu… Tu ne viens pas voir une rediffusion de Star Wars, c’est forcément un autre type du genre… mieux que moi. Et genre… Je me sens méga-triste donc… Qui c’est ? Je le connais ? Il fais quoi ? Oh attends… C’est trop tôt, c’est ça ? ” Tout en la harcelant de question, je grimpe sur le plan de travail, m’accroupissant.


avatar
En ligne Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 125
» ma tête : Vanessa Morgan
» association : Aucune
POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: 3 - Pouvoir en développement
» appartenance: 6 - Humain avec aptitude magique

Mar 15 Mai - 4:15
Non mais oh, j’étais tendue en ce moment, j’y pouvais rien. Accusez la tension sexuelle constante si vous voulez, mais j’étais tendue. Rajoutez à ça que je n’étais pas certaine d’avoir le droit d’utiliser ma pause et les objets de Stark pour continuer mon robot, donc… ouais, j’étais tendue. J’avais quand même évité le pire, l’écoutant maintenant se plaindre de son copyright et de son statut de stagiaire…

-Et moi, je suis une stagiaire aussi et tu m’entends me plaindre ?

J’avais rigolé pour la peine en retournant me concentrer sur mon robot. J’avais enchainé, rajoutant une question simple : qu’est-ce qu’il me voulait. Je lui manquais et… il voulait que je modifie son costume. Ouais, c’est ça, j’allais me faire virer avant même de me faire engager ‘tain. Une option go-pro ? Attend… c’était pour ça le collant dans son front ? Mais quel… gamin. Dieu, pourquoi c’était mon ami ce bambin ? Il allait me demander de lui installer une couche avec ça, c’est ça ? J’avais roulé des yeux pour la peine, mais je souriais, ce qui était bon signe. Il voulait sa propre chaine youtube.

-Une option go-pro ? Sérieux ?

Non mais… vraiment ? C’était facile, mais… mais j’allais vraiment le faire ? Nah…. Bon ok, peut-être. Sauf qu’il rajoutait un truc intéressant. Genre, il m’a attendu pour aller voir hein ? Non mais, ma passion pour le sci-fi était connue, mais… on avait un rendez-vous ? J’étais censée y aller dans notre ciné préféré, pas avec lui, mais censé y aller quand même juste que… j’ai eu Craig et… et je n’avais pas de plan avec Peter, sérieux. J’avais même prit la peine de regarder mon téléphone pour voir mon agenda. Non, pas de plan avec Peter.

-J’ai été le voir dans un autre ciné, on m’avait prévenu qu’il y avait des vilains garçons au notre. Juste que… si tu avais pris la peine d’écrire dans mon agenda qu’on avait un truc, j’y aurais été non mais ! Genre… même un event facebook aurait fait l’affaire… Un snap et je me serais pointée. T’es pas très convainquant pour inviter une fille à sortir…

Bon d’accord, pas vraiment vu que j’étais occupée avec Craig, mais ça… il n’en savait rien. Ensuite, vint ce que j’aimais réellement de Peter, il oubliait très rapidement et il changeait de sujet attaquant mon robot.

-Je te jure que si tu le brises… j’active sa fonction sabre laser et il taillade ton costume en forme d’étoile.

Et j’avais même plissé les yeux pour rendre la menace presqu’effrayante.

-C’est un mec, un adulte pour être plus juste et il n’y a rien entre nous. En fait, juste à dire « nous » et il hyper-ventile ce qui est réellement drôle à voir. Le rien est assez important pour qu’il refuse de me partager, alors fait gaffe à tes fesses, petit.

Et tout en disant cela, je me mets à rire. Parce que j’avais déjà parlé de Peter à Craig, donc… je pouvais bien parler de Craig à Peter. J’allais peut-être éviter de parler de Fantominus par contre, vu que bon, c’était peut-être bien d’éviter, mais… j’avais Spider-man en ami ! Bon ok, Craig avait Deadpool… je sais pas comment je me sentais vis-à-vis de cela…

-Dit-toi qu’avec tout ça, c’est lui qui paie nos prochaines pizzas… Genre… les cent prochaines. Donc, soit sage et partage de ma magnifique présence avec lui. Un peu. Parfois. En plus, il est sympa, un peu. Parfois. Ça vaut le coup !

Et je riais pour la peine. Parce que je tentais sérieusement de démontrer que je ne m’attachais pas. Que c’était une relation banale et tout et j’espérais sincèrement que Peter le croit, mais… mais j’avais l’impression qu’il allait me demander qui sait pour la fin des temps… et c’était peut-être possible connaissant Peter… Donc, changer de sujet…

-Tu me passes ton costume pour que je regarde pour l’option go-pro ? Et si Stark te demande… c’est toi qui l’as trafiqué tout seul…

Non mais, j’aimais bien que mes fesses chauffes avec Craig, pas à mon boulot…
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 79
» ma tête : Tom Holland
» association : Journal de l'école de Midtown/Club de science (même école)
POUVOIR.

Mar 15 Mai - 18:20
Et la voici à râler. Que je l’aime cette fille. Enfin… pas dans le sens sexuel du truc hein ! Je veux dire… ouai, elle est pas mal, mais… Comment expliquer ça… C’est ma meilleure amie ! C’est dégoûtant de voir sa meilleure amie de cette façon ! “ Oh mais tu te plains bien plus souvent que tu ne le pense, Madison Maxym Taylor ! Rien qu’en disant ça, c’est une plainte ! ” Je lui passe ma commande pour le costume et je la vois déjà me dire non vu son air. “ Eh! Je suis sérieux ! Je sais que ce costume peut filmer ! Karen… enfin, l’IA… Elle peut me repasser en revue ce que j’ai ciblé avec le masque. Mais je ne peux rien récupérer de ces images ! Genre un format crypté, et encore ! Pour ça faut trouver le moyen de s’y connecter… J’ai bien vu l’option Baby Trotter mais sinon, nada, rien, kedal… ” Tiens d’ailleurs… C’est elle qui est derrière le programme Baby Trotter ? Je le saurais bien assez vite.

Je lui reproche de m’avoir mis un vent le soir de la diffusion de Star Wars. Et tout ce qu’elle me trouve à dire c’est qu’elle n’avait rien d’écrit dans son agenda. “ Mais mais mais… Mais quelle meilleure amie ! Depuis quand je dois dire des choses évidentes ? C’est décidé ! T’es brisée, comme meilleure amie. Faut que je fasse appelle à un S.A.V. ou genre… Faire fonctionner la garantie ! ” Je fais semblant de bouder mais très vite je remarque son robot. “ Oh cool! Un sabre laser ! Il a un prénom ? S’il n’en a pas, j’ai bien une idée… Oh wait… Tu veux taillader MON costume ? Celui sur lequel tu as ajouté plein d’options genre… Un lecteur de playlist ? Tssss Attends au moins que j’en sois sorti ! De toute façon il n’a aucune chance face à mon Spider-sens. ” Et s’en vient l’histoire du mec. Enfin de son mec. “ Genre… Ce type il est amoureux de toi, mais il flippe de le dire ? Ok… Je connais ça. Il est comme moi, c’est ça ? Il… C’est un puceau, pas vrai ? ” La dernière partie de la phrase, je l’avais dis en murmurant, parce que malgré tout ça me concernait.

Mais je m’interroge quand elle me dit qu’il paye nos prochaines pizzas, et j’arque un sourcil. “ Ok donc… Genre il te prends pour une de ces filles qui… Qui vendent leurs corps pour… Mais sans le pour…, c’est ça ? Donc c’est le type le plus naïf de cette terre, on dirait bien. Pire que moi encore. Enfin, s’il paye mes pizzas, je veux bien ! Je te partage Mad !... Oh attends… ça fait de moi ton mac ? Il me faudrait une chevalière en or… ” Je regarde mes mains encore munies de leurs gants.

Elle me demande que je lui passe mon costume pour me sortir de la contemplation de ce dernier. “ Oh euh… j’suis un peu… Tu sais genre… j’ai qu’un caleçon quoi… Y’a bien des vêtements dans le coin, non ? Et ne t’en fais pas pour M. Stark. Je gère. Il m’aime bien. Un peu. Parfois… ” Je lui donne déjà le masque et attends qu’elle me dise ou me passe des vêtements pour le reste. Je sais que Madison m’a déjà vu presque nu, mais les gens de chez Stark industries ce n’est pas le cas.


avatar
En ligne Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 125
» ma tête : Vanessa Morgan
» association : Aucune
POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: 3 - Pouvoir en développement
» appartenance: 6 - Humain avec aptitude magique

Mer 16 Mai - 2:47
Rho, mais je râlais presque jamais ! Juste parfois, souvent, vraiment souvent. Ok, tout le temps, mais ça faisait mon charme, tout le monde qui m’appréciait pourrait le dire, juste que le nombre de personne qui m’apprécie est véritablement très réduit.

-Je me plains de mon manque de salaire, mais pas de mon job ici, y a une nuance importante. Toi, t’as pas de loyer à payer, ne te plaint pas de ton statut de Stagiaire. Être un stagiaire, c’est cool, tu as le droit de faire plein de conneries et de simplement dire que tu savais pas ou que tu n’as pas fait exprès et ça passe. Quand t’es employé… tu peux réellement être viré.

Et je souriais pour la peine. Il m’assurait que son costume pouvait filmer et je le savais ça. Il m’avait déjà vanté 110% des fonctions de son costume. Ouais, les 10%, c’est qu’il tentait de se répéter et que je l’arrêtais. Comme à chaque fois qu’il me demandait de modifier quelques choses sur son costume, je m’inquiétais un peu, parce que sincèrement… si je me faisais prendre, j’allais en baver, sauf que bon, je tenterais bien.

-Le baby trotter, c’est pour ta sécurité et celle de New York et pour Karen, je peux surement m’arranger pour récupérer les images. Sauf que, si je te bidouille ça, Tu ne mets pas directement sur YouTube, on l’envoie sur ton ordinateur, tu sélectionnes ce que tu as droit et tu le mets sur ta chaine. J’ai pas envie que tu spoils quoi que ce soit à qui que ce soit Peter.

C’est maintenant que Deadpool passe une remarque qui dit que de toute façon Tom Holland il n’arrête pas de spoiler, lui. Ensuite, on passe à un sujet plus complexe et avec lequel je suis moins à l’aise, ma vie… pas-sentimentale. J’étais brisée comme meilleure amie ? J’étais brisée comme être humain en général, fallait pas spécifier comment je l’étais. J’étais brisée à toutes les sauces, promit.

-Il a toutes les chances face à ton Spider-sens si je t’expulse de ton corps pour mauvaise conduite monsieur Parker, alors cesse de m’embêter et oui, il a un nom et oui, le sabre laser est fonctionnel.

Non mais oh, je ne faisais pas les choses à moitié moi quand même. Ensuite, on en venait de parler de Craig et j’avais failli m’étouffer de rire.

-Nah, il est pas amoureux de moi, encore moins puceaux. C’est tout le contraire en fait. Il est juste pas habitué d’avoir envie de sauter la même fille plusieurs fois. Faut croire que je lui fais de l’effet.

Et j’avais haussé les épaules, parce qu’on s’entend que Craig et puceau… ça ne fonctionnait pas ensemble. Il était loin de ce genre de… pureté. En fait, Craig n’était pas bien pure, moi non plus, c’est surement pour cela qu’on s’entendait aussi bien en fait. Ensuite, la pizza.

-Bah en même temps… je suis ce genre de fille. Donc, faut le voir comme s’il… me payait pour me concentrer sur mon stage et mes études. Il a donc un bon fond quand on y pense. Sauf que, il est pas si naïf que ça… à me priver de sexe… je vais finir par lui tomber dessus et qu’on fasse que ça pendant trois ans…

Et j’avais éclaté de rire. Parce que sincèrement, comment est-ce qu’on pouvait être meilleurs amis ? Genre lui, le puceau et moi la strip-teaseuse ? C’était à ni rien comprendre, mais je l’aimais bien. Il enchainait en disant des bêtises et moi, je lui demandais son costume. Sauf qu’il hésitait, en fait… il était à poil ou presque sous le costume, mais… mais non ?

-On t’as jamais dit que de garder des vêtements étaient une option ? Je sais pas s’y y en a, va fouiller dans l’armoire là-bas, c’est pas comme si j’avais réellement le droit de trafiquer ton costume tu sais… Et au pire, tu n’auras qu’à fermer les yeux, comme ça, tu ne me verras pas te voir encore à poil…

Sinon, je pouvais toujours lui prêter mes propres vêtements et me faire des illusions par-dessus. Juste que je n’aimais pas trop être à poil au boulot, même si j’étais cachée. C’était juste au cas où.
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 79
» ma tête : Tom Holland
» association : Journal de l'école de Midtown/Club de science (même école)
POUVOIR.

Mer 16 Mai - 18:38
Je l’écoute me parler de sa situation et soupire. Clairement, nos « stages » sont bien différents. Ça saute aux yeux d’ailleurs. “ Eh ! Si des choses se passent pas bien durant mon stage, je peux difficilement dire que je n’ai pas fait exprès et que c’est arrivé parce que je suis stagiaire ! Tu m’imagine laisser tomber des trucs sur des gens et utiliser ça comme excuses ? On n’a pas les mêmes stages, Mad. Le tiens est vraiment nul, qu’on se le dise ! ” Parti comme c’était, la suite logique voulait que je me plaigne, mais au lieu de ça, je préfère l’embêter. “ Tu passes ton temps enfermée ici à bricoler des trucs, pendant que je me balance entre les immeubles et sauve des gens. Je préfère mille fois ce que je fais ! ”

Puis on en vient au vif du sujet : le costume. Je lui dis ce que je veux et elle m’annonce ce qu’elle en pense. Je grogne en évoquant Baby Trotter. J’ai horreur qu’on me prenne pour un bébé. Et si j’ai pensé que ce nom venait de Stark, maintenant que je sais que Mad a conçu en grande partie mon costume, je parie fortement qu’elle n’y est pas pour rien non plus. Mais elle a de bonnes nouvelles pour moi. Son côté responsable, lui, m’impose des conditions. “ Donc pas de vidéo en direct. Et je fais un montage. Ça marche ! Je pourrais mettre la B.O. de Star Wars sur certaines scènes, comme ça ! Ce sera énorme ! En plus, Deadpool m’a dit que nous partagions la même maison d’édition que Star Wars, donc je dois avoir le droit non ? Mais ne me demande pas ce qu’il a voulu dire par là. Je ne pige pas un quart de ce qu’il raconte, et le seul quart que je pige me fait grave flipper… Genre… méga flipper. Il a réussi à déclencher mon Spider-sens juste en parlant, une fois, t’imagine ? ”

Et en parlant de Spider-sens, je me sens rabaissais par Mad qui pense pouvoir m’expulser de mon corps. “ Essaye un peu pour voir! Je parie que tu n’arriveras même pas à me toucher ! ” en disant ça, j’avais bondis pour m’accrocher au plafond, prêt à tisser une toile en direction de sa main. Je me laisse vite suspendre au bout d’une main pour me laisser retomber sans faire de bruit. “ Et il s’appelle comment ton mini-robot-jedi ? Il maîtrise la force ? Et quand tu dis sabre laser… On est d’accord que ce n’est pas un vrai sabre comme dans l’univers étendu de Star Wars ! Genre avec le cristal et tout le bordel ? ” Il faut que j’apprenne à laisser le temps aux gens de répondre.

Et elle me fournis quelques réponses sur son amoureux secret. Mais ce qu’elle me dit me choque. La façon dont elle en parle, mon esprit n’était clairement pas prêt pour ça. Je me bouche les oreilles en entendant autant d’horreurs concentrés. “ Arrête! Je ne veux pas t’imaginer dans quoique ce soit qui concerne ce… Cette chose et toi ! ” Je finis par me calmer et reprends “ Que tu me parle de vos sentiments, ok, mais de… De ça… non ! ” Je ne suis qu’un ado de 17 ans après tout, on ne peut pas me blâmer.

Je préfère vite filer lorsqu’elle m’indique où je peux trouver des vêtements. Je remets mon masque et me dirige vers la sortie de la pièce pour revenir quelques instants plus tard, le costume dans les mains, un pantalon de survêtement et un pull Stark Industries. “ Le pantalon… passe encore… mais le pull m’appartient, maintenant. Tu n’as qu’à dire que tu n’y es pour rien… Comme ça on me prendra plus au sérieux, au lycée, quand je dirais que je fais un stage chez M. Stark. Tiens ! ” finis-je en lui tendant mon costume, roulé en boule. “ Il est prêt à avoir une petite upgrade ! ”


avatar
En ligne Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 125
» ma tête : Vanessa Morgan
» association : Aucune
POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: 3 - Pouvoir en développement
» appartenance: 6 - Humain avec aptitude magique

Jeu 17 Mai - 4:31
Ouais, nos stages étaient franchement différent, mais… en même temps. C’est clairement pas moi qui allais sauver des gens, j’étais plus du genre à lancer des popcorns pour plus d’action. Donc, il était clairement un meilleur stagiaire que moi.

-On pari combien que moi je le ferais ? Genre oups. J’ai peut-être détruit la ville, désolé, j,ai pas fait exprès.

Et je lui offre le plus beau sourire du monde, comme j’aurais fait pour me faire pardonner dans ce genre de cas.

Je ne suis pas une sauveuse Peter, je suis une emmerdeuse, y a des nuances importantes là. Et dit toi que sans mon stage vraiment nul… tu ne pourrais pas me demander de modifier ton costume. Donc, chaque vie que tu sauves, j’en ai un pourcentage ! Voilà.

Personnellement, je préférais sincèrement ce que moi je faisais. C’était beaucoup plus marrant et beaucoup moins dangereux. J’avais cramé un hôtel une fois, c’était suffisant pour toute une vie. Ensuite, le costume, je pouvais, mais je voulais qu’il fasse ça bien. Je n’avais pas envie de perdre mon futur job pour sa gueule de gamin sans poil au menton. Sauf qu’il acceptait mes conditions, me parlant de Deadpool au passage. Tout le monde me parlait de Deadpool en ce moment.

-J’imagine bien ouais.

En même temps, son spider-sens, il devait se déclencher à rien quand même. Pour ce qui était de le toucher, je n’allais pas le faire. Il bondissait au plafond et faisait des simagrées, comme toujours.

-Arrête, des trucs pour que je m’y prenne au jeu et que je te coince à l’extérieur de ton corps pour toujours. Tu vas finir coincé dans un robot… Oh et ouais, mini-jedi à un nom, mais… t’es pas assez sympa pour savoir et puis c’est tout !


Quoi ? Il n’arrêtait pas de m’embêter, alors je pouvais bien le bouder un peu pour la peine. Pour ce qui était des sabres lasers…

-Hm, non non, le sabre laser, c’est techniquement un vrai. Du moins, j’ai tout fait pour qu’il coupe comme un vrai, mais c’est tout petit alors ça va… c’est pas bien méchant !

Non mais sérieusement, c’était pas méchant. Ça coupait juste des membres, mais ça cautérisait en même temps, alors ça irait. Vraiment. Bon d’accord, j’étais clairement du côté des vilains sur ce coup… Sauf que là, on parlait de cul et que Peter jouait sa vierge farouche et moi, j’éclatais de rire. Non mais sérieusement, c’était du grand n’importe quoi.

-Tu sais, si t’es né, c’est que tes parents ont mis papa dans maman, ta tante doit mettre papa dans maman quand tu sauves la ville et tous les adultes saints le font. C’est un besoin normal, faut pas t’en faire avec ça. Limite, tu vas finir par prendre ton pied aussi t’inquiète et là, tu n’arrêteras plus d’en parler. Pour ce qui est des sentiments, on n’a pas grand-chose à dire vu qu’il n’y en a pas…

Et bam, j’avais haussé les épaules pour l’embêter et rigoler. Dieu que j’aimais le mettre mal à l’aise le petit. Ensuite, monsieur veut pas se foutre à poil et il veut des vêtements. Je lui pointe et il décide qu’il garde le pull. Mais sérieux, quel gamin celui là… J’avais finalement attrapé le costume et je commençais mes branchements pour le bidouiller. Mon pc commençait à être habitué de toute façon. J’allais finir dans le bureau de Madame Blaze et me faire passer un savon. J’allais peut-être pouvoir accuser la mauvaise influence de son frère… ça pouvait peut-être fonctionner. J’avais commencé à retravailler le costume pour l’option « Go pro » non mais sérieusement… pourquoi. Le pire, c’est que j’étais presque certaine qu’il ne connaissait pas la plupart des fonctions de son costume, c’était son genre.

-Tu sais, si tu rougis dès qu’on parle de sexe… on ne te prendra pas plus au sérieux au lycée à cause d’un pull… Amènes mini-jedi et taillade un mur LÀ les autres gamins vont te prendre au sérieux.

Et je rigolais en disant cela, mais c’était quand même très vrai quand on y pensait.

-C’est tout ce que tu voulais comme option ? Pendant que j’y suis, tsé.

Bah oui et si je me faisais prendre, je dirai qu’il m’a forcé et puis voilà. Il m’a influencé avec sa tête adorable d’Avengers du dimanche et puis c’est tout.
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 79
» ma tête : Tom Holland
» association : Journal de l'école de Midtown/Club de science (même école)
POUVOIR.

Jeu 17 Mai - 22:24
Elle parle de détruire la ville sans scrupule avec comme unique excuses qu’elle est stagiaire. Heureusement qu’elle se rattrape en disant qu’elle est indirectement la sauveuse des gens que je maintiens en vie grâce à mes grands pouvoirs. Enfin… Je vais la quasi-totalité du travail, mais je lui accorde ce pourcentage. “ Tu vois? T’es une super-héroïne toi aussi, indirectement… En quelque sorte… un peu… ” Et l’on vient à parler de son mini-jedi-de-la-mort qui tue. Elle me menace de me piéger dans son robot et refuse de le nommer. “ Madison Maxym Taylor, tu n’es plus ma meilleure amie à compter de maintenant, sache le ! ” je croise mes bras sur ma poitrine, mais je m’interresse tout de même à son robot et elle me parle du sabre-laser. Elle me donne trop envie de le voir en action, mais me déçois lorsqu’elle me dit qu’il est tout petit. Je reprends ma bouderie.

Je la questionne sur ce type et là elle me sort son discours de sexe. Et elle me nargue avec tout ça lorsque j’en suis choqué, en me parlant de mes parents. Ok. Ce n’est vraiment pas un sujet qui me plaît. Me parler d’un truc qui me gêne avec un truc qui me rend triste. Je préfère ignorer son discours et aller me changer. Je reviens changé en très peu de temps lui donnant mon costume, comme prévu, et je la laisse le modifier. J’attends sagement, la laissant continuer à me narguer sur ce sujet. “ J’ai besoin d’évoluer à mon rythme, ok ? Genre… Pour toi c’est facile, t’es la fille cool, et les mecs trouvent les geekettes sexy. En prime, tu peux changer de tête et de style rapidement. Dans mon cas, je fais partis des loosers. Genre… Vraiment, je crains. Et oui, pas d’autres options pour le costume. C’était vraiment une excuse pour venir te voir en fait… ”

Je le reprends et le fourre dans mon sac à dos. “ Alors, maintenant que je suis là, et si t’as finis de me parler de tes histoires dégoûtantes, tu pourrais peut-être reprendre ton rôle de meilleure amie ? Genre déjà, j’exige un gros câlin parce que… J’en ai envie, ok ? Et ensuite… On fabrique des trucs cools ? ” Je jette un coup d’œil au laboratoire qui semble nous appartenir. Une véritable caverne d’Ali Baba. Je rêve de pouvoir créer mes propres gadgets. Techniquement, les lanceurs de toiles sont de ma conceptions. Monsieur Stark n’a fait que les copier et les adapter à mon costume avec un tas d’autres options, mais je suis un inventeur de génie. “ Je sais déjà ce que je pourrai faire avec ça ! ” dis-je en montrant un raspberry. “ J’en collerai derrière tout dans ma piaule et je ferai une bête de domotique genre… Tout connecté et qui réponde à ma voix, t’imagine ? ”


avatar
En ligne Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 125
» ma tête : Vanessa Morgan
» association : Aucune
POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: 3 - Pouvoir en développement
» appartenance: 6 - Humain avec aptitude magique

Sam 19 Mai - 16:56
Bah ouais, j’allais surement détruire la ville un jour ou l’autre en causant une apocalypse quelconque. Tous ceux qui étaient voués à de grande chose le faisaient un jour ou l’autre. Sauf que je le rassurais en disant que je sauvais mon lot de personne en améliorant son costume à lui et peut-être même qu’un jour je bosserai sur une armure d’Iron man. Peut-être qu’un jour, j’allais bosser sur plein de gadget et autres et faire une réelle différence.

-Pas vraiment.

Et je rigolais pour la peine. Parce que je n’avais rien d’une super-héroïne, j’étais plus du genre super vilain. En fait non, j’étais plus du type « Rien à battre de vos problèmes ». Ouais, c’était totalement ça. Sauf que pour le moment, mon soi-disant meilleur ami ne m’aimait plus parce que j’étais trop secrète. Le pauvre petit chou, mais c’est que c’était ma vie complète d’être secrète et sexualisée. Si tu ne m’aimais pas comme ça… pourquoi m’avoir choisi hein ? Donc, mini-jedi avait un nom, mais ça impliquait d’avoir le droit de parler de Craig et je n’étais pas totalement certaine d’en avoir le droit. Genre, parler d’un « pas-petit-ami » était complexe.

-Rho, mais tu ne peux pas m’en vouloir, je suis trop mignonne pour ça !

Voilà, j’avais réponse à tout. Qu’il me donne le temps de gérer les choses de mon côté et j’allais aviser, mais d’ici là, il n’aurait rien. Je ne savais même pas si j’avais plus envie de lui parler de Fantominus que de Craig… et je n’étais pas certaine d’avoir le droit de parler des deux en même temps. Faudrait que j’en parle à Craig, un jour, peut-être… et le relancer sur sa panique obsessionnelle du « nous ». Ok ok, mauvaise idée.

Il me parlait de Craig, mais moi je lui parlais de sexe. Parce que c’était ça moi et Craig, du moins, pour le moment. Sauf qu’il me parlait de moi, de lui. J’étais la fille cool ? Nah, je n’étais pas la geekette sexy. J’étais juste moi et puis c’est tout. Sauf que sérieusement, tout était dans l’attitude. Sauf qu’il disait faire partie des loosers et il m’avait fait froncé les sourcils, non mais. Je lui avais rendu son costume, mais déjà il enchainait, ne me laissant pas le loisir de le contredire. Il exigeait que je sois une bonne amie et que je lui fasse un câlin. Alors, je l’étais levée pour lui en faire un énorme de câlins ! Tout en rajoutant :

-Mais arrête de dire que t’es un looser et que tu crains. C’est pas vrai. T’es un mec génial, il faut juste que tu y crois un peu toi aussi. Pas besoin de savoir changer de tête pour avoir la bonne attitude. Si tu veux, je refais ta garde-robe quand tu veux !

Et je rigolais avant de déposer un baiser sur sa joue et retourner vers le comptoir pour mit installer. D’une main experte, j’avais actionné Mini-Craig pour qu’il puisse se dégourdir les jambes et qu’il m’aide à le construire.

-Regarde.

D’un coup, je fais un bruit de sabre laser avec ma bouche pour qu’il comprenne et rapidement, Mini-Craig se dévoue, heureux d’avoir le droit de l’allumer.

-Tu vois, tout petit ! Mais… à l’échelle de Mini-Jedi. C’est bien une bête domotique. Tu devrais tester. Moi je tente de me mettre à la nanotechnologie, mais la ramener à la maison… c’est pas simple.

Parce que sincèrement… voir une âme se construire comme elle veut, ça aurait été puissant ! Juste que ça aurait été un peu dangereux… mais puissant.
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 79
» ma tête : Tom Holland
» association : Journal de l'école de Midtown/Club de science (même école)
POUVOIR.

Lun 21 Mai - 0:44
J’ai droit à mon câlin, et ce, malgré ma tentative de bouderie. J’aime ça. Elle est ma meilleure amie. Voire la seule avec Ned, à vrai dire. J’ai même droit à un bisou après une morale. Bon, je suis un looser avec des super-pouvoirs. Soit. Et sa tentative de vouloir refaire ma garde-robe, elle peut oublier. J’aime trop mes t-shirts geek. “ Laisse tomber. Je ne suis cool que lorsque je mets ce costume. Tu as vu comme les gens m’adorent ? ” Puis je lui parle de ce que je ferai avec des Raspberry. Elle rabat mon caquet en faisant actionner le sabre laser après l’avoir imité. Je m’approche du mini-robot-jedi et reste bouche bée après avoir lâcher un “ C’est trop cool ! Oublie son prénom ! Appelle le Luke ! Et tu es son père. Enfin sa mère. Attends… ” Je me redresse et la regarde en arquant un sourcil “ Tu es Mad Vador ? T’as rejoint le côté obscur ? ” Mais mon attention est centrée de nouveau vers le mini-robot-jedi. “ J’en veux un! Genre… Avec une option recette de cuisine pour faire les sandwichs les plus cools de la ville. Tante May en serait dingue. ”

Je réalise qu’elle vient de me parler de nanotechnologie. “ Monsieur Stark travaille sur ça en ce moment ? Ce type est vraiment un génie… J’aimerai devenir comme lui plus tard. ” Je regarde rêveur tout ce que l’on a autour de nous avant de réaliser qu’elle a droit de savoir pourquoi j’avais de la toile d’araignée sur mon front. Je m’approche de mon sac et en tire le téléphone avant de chercher la vidéo. Je lui tends l’appareil, prêt à déclencher la lecture. “ Tiens. Regarde ce que j’ai fait avant de venir. ” Je lui laisse le téléphone dans mes mains et attrape son rubik’s cube que je résous en deux minutes. Facile.

“ Dis voir? T’as entendu parlé d’une éventuelle intégration d’un nouveau membre chez les Avengers ? Genre… Je ne sais pas moi. Une araignée ? Autre que Black Widow, bien sûr. J’aimerai vraiment prouver à Monsieur Stark que j’en suis capable, mais j’ai l’impression que je fais tout de travers. Déjà qu’il a failli me retirer ce costume… ” tout en lui désignant ce dernier, j’en attrape le masque que j’enfile sur ma tête, voyant l’interface s’allumer. “ Oh, salut Karen. Tu sais quoi? Tu vas avoir une nouvelle option. Je vais pouvoir récupérer les vidéos que tu filmes. Je vais sans doute devenir riche et célèbre. Bon. Je suis déjà célèbre et mon compte YouTube sera anonyme donc… On oublie le salaire ! Mais au moins, j’aurai des vus ! C’est cool non ? ” Mon intelligence artificielle semble ne comprendre que la moitié des choses que je dis.

Mon regard se porte sur Madison qui doit me prendre pour un dingue à parler à mon costume. J’ôte le masque une nouvelle fois et dévoile un large sourire avant de m’asseoir sur le plan de travail à côté de mini-robot-jedi. “ Au fait, je t’ai dit que j’ai trouvé une fille qui me plaît bien à mon lycée ? Enfin… Genre… Elle est mignonne et un peu mystérieuse donc je ne sais pas si c’est réciproque mais… Elle est cool et… ouai, je l’aime bien ! Ce n’est pas comme si Liz allait revenir un jour après tout… ”


avatar
En ligne Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 125
» ma tête : Vanessa Morgan
» association : Aucune
POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: 3 - Pouvoir en développement
» appartenance: 6 - Humain avec aptitude magique

Jeu 24 Mai - 4:00
Je lui ferais des câlins jusqu’à ce qu’il cesse de bouder et j’en étais bien capable. Heureusement pour moi, pas besoin, il revenait à la charge avec son éternel personnalité qui lui ressemblait tant. Je lui avais même fait un bisou et puis voilà, tout était réglé.

-Tu es tout le temps cool, c’est pour ça que je t’aime, pff.

Et j’avais roulé des yeux, sourire aux lèvres. Ensuite, on parle science et ça, ça me va parfaitement. J’avais ramené l’attention sur mini-Craig et bam, tout était rentré dans l’ordre. Il aimait mon robot, il aimait le sabre laser et il était de nouveau lancé dans un monologue presque sans fin. Heureusement que j’avais appris à glisser des phrases entre deux lancés.

-Bah… tu sais bien que j’ai toujours des cookies ! Alors, ouais, je suis clairement le côté obscur. J’adore Mad Vador comme surnom, c’est presqu’aussi bien que Mad Max !

Parce que bon, fury road pour une fille qui ne sait pas conduire, c’est marrant ! Bon, je savais le faire, juste que je n’avais pas de permis. Ça ne me servait absolument à rien un permis, j’habitais New York ! Et maintenant, j’avais Craig. Craig me payait limite pour me servir de taxi, ça irait. Il m’en demandait même un, sauf que je n’avais pas encore apprit à les faire tenir comme Vision existait tout le temps. Genre, moi l’âme se barrait à un moment, mais pas Vision. J’y arriverais un jour et je créerai ma propre race, un jour, peut-être. J’avais beaucoup de plan en tête avouons-le.

-Tu sais que je dois être là pour les activer ? Donc… tu vas devoir m’inviter chez toi pour que ton robot fonctionne…

Je n’avais jamais totalement su si sa Tante May m’aimait bien ou pas… j’étais plus âgée et pas tant une bonne influence, en général Peter venait chez moi et je l’appâtais avec des bonbons et de la pizza. En vrai, j’étais limite un prédateur sexuel asexué… Parce que l’idée même de toucher à Peter… c’était non merci, c’était plus dans la gamme petit frère ou bambin à garder qu’autres choses… Il était mon ami, ça comptait. J’avais ensuite parlé de nanotechnologie à un moment donné. On y bossait et c’était de la notion passionnante à mettre en application. Y arriver, c’était vraiment top !

-Ouais bah, c’est peut-être un génie, mais en attendant, les autres aussi on bosse dessus, tu pourrais nous vénérer un peu nous aussi… Et si tu pouvais ne pas devenir un vieux riche, playboy, narcissique et sarcastique… ça m’arrangerait pour rester ton amie…

Non mais oh, vraiment quoi. On bossait nous aussi, on faisait tout ça. Il me laissait finalement son téléphone pour que je voie ce qu’il avait fait de sa journée. Je m’étais installé plus confortablement sur ma chaise pour regarder son vidéo et lui s’amusait à faire mon cube. Maiiis quel voleur ce mec !

-Deviens majeur déjà. T’imagine… les Avengers, c’est un peu comme une sortie scolaire, te faudrait encore la signature de Tante May…

Non mais sincèrement, qu’il profite de sa jeunesse, de faire des bêtises. J’étais toute jeune encore et je ne me précipitais pas du tout comme lui vers la vie adulte. Qu’il profite de son stage un peu, du costume, qu’il fasse des bêtises. Pas devenir le sauveur du monde à 17 ans.

-Et… pourquoi tu as autant besoin d’être vu ? Juste… sauver des gens, c’est pas censé être suffisant pour un super-héros ?

Le pire, c’est que c’était une véritable question. Je préférais réellement rester dans l’obscurité pour le bien de tous et le mien, mais lui ce mettait de l’avant, mais encore plus que tous les autres. Il avait réellement besoin de tout ça, mais pourquoi ? Aucune idée. Ensuite, il me parlait finalement de fille. ENFIN un sujet que je comprenais !

-Ah ouais ? Elle s’appelle comment ? Je l’apprécierais ou je la détesterais ?

Parce que c’était toujours ça le problème avec les gens ! Je n’apprécie pas beaucoup de personne, donc… c’est facile de les détester. Sauf que bon, maintenant qu’on était lancée, aussi bien parler de fille. Je pourrais lui proposer de louer mon deuxième appartement à l’heure… c’était toujours mieux que de dealer avec Tante May qui débarque à l’improviste…



avatar
Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 79
» ma tête : Tom Holland
» association : Journal de l'école de Midtown/Club de science (même école)
POUVOIR.

Sam 26 Mai - 0:44
M’aimer ? Elle ? Elle a dont un cœur ? Je la dévisage, mais je ne peux m’empêcher de ressentir une certaine fierté accompagnée d’un sourire. “ Cesse de me complimenter de la sorte. Mes chevilles ne vont plus passer dans mon costume ! ” Et on se centre sur son invention. Clairement, j’en veux un, à moi. Mais le bémol, faut l’activer et sa présence est nécessaire. “ Tu veux dire que tu mets des âmes dans tes robots ? Attends un peu… Tu ne cherches pas à refaire un Ultron, quand même, si ? ” Mais dés que je complimente Monsieur Stark, Mad ne peut s’empêcher de faire sa jalouse, ce qui me fait rouler des yeux. Et alors que je lui parle de rejoindre les Avengers, elle me tacle sur mon jeune âge. Je soupire, bien sûr, que faire d’autre ? Elle a raison et tord en même temps mais… C’est ma meilleure amie, je ne peux pas lui en vouloir. Et alors que je lui montre ma vidéo, elle se met à me dire que je cherche à être trop vu. “ Eh! C’est ce journal qui me descend en flèche! Je dois me racheter un honneur ! ” Et je commence à lui parler d’une fille qui me plaît.

J’ai ouvert une boite de Pandore que je ne saurai refermer. Trois questions en une. Je dois y répondre et vite. Je panique. Je panique. Elle va en poser encore plus ! Je tisse une toile sur sa bouche. “ Ce que t’es bavarde comme fille ! ” Oh… ça c’est moi en fait ! Je ris et lui ôte la toile de la bouche. “ T’es p’tete en pas-couple avec ton pas-copain, mais tu viens de te prendre une Spidey’s facial ! ” Elle va me trucider mais… j’aime ça ! “ Madison Max Taylor! Laisse-moi vivant si tu veux tes réponses! ” dis-je pour anticiper toute réaction négative de sa part. “ Elle est cool, mystérieuse, rebelle, et… Elle a un prénom qui commence par un M donc… Quelque part ouai, je pense que tu l’aimerai bien ! ” finis-je accompagné d’un grand sourire. Mince. Je lui ai répondu. Elle peut me tuer maintenant !

Je bondis pour me mettre en position défensive sur la table, prêt à parer quelconques de ses attaques, mais je manque de faire tomber le mini-robot-jedi. Je le rattrape d’une toile et garde le robot en main “ Eh ! Tombe pas ! ” Je le repose sur la table et regarde Mad, lâchant ma phrase fétiche “ Encore une mission de sauvetage menée par votre voisin sympathique, l’araignée ! ”


Contenu sponsorisé
GÉNÉRAL.
POUVOIR.

Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Avengers RPG :: Welcome to the Game :: New York :: Manhattan :: Stark Industries-