N-Y, JUIN / JUILLET 2018
MÉTÉO : temps ensoleillé, l'été s'est clairement installé avec une moyenne de 29° Des conditions idylliques pour profiter des parcs et prendre quelques couleurs.
PS... Wade dit : préparez les bikinis

NEWSLETTER DE NOVEMBRE 2018



+ 100 $ ▬ Pour le groupe AVENGERS
+ 50 $ ▬ Pour les groupes VILAIN et X-MEN

» SALES du 01.11.18 au 30.11.18

» INTRIGUE #1 Secret Wars

» MISSION #1.2 The fever spreads ouverte jusqu'au 30 nov.


 :: Welcome to the Game :: New York :: Manhattan :: Stark Industries

It Ain't Me Ft. Vision

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 125
» ma tête : Vanessa Morgan
» association : Aucune
POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: 3 - Pouvoir en développement
» appartenance: 6 - Humain avec aptitude magique

Lun 14 Mai - 3:42
J’étais en train de me perdre chez Stark, encore. Je ne savais pas trop pourquoi, mais j’adorais me perdre dans ce bâtiment jusqu’à être arrêté par de vilaine porte verrouiller. Bon d’accord, je comprenais le principe, c’était même logique et j’avais « emprunter » un passe magnétique une fois, mais pas deux. Faut pas déconner, je ne voulais pas perdre mon stage non plus. Déjà que Craig me payait pour mettre mon job de Strip teaseuse sur pause… je n’allais pas risquer de perdre mon stage, ne pas avoir un nouveau job et que Craig doive me payer pour toujours… en fait, être payée à rien faire, c’est trop bien… pourquoi je ne fais pas ça ? Ah ouais, parce que je l’aimais bien Craig et que je n’aimais pas trop être un boulet.

Pour le moment, ça allait, j’étais en pause. J’avais encore le droit de me perdre un peu, mais j’allais devoir retrouver mon aile pour bosser sur je ne sais quel projet de débutant qu’on me disait de faire. Ça allait, c’était des projets assez complexes pour un jeune étudiant qui a une vie sociale et qui ne passe pas sa vie dans un bouquin ou un robot. J’étais concentrée sur mon smartphone, cherchant comment traduire un bouquin antique pour mon plus grand bonheur. Je n’allais pas non plus demander de l’aide, c’était un peu expliquer que je possédais le dit livre et ça, je n’avais pas envie d’en parler. Parce que bon, vu la tête de Craig quand il avait compris que je faisais de… de la magie, bah… tout le monde ferait surement la même tête, donc à la place, fallait traduire des langues mortes. Promit, une fois que je passe mon diplôme de robotique, je termine celui de programmation que je fais par correspondance… et après ça, je me mets aux langues mortes… Ok, j’espère que dans ce livre, vas-y avoir la recette de la longévité ou comment rallonger le temps, parce que je n’aurai jamais assez d’une vie pour apprendre tout ce que je veux. J’avais tracé quelques symboles sur une feuille, mais je les avais mémorisé, je les cherchais donc dans un manuel numérisé de l’université de je ne sais pas où, parce que les caractères n’étaient déjà pas en anglais de base. La joie quoi…

J’étais super méga concentré, oubliant même que Craig ne m’avait pas encore texté pour finalement quasi percuter quelqu’un. Presque, mais je m’étais arrêtée avant et lui aussi. J’avais cligné des yeux une première fois, une seconde. Oh… Oh mon Dieu. J’avais ouvert la bouche, je l’avais refermé. C’était Vision. C’était LE Vision, c’était quasi la perfection. Mon âme de scientifique adorait tout ce qui le concernait, sincèrement.

-Désolé, je ne regardais pas ou j’allais. J’étais vachement concentré sur… un projet perso.

Ouais, j’avais vaguement conclu ma phrase, parce que bon, je ne me voyais pas expliquer à Vision que je cherchais un symbole magique. Je ne pouvais même pas dire si la fin de mon livre n’allait pas créé l’apocalypse, donc… ne pas demander d’aide, c’est mieux quand même…
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 72
» ma tête : Paul Bettany


» association : Les Avengers
POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: 5 - Connaissance parfaite
» appartenance: 10 - Androïde/Robot.

Ven 18 Mai - 23:57
It ain't me
Madison & Vision
Stark Industries est devenu ce que communément on appelle mon lieu de travail. Monsieur Stark m’y a nommé collaborateur, un peu comme si j’assistais Mademoiselle Potts mais en étant presque son égal. Au delà de la confiance que cela marque à mon égard. Je pense - sans trop me tromper - qu’il s’agit aussi d’un pied de nez à ce que monsieur Ross avait décidé quant à ma situation. Tony n’aime pas que je sois comparé à une machine. Même si dans le fond cela n’est pas si faux. Mais déjà en son temps J.A.R.V.I.S était déjà bien plus qu’une interface il était un ami. Alors imaginez un synthezoïde tel que moi.

Si je prend le temps de vous expliquer tout cela ? C’est pour que tout le monde puisse comprendre ce que je faisais alors dans les couloirs de l’industrie. En tant que humanoïde je n’ai pas besoin de m’alimenter ou de me reposer. Néanmoins je tente d’être exemplaire et si Tony a décidé qu’à une certaine heure il fallait stopper le travail pour se reposer je suis cet ordre. Mais au lieu de me sustenter je flâne dans les couloirs. Parfois pour simplement vérifier que tout va bien mais ces derniers temps…

Monsieur Stark accueille nombre de jeunes étudiants. Je crois que la proximité avec le jeune Parker et ses retrouvailles avec Mademoiselle Potts y sont pour quelque chose. Que ce soit des stagiaires ou des premiers emplois, l’immeuble est suffisamment grand pour que nombre d’entre eux se perdent dans les couloirs. Charge à moi de les aider à retrouver leur chemin. C’est en quelque sorte un petit rôle que je me suis attribué mais qui semble énormément soulager le service d’ordre. Et puis si accueillir ces jeunes talents plaît à Tony il est important que cela se passe bien.

Voilà pourquoi ce jour là je me promenais dans les couloirs. J’ai pris pour habitude de garder mon apparence de Vision. Peu de gens sont habitués à autre chose et cela devient vite compliqué. J’ai donc choisi le plus simple. Être moi. Cela faisait plusieurs fois que l’on m’expliquait qu’un ou plutôt une d’entre eux se retrouvait hors de sa zone de travail et arrêté par les portes verrouillées qui protégeaient les différents laboratoires de travail. C’est avec une certaine curiosité que j’allais donc à sa rencontre. Qu’est-ce qui lui donnait envie de s’éloigner ainsi. Et si parfois Tony m’assurait que « la curiosité est un vilain défaut » je ne pouvais décemment pas le croire vu son taux élevé personnel.

Ce fut au détour d’un couloir que je m’aperçus qu’elle était là la tête penchée sur son smartphone et un livre en main. Étonnant. Je pensais qu’elle voulait découvrir quelque chose mais peut être est elle là pour d’autres raison… J’allais donc à sa rencontre voulant m’assurer que tout allait bien. Mais comprenant qu’elle ne fait pas attention je stoppe mon avancée. Il a été prouvé qu’un objet ou une personne non vue en mouvement est plus repérable par le cerveau quand il s’immobilise. Ainsi il est repéré comme élément perturbateur sur le trajet à effectuer et le cerveau donne l’ordre au corps de se stopper avant d’entrer en contact avec ledit objet ou ladite personne. Et encore une fois cela se prouve. Restant immobile la jeune Madison se stoppe à son tour. Je peux enfin voir ce qu’elle observe avec tant de concentration. C’est un peu un avantage d’être plus en hauteur, je suis capable de voir sans forcément le vouloir. Et lorsque Madison s’excuse j’esquisse un signe de tête « Il n’y a pas de mal » et alors qu’un léger silence plane je me permet de lui souffler  « ▬  Vous souhaitez recouvrir Stark Industries de lianes ? » Je désigné son symbole du doigt  « ▬  C’est un dialecte picte. Ce symbole est celui de la végétation mère…  » Inutile de préciser que mon état de ‘machine’ m’est particulièrement utile à cet instant...

code by FRIMELDA
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 125
» ma tête : Vanessa Morgan
» association : Aucune
POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: 3 - Pouvoir en développement
» appartenance: 6 - Humain avec aptitude magique

Jeu 24 Mai - 2:01
O…M…G… Vision. LE Vision était là, devant moi. Le parfait mélange entre esprit et machine et il était là. Après ça, plus personne ne va réussir à me convaincre que me perdre dans les corridors de Stark industrie n’était pas une excellente idée. Non mais sérieusement, Vision ! Vision, c’était mieux que de rencontrer Stark lui-même ! Parce que bon, on s’entend que Tony, il aurait surement passé un commentaire ou trois sur le fait que je n’étais pas au bon endroit. Avec Vision… sembler mignonne et innocente allait peut-être faire le job. Peut-être.

J’étais curieuse de nature et j’allais surement devoir répondre à quelques questions, mon cerveau allait déjà à cent à l’heure, mais ce qu’il avait eu à en dire… je ne m’attendais pas à ça, vraiment pas. J’avais souri quand il avait dit qu’il n’y avait pas de mal, je ne l’avais pas percuté au moins et il n’aurait surement pas eu bien mal si je l’avais fait, mais bon… La suite était le plus important. Il me parlait de liane et avant même d’avoir pu laisser poindre mon « what de heck ? » habituel, il pointait le symbole tracé pour m’expliquer calmement que c’était un dialecte Picte, que c’était le symbole de la végétation mère. Genre, aussi facilement que ça ?

-Dialecte picte ? Picte… Ça serait donc un langage celtique qu’on a peut-être vu en écosse…

Et déjà, je me perdais sur internet pour chercher un peu plus de dialecte picte, parce que je le pouvais, mon pc me manquait à l’instant présent, mais j’avais déjà bien avancé grâce à lui et pendant qu’il est là… j’avais relevé le restant des caractères pour qu’il puisse en voir plusieurs. Savoir si ce n’était que du picte ou un mélange de plein de trucs que me compliquerait la vie…

-Ce n’est que du picte ou il y a d’autre dialecte ?

J’avais fouillé dans mes cheveux attaché pour en sortir un stylo et noter le dialecte picte, noter le végétation mère. Maintenant, il fallait juste que je traduise 99.99% du restant du livre… Ça allait le faire, je pouvais déjà presque créer une jungle à mon boulot quand on y pense. Pourquoi pas ! Ça serait marrant !

-Mais promit, je ne recouvrai rien de liane.

Et avec un sourire angélique en plus de ça ! Bam, de l’information et une jolie brune adorable. Je pouvais le faire ! Ce n’est pas comme si c’était dangereux de me mettre cette information sous le nez. Je n’allais pas causer une autre apocalypse, promit ! Du moins, j’allais tenter…
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 72
» ma tête : Paul Bettany


» association : Les Avengers
POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: 5 - Connaissance parfaite
» appartenance: 10 - Androïde/Robot.

Sam 7 Juil - 20:31
It ain't me
Madison & Vision
Il semblerait que la jeune femme que j’avais cherché dans ces couloirs se soit plus perdu dans ses recherches que volontairement dans Stark Industries à la recherche de quelques informations. Néanmoins Tony avait été très clair à ce sujet. Les gens qui mentent pour parvenir à leur fin sont plus nombreux que ce que je pouvais envisager ou imaginer. Quoique dans mon cas l’imagination soit relative. Donc en ‘tombant’ sur Madison il était clair que je ne la laisserai pas plus longuement errer seule. Ses recherches furent une bonne solution pour moi. En l’aidant dans ce qui semblait une véritable quête pour elle, je m’assurais de pouvoir l’éloigner.

Ainsi la description du premier symbole fut une porte d’entrée. Et si elle s'évertuait à aller chercher des informations sur internet, pour ma part tout était déjà fait. Je savais ce livre quasi inoffensif. Oui car tout est relatif. Recouvrir un balcon de végétation est positif, emprisonner des chercheurs dans un bâtiment pour en piller les secret grâce à des lianes l’est beaucoup moins. Et sans connaître les intentions de la jeune femme tout était bien plus compliqué. A moi donc de jauger ce qui était raisonnable ou non. Mon but premier est de l’éloigner d’ici, de ces portes et de ce couloir où elle n’a rien à faire. Alors si lui donner des informations peut me permettre de l’éloigner alors je tente ma chance. Posant ma main sur son dos, je l’invite à avancer tout en désignant du doigt un autre morceau du texte. « ▬ En fait ce qui est étonnant c’est qu’il regroupe plusieurs langues aujourd’hui éteintes. Ce mot là par exemple, que vous voyez comme un symbole étrange c’est en fait de l’égyptien, un hiéroglyphe sortit de son contexte en quelque sorte. Ce mot là est en gaulois. Je pense que l’auteur de votre livre l’a codé en espérant que personne ne pourrait le décoder. »

Pour avoir rencontré un Sorcier Suprême en la personne de Stephen Strange, je sais comme il est parfois nécessaire de pouvoir dissimuler ses secrets. Et c’est une chose que je respecte profondément. Il était ici question d’un jeu d’équilibre. Montrer à cette demoiselle que je pouvais l’aider pour l’entraîner au loin, mais ne pas trop en dire afin de connaître ses réelles motivations. « ▬ Vous vous initiez à l’art de la sorcellerie, ou vous êtes juste intriguée par les énigmes que personne »

Nos pas nous mène finalement au balcon qui longent son étage. Un lieu que je sais sûr et où elle est autorisée à aller. Là nous pourrons discuter tranquillement. Et comme pour induire un comportement chez elle, comme pour la féliciter de m’avoir suivi, je me permet de lui livrer un nouvel indice sur son texte « ▬ Celui-ci signifie croître ou grandir c’est du Cambrien rare car éteint au Moyen Age, celui qui a écrit cela devait être anglais ou aimer les langues brittoniques... »

Ce que je ne comprenait maintenant pas c’est pourquoi elle était stagiaire ici si la végétation et la magie sont au centre de ses intérêt. Mais chaque chose en son temps.

code by FRIMELDA
Contenu sponsorisé
GÉNÉRAL.
POUVOIR.

Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Avengers RPG :: Welcome to the Game :: New York :: Manhattan :: Stark Industries-