N-Y, JUIN / JUILLET 2018
MÉTÉO : temps ensoleillé, l'été s'est clairement installé avec une moyenne de 29° Des conditions idylliques pour profiter des parcs et prendre quelques couleurs.
PS... Wade dit : préparez les bikinis

NEWSLETTER DE NOVEMBRE 2018



+ 100 $ ▬ Pour le groupe AVENGERS
+ 50 $ ▬ Pour les groupes VILAIN et X-MEN

» SALES du 01.11.18 au 30.11.18

» INTRIGUE #1 Secret Wars

» MISSION #1.2 The fever spreads ouverte jusqu'au 30 nov.


 :: Welcome to the Game :: New York :: Manhattan :: Central Park

Une rencontre inattendue dans Central Park

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 114
» ma tête : Elizabeth Olsen


» association : Avengers
POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: 4 - Maîtrise quasi parfaite
» appartenance: 5 - Humain victime d\'expérimentation / Mutant 3&5

Sam 19 Mai - 21:12
Une rencontre inattendue dans Central Park
Cela ne fait pas longtemps que j’ai emménager avec Vision. Nous prenons tranquillement nos marquent et profitons des moments où l’on se retrouvent tous les deux chez nous.
Aujourd’hui j’ai décidée d’aller le rejoindre à Stark Industries, après son travail, pour que l’on puisse profiter de la fin d’après midi tous les deux. J'aimerais bien qu’il m’emmène faire un tour de moto. Souhaitant lui faire la surprise, je lui enverrais un message peu de temps avant sa fin de journée de travail pour le lui dire. Je ne lui ai jamais ce genre de surprise et j’espère que cela lui fera plaisir. En plus, il fait un beau soleil, se serait dommage de ne pas en profiter.

C’est pour cela que j’ai décidé d’aller me promener dans Central Park avant de retrouver celui que j’aime. J’ai donc passée ma matinée a regarder sur mon téléphone, grâce à internet, le temps de trajet à pied entre l’arrivée du Ferry et Central Park, ainsi que, entre Central Park et Stark Industries pour pouvoir prévoir le temps nécessaire pour arriver avant que Vision ne termine. Ensuite je me suis occupée de préparer mes affaires. Dans mon sac a main en bandoulière j’ai mis en plus de ce qu’il y a déjà :  un sandwich que je me suis fait, une pomme coupée en quartier, une petite bouteille d’eau et pour finir un petit carnet pour écrire mes notes si j’ai besoin.
Habillée d’une chemise bleue marine, d’un jean bleu clair et de converse montante de la même couleur que mon haut (pour les habits) j’ai fermée le loft, met mes lunettes de soleil sur le nez et prends la direction de l'embarcadère. Le ferry vient d'arriver et j’embarque de suite. Je suis entrée vers 12h30 dans Central Park.

Arrivée sur place j’ai pu trouver une carte et j’ai commencé à regarder autour de moi. Sandwich à la main, je le mange tout en me promenant dans les allées du parc. C’est vraiment immense et je sais qu’il faudra revenir plusieurs fois pour tout visiter. De temps en temps je m’arrête pour prendre une photo avec mon téléphone et noter l’emplacement exacte sur la carte et dans mon petit carnet. Des endroits où j’aimerais bien revenir avec Vision et pourquoi pas prévoir un pique-nique en amoureux. Je lui en parlerais surement ce soir lorsque je lui expliquerais ce que j’ai fait de ma journée. Il y a un peu de monde mais c’est le temps de repas et très rapidement les gens reparte. Je regarde l’heure, il est 13h30. Cela fait déjà une heure que je me promène et je ne l’ai pas vue passer. Ne voulant pas rater le moment de partir, je programme une alarme tout en marchant. Tête baissée je viens de finir quand sans le vouloir je rentre dans le dos de quelqu’un. Confuse je lève la tête et je dis gêner “Excuser moi, je ne vous ai pas vue. J’espère que je ne vous ai pas fait mal ?”
‹c› Vanka
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 231
» ma tête : India Eisley



» association : aucune pour le moment
POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: 4 - Maîtrise quasi parfaite
» appartenance: 5 - Humain victime d\'expérimentation / Mutant 3&5

Lun 21 Mai - 17:40
(HJ: Je me cherche un codage je vais le rajouter des que j'en ai trouver un beau! )

Cette journée était jusqu’as maintenant comme tous les autres jours ou je travaillais. À l’exception qu’aujourd’hui je n’avais pas croisée Danny, ce mec qui venait à tous les matins de la semaine prendre un café au lait avec exactement un sucre et demi! Danny était le genre d’homme qui drague tout ce qui bouge, mais il était sympa et puis il n’était pas dangereux. Tout ça pour dire que ce matin il n’était pas la venue chercher son café, comme tous les autres jours de cette semaine d’ailleurs. Je pense qu’il était en congé ou en vacance. Je ne sais pas… son sourire me manquait tout de même, il avait l’habitude d’être le dernier client que je sers, et me faisait toujours un grand sourire en m’annonçant que mon quart de travail venait de terminer.

En finissant de travailler, j’étais passée par chez moi rapidement me changer. Je vis toujours dans l’appartement de mon ancien employeur. Celui-ci m’avait payé un appartement de luxe lorsque je gardais son fils… et je ne trouvais pas le courage d’abandonner ce petit repère. C’était un peu comme mon refuge, un petit cocon où je pouvais aller me cacher et être presque invisible aux yeux des gens. Et ce malgré le fait qu’Hydra et le SHIELD savaient ou je vivais maintenant! Là-bas j’échangeai ma tenue de travail pour un simple jean bleu et un léger chandail a manche longue de couleur verte et j’attrapai mon sac a bandoulière ou ce retrouvais mon appareille photo. Je sortie ensuite de l’immense immeuble ou je vivais au 11e étage pour me diriger vers central Park.

Une fois rendue, je pus me concentrer sur ce que je préférais de mes journées. Photographier la vie courante des gens. Simplement mettre en image ce que je voie, ce que j’aime et ce que les gens ne voient pas comme moi. Souvent ces photos ne retrouvaient nulle part autre que sur mon ordinateur, mais parfois je les mettais sur un Blogue que je tenais, surtout les photos que je prenais un temps fou à prendre pour capter la parfaite second. Que ce soit un baiser entre deux écureuils, ou oiseau qui fait son nid ou le coucher du soleil sur un des plus hauts gratte-ciel de la ville. J’adorais capturer l’âme des choses qui m’entourent en me disant que quoiqu’il arrivait personne ne pouvait ne me les enlever. Ces souvenirs étaient marqués au fer chaud dans ma mémoire! Après tout Logan n’avait pas du tout oublié… les gens comme moi n’oublient pas… Ma mémoire n’a pas tendance à oublier, d’ailleurs c’est ce qui m’a empêchée d’avancer toutes ces années. Me souvenir de ce que j’avais fait était bien plus douloureux que d’imaginer ce que je pouvais faire.

Aujourd’hui heureusement je n’étais plus cette ombre noire ou encore cette arme. Non j’étais une jeune femme tout ce qu’il y a de plus banale qui aimait se promener et prendre des photos. Pour plusieurs je n’avais rien d’extraordinaire et je me sentais bien avec tout ça. Les gens avaient oublié mon apparition à la télévision avec mes griffes sortie. C’est comme si tout cela n’avait jamais existé, les gens ne voulaient pas se souvenir et moi j’en profitais pour devenir une fille tout ce qu’il y a de plus banal. Bien sûr parfois je devais aider des gens, mais quand je le faisais c’était pour aider, sauver et non pour détruire! J’en retirais toujours une grande satisfaction, quoi que cela n’arrivât pas souvent!

Ma journée avançait plutôt bien, j’étais installée, immobile mon appareille dans les mains a emprisonner toutes les merveilles que le vent pouvait apporter dans les branches d’un grand érable rouge. Les millions de couleurs que je voyais, la grandeur de cet arbre centenaire et surtout l’immensité de ses feuilles qui provenait de mon pays natal. Si l’on pouvait appeler le Canada comme étant mon pays. Je trouvais que cet arbre était la parfaite vision de qui je tentais d’être. Lui qui bourgeonnait sous les rayons du soleil chaud, et qui cherchait qu’as devenir encore plus beau et majestueux. Il  était là, et prenais la place qui lui revenait. Alors moi je l’observais en prenant quelques clichés.

Alors que j’étais perdue dans mes penser et bien trop concentrer dans ce que je faisais pour avoir une simple idée de ce qui se passait autour de moi. Je sentis quelque chose ou quelqu’un me pousser légèrement vers l’avant. Ce n’était pas un bousculèrent, plutôt quelqu’un qui venait de me percuter en me déstabilisant. Ce qui eut pour effets que j’échappai mon appareil.
“Excuser moi, je ne vous ai pas vue. J’espère que je ne vous ai pas fait mal ?”

En entendant une voie s’adresse à moi je me retournai pour observer une jeune femme qui s’excusait l’air gêner. Je la regardais sans trop comprendre. Elle venait donc de me bousculer? Je détournais le regard d’elle pour remarquer que le petit oiseau que je tentais de capter dans l’aber devant nous s’était envolée.. Alors je soupirai en reposant mon regard sur elle.

- Ça va, je n’ai rien…

Dis-je simplement en regardant ma caméra qui ne semblait pas endommager. Encore une chance pour moi.
Je me penchai pour ramasser mon appareil. Il avait du vécu, mais je ne pouvais pas vraiment me payer mieux avec mon salaire. Et puis, elle prenait encore de très belles photos. Je la fis tourner dans mes mains pour déterminer ou se trouvait ça nouvelle cicatrice. Puis je remis mon regard vers la jeune femme qui m’était rentrée dedans. Son visage me disait quelque chose…


Laura Kinney



Time to be happy
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 114
» ma tête : Elizabeth Olsen


» association : Avengers
POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: 4 - Maîtrise quasi parfaite
» appartenance: 5 - Humain victime d\'expérimentation / Mutant 3&5

Mar 22 Mai - 23:04
Une rencontre inattendue dans Central Park
Gênée et confuse, je garde mon regard sur la personne que je viens de percuter sans le vouloir. C’est lorsqu’elle se retourne que je remarque que c’est une jeune femme qui semble ne pas comprendre ce qui vient de se passer. Ce qui m’a surpris c’est le fait qu’elle ne me réponde pas tout de suite et détourne le regard pour regarder quelque chose derrière elle. Je suis un peu perplexe et me demande si elle a bien compris ce que je viens de lui dire. Parlerais-t-elle une autre langue que la mienne ? Ne voulant pas la bousculer plus que ce que je viens de faire, j’attends un peu pour voir si elle va bien.

De longues secondes passent et je sens une légère sensation de mal être monter en moi. Je suis en train de me demander si je ne vais pas partie en m'excusant une seconde fois pour reprendre le cours de ma promenade et retrouver ainsi ma sérénité. Je suis en pleine réflexion lorsque je l’entends soupirer. Elle se retourne une nouvelle fois vers moi et enfin j’entends le son de sa voix. Soulager de savoir qu’elle me comprend bien et qu’elle va bien, un petit soupir de soulagement s’échappe de mes lèvres. Un sourire timide apparaît sur mes lèvres tout en disant “Je suis soulagée de savoir que vous allez bien. J’étais plongée dans mes pensées et je ne vous ai vraiment pas vu…”

J’ai, à peine fini ma phrase, qu’elle porte son regard par terre. Ne comprenant pas trop pourquoi elle fait ça, je fais de même, et c’est là que je vois un appareil photo à ses pieds. Le voyant le ramasser je comprends que c’est le sien et que, dans la bousculade, elle la fait tomber. Je sens le rouge me monter aux joues. J’espère qu’il n’est pas cassé, je saurais vraiment désolée, surtout si c’est son outil de travail. Un peu inquiète je la regarde le retourner dans tout le sens en souhaitant vraiment qu’il ai supporté la chute. Si ce n’est pas le cas, je  lui proposerais de lui payer la réparation. Une fois sûr qu’elle la regardée dans tous les sens, je me permets de lui demander “Vous êtes photographe ? Votre appareil n’a pas trop souffert de la chute ? J’espère que je ne vous l’ai pas cassé...” Avec une certaine angoisse, j’attends sa réponse.

De nouveau son regard se porte sur moi. Je vois dans ses yeux qu’elle cherche à remettre mon visage. J’espère que ce n’est pas quelqu’un contre les Avengers. De mon côté je ne l’ai jamais rencontrée. Un peu sur mes gardes, je ne fais rien transparaître, et je lui demande “Quelque chose ne vas pas ?”
‹c› Vanka
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 231
» ma tête : India Eisley



» association : aucune pour le moment
POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: 4 - Maîtrise quasi parfaite
» appartenance: 5 - Humain victime d\'expérimentation / Mutant 3&5

Jeu 24 Mai - 2:33
J’observais la jeune femme devant moi encore quelques secondes avant de sourire. Je venais de la replacer, elle était apparue à la télévision… il y avait eu toute cette histoire autour des mutants et les héros depuis que les Avengers avait détruit le centre-ville de je ne sais plus quel pays d’Afrique.

- Vous… vous êtes une Avengers non?

Lui demandais-je alors. Je ne vouvoyais pas souvent les gens, mais ça m’arrivait. C’est une déformation professionnelle. Avec mon passé, il est normal d’appeler tout le monde monsieur ou madame et de répondre aux ordres en vouvoyant ces supérieurs.

- Je t’ai vue à la télévision…

Je n’étais pas une grande admiratrice des Avengers, je ne regardais pas non plus beaucoup la télévision, mais pendant un temps il y avait eu que cela… l’accord de Sokovia. Difficile de faire comme si tout allait bien lorsque des gens qui sont nés avec des pouvoirs ont commencé à se faire enfermer et pointer du doigt.

Tout d’un coup je me trouvais ridicules a observés si mon appareille photo était en bons états. Je me trouvais devant quelqu’un d’important. Qui avait tant fait pour notre pays. Alors sans ajouter un seul mot sur mon appareil photo je la rangeai dans mon sac sans faire d’histoire.
J’aurais pu dire plusieurs choses, j’aurais pu partir. Mais non je restais la comme si une partie de moi voulait que je lui dise quelque chose. Mais quoi? Je n’allais pas lui parler ici même du SHIELD ni d’HYDRA. JE me voyais mal parler de l’accord de Sokovia ou même de mentionner qui j’étais réellement. D’un autre côté, j’avais peut-être envie de parler de qui j’étais? Peut-être que ça me ferait du bien de parler à quelqu’un d’autre qu’a Bucky bras de Métal ou a Hulk. Car les deux seuls membres du SHIELS ou des avenger que j’avais rencontré c’était eux et pas nécessairement que pour de bonnes raisons.

- Ton pouvoir est cool, quoi que puissent en dire les gens!

Lui dis-je alors avec un petit sourire sincère. Tout le monde savait quel pouvoir avait les avenger. On les avait tous vus à la télévision. Et puis c’était vrai, j’aurais échangé mes propres pouvoirs contre les siens. Les grands pouvoirs viennent souvent avec de grandes responsabilités. Logan en porte beaucoup sur ses épaules et peut-être qu’un jour j’aurais le poids du monde sur les miennes. Je suis encore jeune comparativement à lui, j’ai l’éternité devant moi… et beaucoup de choses à me faire pardonner. Beaucoup d’injustice a changé. Je ne suis pas une Avenger, je suis qu’un fille qui se bat pour sauver des innocents d’une bâtisse en brûlot ou encore qui tente de rallumer les étoiles dans les yeux éteints des enfants.

Je la regarde, je ne sais pas quoi dire d’autre. Je ne sais pas comment elle réagira, mais je croie que je porte beaucoup plus d’espoir en un monde meilleur que bien des gens. J’ai déjà vu le pire, donc le meilleur reste à venir.


Laura Kinney



Time to be happy
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 114
» ma tête : Elizabeth Olsen


» association : Avengers
POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: 4 - Maîtrise quasi parfaite
» appartenance: 5 - Humain victime d\'expérimentation / Mutant 3&5

Jeu 24 Mai - 21:41
Une rencontre inattendue dans Central Park
Gardant bien mon regard dans le sien, j’attends de voir ce qu’elle va répondre à mes questions. Je suis prête à utiliser un peu de ma magie pour m’échapper si cela est nécessaire. Je sais que depuis que le nouveau Président des États Unis est aux pouvoirs, la ville est plus sécurisée mais il reste toujours des fanatiques. C’est lorsque que je la vois sourire que je me détends quelque peu. Et quand elle prend la parole que je comprends qu’elle commence à se souvenir où elle m’a vue. À sa question, et toujours un peu méfiante je lui réponds “Cela se pourrait…” Avant de lui confirmer mon identité, je veux être sûr qu’elle ne me veut pas me faire du mal vue que je ne l’ai jamais rencontrée auparavant.

Elle continue de parler, m’affirmant qu’elle m’a vue à la télévision, tout en gardant bien son appareil photo dans ses mains. Laissant échapper un léger soupir de soulagement (qu’elle ne peut pas entendre), en voyant qu’elle n’a aucune agressivité envers moi, je hoche donc la tête, lui confirmant ainsi que je suis bien une Avengers. J'aimerai quand même bien savoir si il n’est pas cassé mais la demoiselle qui me fait face n’est pas décider à répondre à mon interrogation.  Après l’avoir regardé avec tant de méticulosité je m’attendais à ce qu’elle me fasse un récapitulatif détaillé. Mais non. Sans un mot, elle le range dans son sac et continue à me regarder. Je voit bien qu’elle veut parler un peu avec moi et ne sait pas comment faire. Moi aussi je ne sais pas trop quoi faire, je me retrouve un peu intimidée face à cette demoiselle qui attend quelque chose de cette discussion.

Néanmoins, un léger sourire apparaît sur mes lèvres, allant pour lui reposer mes questions lorsqu’elle me parle de mes pouvoirs. Arquant un sourcil, je remarque tout de suite son sourire sincère et cette lueur d’espoir dans les yeux, je ne peux que laisser échapper un doux rire. Avec douceur je lui dis “Merci beaucoup. Cela fait du bien de voir qu’il y a des personnes qui n’ont pas peur de moi. Et si on reprenait les présentations depuis le début. Je m’appelle Wanda. Et toi quel est ton nom ?” Lui indiquant un banc non loin de nous je lui propose “J’ai encore un peu de temps, si tu veux on peut discuter un peu et ainsi tu pourras peut-être répondre à mes questions précédentes…”
‹c› Vanka
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 231
» ma tête : India Eisley



» association : aucune pour le moment
POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: 4 - Maîtrise quasi parfaite
» appartenance: 5 - Humain victime d\'expérimentation / Mutant 3&5

Ven 25 Mai - 3:00
Elle semble gentille, je ne me souviens pas avoir lu son prénom à la télévision ou plutôt je ne pense pas y avoir porté attentions. Mais cette Wanda ne me terrifie pas. Comment être terrifié lorsque le monstre c’est soi?

Je m’essuie les mains sur ma veste et lui tends la main droite tout en me présentant.

- Laura!

Je lui souris. Avant de hocher positivement la tête. C’est vrai j’avais complètement oublié de répondre a sa précédente question.

- Oui on peut discuter… et mon appareille vas bien il porte déjà plus d’une dizaine de cicatrices!

Bon j’avoue! Mon appareil avait du vécu. Je l’avais échangé contre mon copain pris au piège dans une animalerie sous sa forme de canidé, je l’avais échappé à plusieurs reprises, il était tombé du 11e étage dans de la neige… Je pense que cet appareil portait plus de marques de ses années qu’un homme ayant fait la guerre. Mais il fonctionnait toujours!

- Que fais une avenger ici? Je croyais que vous viviez au SHIELD?

Mes connaissances sur le SHIELD s’arrêtaient au fait que je savais que le nouveau directeur était le bras de Metal, que l’organisation combattait HYDRA et que j’avais réussi a échappé a leur radar plus jeune… Donc bon, il est vrai que je ne connaissais pas vraiment l’organisation, mais je me disais que c’était un peu comme HYDRA, mais avec des « gentils ».

- Je sais que ce n’est pas de mes affaires, tu n’es pas obligé de répondre.

M’empressais-je à ajouter. Je ne voulais pas la mettre mal à l’aise ni la faire fuir. Rares étaient mes rencontres avec des gens comme moi. J’étais partie de l’institut pour les mutants par peur de rencontrer mon géniteur. Mais ça n’avait pas totalement fonctionné. Et lorsque je l’avais finalement ne rencontrer rien de son histoire m’avait rassurée sur mon propre futur. Depuis, je tentais de vivre une vie normale. Mais avec touts les événements des dernières années, toutes les morts et les emprisonnements… je n’avais pas réellement retrouver fois en l’humanité. Quoique maintenant je me qualifiais d’humaine et non d’arme. Mais je n’avais personne avec qui parler de tout ça. Non, les seules personnes dignes de confiance étaient mortes et je ne m’ouvrais pas si facilement au monde qui m’entourait.

Pendant un temps je cherchai quelque chose à dire pour lancer une conversation. Ce qui me parut une éternité ne fut en fait que quelques secondes de silence. Mais je finis par lancer, comme si tout était normal et comme si la conversation qui allait suivre était totalement normale

- Le bras de métal est encore directeur du SHiELD? JE veux dire… hum… c’est quoi déjà son nom… Bucky?

Pour moi il restera toujours le bras de métal! Rien ne pouvait changer le souvenir que j’avais à chaque fois que je l’appelais comme ça. Lors de ma première rencontre avec lui de ma vie d’adulte, je l’avais interpelé ainsi et le regard qu’il m’avait lancé suite à cela me hanterait toute ma vie. Il n’y avait pas eu de haine, ni d’amusement… j’avais au contraire presque vu un merci lorsqu’il m’avait reconnue. Ça avait été le moment le plus étrange de ma courte vie, mais en même temps le plus glorifiant!
À ce moment précis, alors que je repensais a toutes ses questions posées a propos du SHIELD je me dis qu’elle devait surement me prendre pour une folle furieuse, ou encore pour quelqu’un de dangereux… ou pire encore…

- Desoler… je ne sais pas de quoi parler avec une héroine!

Lui dis-je pour détende l’atmosphère. C’est vrai non, lorsqu’on croise un héros… les filles deviennent hystérique et demande des autographes… je ne suis pas ce genre de femme là… et Wanda ne semble pas non plus être comme ça. Et je ne pense pas qu’elle veuille parler de vernis a ongle ou de maquillage, en fait moi je veux ne pas en parler!


Laura Kinney



Time to be happy
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 114
» ma tête : Elizabeth Olsen


» association : Avengers
POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: 4 - Maîtrise quasi parfaite
» appartenance: 5 - Humain victime d\'expérimentation / Mutant 3&5

Sam 26 Mai - 22:11
Une rencontre inattendue dans Central Park
Après cette rencontre percutante, je connais enfin le prénom de la jeune femme que j’ai bousculée sans le vouloir. Toujours avec mon léger sourire aux lèvres, je la voit qui essuie ses mains avant de me tendre la droite. Avec douceur, je viens lui serrer tout en disant d’une voix rassurante “Enchantée Laura ^^” L’entraînant vers le banc, je m’y assoie avec grâce, croisant ma jambe gauche sur la droite lorsqu’elle accepte de discuter avec moi. Restant attentive à la demoiselle, j’écoute enfin sa réponse à mon interrogation “Je suis rassurée de savoir qu’il n’est pas cassé. Surtout si c’est ton outil de travail. Tu es photographe ?”

La discussion s'engage tranquillement et je suis surprise par sa première question. Arquant un sourcil, je crois que Laura confond les agents du S.H.I.E.L.D et les Avengers. Je connais bien Bucky depuis qu’on a combattu ensemble au moment de la Civil War. Nous nous voyons régulièrement et faisons des missions ensemble. Je n’ai pas le temps de répondre que tout de suite elle ajoute que je ne suis pas obligé de répondre. Je retiens un rire et  gentiment je me permets de la corriger “Je n’ai jamais vécu au S.H.I.E.L.D., les Avengers ont leur propre base. Nous sommes deux organisations différentes même si on nous voit beaucoup ensemble. Et aujourd’hui je profite juste du beau temps pour me promener et découvrir Central Park.” N’étant pas née dans ce pays, je ne le connais pas vraiment, je suis en train de combler mes lacunes.

Pendant quelques instants, le silence se fait entendre. Je vois bien qu'elle cherche de quoi on pourrait parler, et de mon côté, je ne sais pas trop non plus ce qu’on pourrait se dire. C’est bien la première fois que je discute avec quelqu’un que je ne connais pas en dehors des Avengers et autres agents.  C’est là qu’elle reprend sur un terrain qu’elle à l’air de connaître un peu. Arquant un sourcil à la façon dont elle appelle Bucky, je lui réponds “Oui, Bucky est toujours le directeur du S.H.I.E.L.D. Vue comment tu l’appelle, j’ai l’impression que tu le connais. Tu l’as déjà rencontrée ?”

Et lorsqu’elle s'excuse, je ne comprends pas trop pourquoi elle le fait. Penchant la tête sur le côté je lui demande “De quoi es-tu désolée ?... Tu sais tout le monde ne me voit pas comme une héroïne. Et puis, je suis avant tout une jeune femme.” Voulant changer un peu de sujet pour éviter de parler de trop de moi et avoir une conversation plus “banale” je lui demande “Quand je t’ai bousculée, tu étais en train de faire une photo ?”
‹c› Vanka
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 231
» ma tête : India Eisley



» association : aucune pour le moment
POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: 4 - Maîtrise quasi parfaite
» appartenance: 5 - Humain victime d\'expérimentation / Mutant 3&5

Jeu 31 Mai - 2:45
Je la suis alors qu’elle se dirige vers un banc. Ca réponse est logique, elle explore central parc, c’est plus que normal! Même pour moi, après plus de 12 ans à vivre à New York, ce grand parc a des surprises.

- C’est logique…

Répondis-je simplement au début gêner de ma question idiote sur le SHIELD et surtout sur ou vivais les Avenger. Je ne connaissais pas grand-chose sur cette organisation. Je ne savais que le minimum pour survivre. Soit de me tenir loin et de ne pas les combattre! Puis elle me répond positivement à propos de qui dirige le SHIELD. Comme ça le bras de métal y est encore. Il devait donc être sincère lors de notre dernière rencontre. Il a changé, donc je peux moi aussi changer.

- Je l’ai rencontré à quelques reprises… sans que ce soit de bonne rencontre.

La première fois que j’avais fait un face à face avec le soldat d’hiver il avait tout fait pour me faire rentrer a la « maison », chez HYDRA. Il s’était très bien battu pour simplement  me laisser la chance de partir et de m’enfuir. Puis par la suite je l’avais recroisé dans les rues. C’est là qu’il m’avait appris qu’il avait changé de Clan, que je pouvais faire pareille…. Il m’avait expliqué que j’avais été au bon moment sur son chemin pour l’aider à réaliser qu’il ne voulait plus être le jouet d’HYDRA. Bucky restait donc pour moi une figure positive, bien plus que mon propre père.

Puis lorsque Wanda me dit que les gens ne la voyaient pas toute comme une heroine je m’indignai un peu. Cela dut paraitre sur mon visage, mais je ne pouvais pas me résoudre à ça. Je ne comprenais pas pourquoi les gens agissaient ainsi! Après tout elle n’était pas plus dangereuse que les autres Avengers! Elle n’était pas plus dangereuse que les X-men… elle n’était pas plus dangereuse que moi!

- Je ne comprends pas… Wolverine n’est pas un héros… Mais tu n’es pas lui et tu essaies de faire le bien!

Dis-je alors un petit sourire au visage. J’avais étudié quelques années à l’institut avant de partir pour ne pas rencontrer le modèle original du projet que j’étais. J’avais passé des années à le détester, à le mépriser. Puis j’en étais venue à l’apprécier… à le considérer comme un membre de ma famille.


Laura Kinney



Time to be happy
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 114
» ma tête : Elizabeth Olsen


» association : Avengers
POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: 4 - Maîtrise quasi parfaite
» appartenance: 5 - Humain victime d\'expérimentation / Mutant 3&5

Dim 3 Juin - 15:50
Une rencontre inattendue dans Central Park
C’est avec un léger sourire sur les lèvres que je vois Laura accepter mon invitation et qu’elle s’installe sur le banc à côté de moi. Tranquillement je réponds à son interrogation sur le fait que l’Avenger que je suis soit dans Central Park. Je suis peut-être une Avengers mais je suis aussi une jeune femme curieuse qui profite du beau temps pour découvrir la ville de New York. Et Central Park est un endroit que j’ai toujours voulu voir. Depuis que je suis arrivée je n’ai pas trouvée le temps et après tout c’est enchaînés rapidement. Donc oui je profite que tout soit calme, pour le moment, pour me balader et enfin voir de mes propres yeux ce parc verdoyant en plein coeur de la ville.
A sa réponse je lui fais un vrai sourire et je vois tout de suite sa gêne suite au fait qu’elle pensait que j’habitais au S.H.I.E.L.D.  Voulant la rassurer je lui dis avec douceur “Comme on nous voit souvent ensemble lors de missions, il est logique de croire qu’on est tous au même endroit, surtout lorsque l’on ne fait pas partie d’une des deux organisations. Alors ne soit pas gênée ta question, elle est en rien bête, elle peut même être logique.”

Et puis tranquillement la conversation dérive vers Bucky Barnes, ancien Winter Soldier et surtout nouveau directeur de l’organisation du S.H.I.E.L.D. Au vu de ses paroles, je comprends qu’elle le connaît et je me permets de lui poser la question pour essayer d’en savoir plus sur leur rencontre.  Attentive à sa réponse, je penche la tête sur le côté. Elle est assez évasive et je tente d’en savoir plus “Que veux-tu dire en disant que ce n’était pas de bonnes rencontres ? Tu l’a rencontrée en tant Winter Soldier, ou en tant que Bucky Barnes ?...Après si mes questions sont trop personnelles, je comprendrais tout à fait que tu n’ais pas envie d’y répondre…”

Une fois le chapitre clos sur Buky et le S.H.I.E.L.D., elle me compare à une héroïne et ne comprend pas le fait que certaines personnes ont peurs de moi. Pas évident de lui faire comprendre que les gens normaux ont peur de ce qui ne comprennent pas et surtout ne conçoivent pas. Et que vient faire Wolverine dans la conversation ? Je l’ai déjà rencontrée et il a aidé pour faire tomber Ross. Il va falloir que je lui demande des explications. Avec patience je reprends “Tu sais les gens normaux ont du mal à concevoir que certaines personnes sont dotées de pouvoirs. Et ce qu’ils ne comprennent pas leurs font peurs. D’où le fait que certains ne me considèrent pas comme une héroïne et qu’ils sont effrayées par ce que je suis capable de faire même si je sauve des vies. C’est comme ça et il faut faire avec. Mais cela est contrebalancé par la reconnaissance de ceux qui nous soutiennent et nous remercies d’avoir été là pour les aider et les protéger. Par contre, je ne comprends pas ta comparaison avec Wolverine. Pourquoi me parle-tu de lui ? Tu le connais ?”
‹c› Vanka
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 231
» ma tête : India Eisley



» association : aucune pour le moment
POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: 4 - Maîtrise quasi parfaite
» appartenance: 5 - Humain victime d\'expérimentation / Mutant 3&5

Ven 6 Juil - 1:21
La sorcière rouge semble comprendre ma gêne et me répond gentiment. Puis lorsque la conversation dérive vers le Winter soldier, je me mordille légèrement la lèvre. Ce n'est pas chose facile de parler de lui sans parler de moi. Et puis merde, je suis le clone de Wolverine! Ça va se savoir un de ces jours non!?

- je l'ai rencontré sous ses deux identités, pour deux raisons bien différentes.

Commençais-je, il faut l'admettre sous mon masque de jeunes charmantes jeunes filles se cache un assassin, une arme qui as tué beaucoup trop d'innocents pour faire comme si tout cela n'avait jamais existé.

Je ne veux pas en ajouter pour le moment. Vaut mieux qu'elle pense que ce sont des coups du hasard... Ne pas savoir que l'on s'est battue. Mais alors que je tente de dériver la conversation sur elle et le fait que je pense que c'est une héroïne, Wanda ne semble pas comprendre ma comparaison avec mon "père". La-t-elle simplement déjà regarder droit dans les yeux? Lui a-t-elle adressé la parole hors "mission"?

- Wolverine est un tueur, un assassin, un meurtrier. Il a été modifié par HYDRA. Ce qui fait aujourd'hui qu'il n'est pas un héros à mes yeux. Et ce même s'il semble avoir changé.

Dis-je en premier. Toit cela peut paraitre froid, mais je sais qui il est, il est moi... Tout en ne l'étant pas. Il n'as jamais voulu reconnaitre ses erreurs devant moi, et encore moins m'aider. J'ai beau avoir été plusieurs fois à l'institut tenter d'avoir des réponses il préfère évité de voir la vérité en face.

- Tu n'as peut-être pas la même version de lui que moi. Mais à chaque fois qu'il fait un pas vers l'avant il en fait 2 vers l'arriéré.

Je la regarde, me demandant comment elle va réagir. Je ne vois pas d'un bon oeil celui qui est la version originale de moi. Je ne le déteste pas, je le méprise. Ce n'est pas lui le problème, mais bien ses choix de vie. Un jour peut-être changera-t-il! Il faudra bien qu'il apprenne de ces erreurs, lui qui vivra presque éternellement!

- Et je le connais plutôt bien puisqu'il est mon géniteur.

Non je n'accepterais pas de dire que c'est mon père. Un père aime ou du moins connaît la personne avec qui il conçoit un enfant. Pour me faire, on a mis ses gênes dans l'ovule de ma mère, j'étais le 23e essai pour la récré. Le seul clone viable, qui as vu le jour à l'époque, le premier clone féminin et surtout le seul clone connu à avoir survécu à toutes ses années de service pour HYDRA, du moins que je connais à ce jour, car j'ai éliminé mes clones il y a bien longtemps.. Mais ça je n'ai pas besoin de le lui dire. Je ne veux pas lui faire peur....

(HJ: la phrase commençant par 'tu n'as peut-être pas' parle de la relation de Logan et Laura.)


Laura Kinney



Time to be happy
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 114
» ma tête : Elizabeth Olsen


» association : Avengers
POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: 4 - Maîtrise quasi parfaite
» appartenance: 5 - Humain victime d\'expérimentation / Mutant 3&5

Dim 15 Juil - 14:09
Une rencontre inattendue dans Central Park
Voyant que Laura se mordille la lèvre je comprends tout de suite que ma question la gêne. On dirait qu'aujourd'hui j’ai le don de mettre les gens mal à l’aise. Posant ma main sur celle de la jeune femme à mes côtés je la regarde avec bienveillance et reste attentive à ses paroles. Hochant la tête à sa réponse, je souffle un doux “Ok^^”  Je ne rajoute rien de plus pour ne pas la rendre encore plus embêter qu’elle ne l’est déjà. Je la laisse donc aborder un sujet de son choix et la conversation se porte sur le fait que je suis pour elle une héroïne. J’essaye de lui expliquer que tous ne pensent pas comme elle et que certaines personnes ont peur de ce qu’elles ne comprennent pas. Elles nous accusent donc des catastrophes qui se produisent lorsque l’on combat pour protéger la population et ainsi nous discréditer aux yeux des autres. Par contre je ne comprends pas pourquoi elle me parle de Logan. Que vient-il faire dans la conversation ?

Lorsque je lui demande, sa réaction me prend de court. Je ne m’attendais pas à des paroles aussi dures et de la violence de son discours, surtout venant d’une jeune femme. Elle a dû passer par des choses bien difficiles. Venant prendre sa main dans la mienne, je lui permets de déverser cette colère que je ressens. Et lorsqu’elle  plonge son regard dans le mien, mes yeux reflètent de la douceur. Je veux qu’elle s’apaise, alors avec calme et bienveillance je réponds “C’est exacte je n’ai pas la même version que celle que tu as. Je l’ai aussi côtoyée un moment lorsque j’étais dans la résistance pour faire tomber le gouvernement de Ross et je ne retrouve pas en lui ce que tu me décris. Mais j’entends ton point de vue et j’espère qu’avec le temps tu verras autre chose de lui.” J’ai bien entendue que Wolverine était son géniteur mais je refuse de mettre de l’huile sur le feu en posant des questions un peu plus personnel sur leur relation. Si elle veut m’en parler, elle le fera. Pour moi, le plus important est d’aller sur un terrain moins glissant.

Alors je fais comme elle, il y a quelques instants, je change de sujet. Lui montrant son appareil photo je lui demande avec un sourire malicieux “Dis-moi, toi qui es photographe, tu connais bien Central Park ? Parce que si c’est le cas, tu pourrais peut-être me guider et me montrer des endroits apaisants, aux calmes ou insolites ?” Après tout elle doit bien connaître les lieux et un peu de compagnie serait agréable pour continuer de découvrir cet endroit.
‹c› Vanka
Contenu sponsorisé
GÉNÉRAL.
POUVOIR.

Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Avengers RPG :: Welcome to the Game :: New York :: Manhattan :: Central Park-