N-Y, AVRIL / MAI 2018
MÉTÉO : Il fait globalement beau, le temps est agréable malgré un peu de pluie quelque fois. Nous tournons sur une moyenne de 15°c, un peu d'air frais et un beau soleil dégagé. Mais ce n'est pas l'été, garder votre veste et votre parapluie dans un coin de la maison.

NEWSLETTER de JUIN 2018



RP Libre : Personne.
RECHERCHE DE RP : Personne.

+ 100 $ ▬ Pour le groupe AVENGERS
+ 50 $ ▬ Pour les groupes VILAIN et X-MEN

» SALES du 04.06.18 au 30.06.18

» INTRIGUE #1 Secret Wars
Attention à vos fesses !


 :: Welcome to the Game :: New York :: Manhattan :: Logements :: Wade Wilson & Vanessa Carlysle

Big mistake, you're going to die

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 535
» ma tête : Morena Baccarin




Love:
 

» association : Wade for ever
POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: 0 - Aucun pouvoir
» appartenance: 1 - Humain normaux

Sam 26 Mai - 22:08

Wade — Craig — Vanessa
Big mistake, you're going to die
Si vous pensez que l'aventure est dangereuse essayez la routine elle est mortelle.



Ma journée était merveilleuse ! Vraiment, elle a commencé dès le matin. J’ai eu droit à un petit déjeuner prêt sur la table, un merveilleux sourire de mon futur mari. Des oiseaux qui chantent dans les rues, la tête dans mes préparations de mariage. J’avais déjà fait quelque repérage avec Kieran, on avait trouvé ma robe de marié, enfin on hésitait encore entre trois… J’allais les revoir d’ailleurs cette après-midi histoire de les re re re re enfin voilà regardé une énième fois. Mais je voulais tellement choisir LA bonne ! Qu’importe je prends le temps qu’il faut. Gardant bien évidement les trois choix en secret, il ne faut pas que Wade puisse la voir, mais je lui fais confiance je sais qu’il n’ira pas chercher, voulant lui aussi se garder la surprise et éviter un éventuelle court de bouteille de bière sur le sommet de son crâne chauve.

Mais avant de partir faire mes petites emplettes pour combler mon après-midi, j’attends que Wade ait le dos tourné, pour aller faire un test de grossesse. Peut-être le quarantième …. Je ne perds pas espoir, bien loin de là ! Je veux offrir cette joie à Wade et j’en ai envie, je suis prête. On a essuyait que des échecs, ou plusieurs fausses couches précoce… dont même certaine que je ne dois même pas être au courent. J’essaye de ne pas montrer à Wade que je suis triste, du moins pas trop pour qu’il ne culpabilise pas car on le sait lui comme moi... le problème vient de ce que lui a fait Francis… ce bâtard ! Mais je ferai tout pour tomber enceinte, même voir un shaman qui sait. Mais là j’avais un bon pressentiment, je n’ai rien dit à Wade, j’attends d’être sûr. Un mois, puis deux et je semblais toujours en vie… cachant à Wade mon retard. J’avais caché dans mon sac un test de grossesse et dès qu’il eut enfin pris possession de la télévision je m’y suis attelé. Il était positif… deux mois et il était toujours là. Je me suis mise à pleurer… simplement. Des larmes de joies. Je ne pouvais pas attendre plus pour le lui dire… puis difficile de caché mon émotion.

Naturellement je suis descendu avec le teste et je le lui ai présenté. « Je suis enceinte. » Je n’arrivais pas à m’arrêter de pleurer, j’ai sauté dans ses bras pour l’embrasser encore et encore. Je me promettais que j’allais tout faire pour le garder en vie quoi qu’il en coute. Malheureusement l’heure tourne et je dois abandonner Wade pour faire ce que j’avais à faire. Je suis sur un petit nuage, ma vie est parfaite ! Je fais deux trois emplette en magasin pour le mariage comme du maquillage, des chaussures que j’avais repérer qui irait parfaitement avec les trois robes repérer avec Kieran. Merde d’ici quelque mois je rentrerai plus dans ma robe de marier ? Je m’en fiche on le repoussera… bébé ne peut pas être repoussé ! Je l’ai-je le garde !

Le soir venu, Wade était de sorti je crois, j’en profite pour m’acheter un plat à emporter thaïlandais pour manger ce soir devant la télévision. Une fois dans ma voiture, je mets le contact et je rentre chez moi. Mes sacs dans les mains, je monte les étages… et sans le vouloir je donne un coup dans la porte qui s’ouvre toute seule… « Wade ? » il m’aurait fait une surprise ? J’entre, il y a de la lumière mais c’est Craig que je trouve dans mon appartement. Je ferme la porte derrière moi, dépose mes sacs à l’entré, le regardant interloqué vu qu’il accourt presque à moi. « Qu’est-ce que tu fais là Craig ? Et comment tu es entré !? » Mais il a pas fini d’entrer et sortir de chez moi lui. Non pas que j’ai envie de le foutre dehors mais je ne comprends pas ce qu’il fou ici. « Wade n’est pas là Blondie tu peux rentrer chez toi. » Mais il a l’air de vouloir insister pour rester avec moi. J’arque un sourcil, Wade a des ennuis ? Il doit me protéger ? Qu’est-ce qu’il se passe ? « Il y a un prob… » Mais je n’ai pas le temps de finir de parler qu’il y a du bruit derrière la porte, grinçant, des petits coups. Instinctivement je recule d’un pas et quelque seconde après, très rapidement voir trop la porte s’est ouverte dans une explosion.

Je suis tombé au sol, j’ai les mains sur les oreilles, oh la vache je n’entends plus rien… Les bruits sont sourds, il y a de la poussière un peu partout. Mais c’est quoi encore que ce putain de bordel !!


Joh.A Design



KISS ME LIKE YOU MISS ME, RED
Just call me angel of the morning, angel. Just touch my cheek before you leave me, baby. Just call me angel of the morning, angel. Then slowly turn away from me.
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 169
» ma tête : Charlie Hunnam
» association : Aucune
POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: 3 - Pouvoir en développement
» appartenance: 6 - Humain avec aptitude magique

Dim 27 Mai - 9:55
« Réveille-toi, Craig. Je grogne. « Je t’ai dis de te réveiller bordel, c’est pas un auberge ici ! Soit tu picole, soit tu prends un contrat, soit tu te casse ! J’ouvre les yeux et me redresse tout en écoutant la suite des propos du barman. « Tu viens ici dés le matin, tu t’endors comme une merde et tu repars le soir avant que ça ne devienne intéressant. Mais c’est quoi ta vie à la fin ? Mes yeux se lèvent vers Weasel et d’un grognement je dis « Ramène moi un whisky… » « Pas cette fois, mon grand. Pendant que tu ronquais sur ma table, il s’est passé un truc de pas normal. Les autres en ont ras le bol de notre ami commun. Ils savent qu’il est immortel mais… ils projettent quelque chose. Ils veulent l’atteindre au cœur. Et pour ça… Je crois bien que Vanessa est en danger. Tu sais que je dois rester neutre, normalement, c’est mauvais pour les affaires… Mais là, il s’agit de Wade. Alors… » Alors qu’il me parle, je me lève et me dirige vers le bar pour me servir un whisky et lui déposer un billet sur le comptoir. Lorsque je suis suffisamment réveillé pour comprendre ses paroles, mes pupilles s’écarquillent. « Merde… » Je bondis de mon tabouret et fonce vers la sortie « Tu fais chier, Weasel. Maintenant je dois jouer les super-héros… » « Eh ! T’as quoi de super au juste ? » je franchis la porte, ignorant sa dernière question. Ce que j’ai de super ? Un foutu rider qui va sortir d’ici deux heures tout au plus. Je dois faire vite.

Je grimpe sur ma bécane et roule dans New-York comme un taré pour rejoindre l’appartement du couple le plus ravagé mais le plus charmant que je connaisse. Le Bronx. Si y’en a un qui raye ma bécane, il est mort, bordel.

Je me retrouve devant leur porte que je tambourine. Rien. Je sors mon kit de crochetage et déverrouille la porte. « Vanessa? Wade? » Je fais le tour de l’appartement en répétant ces questions. « Bordel… Z’êtes où? » Je tente d’appeler Wade sur son téléphone, puis Vanessa. Rien. Mais soudainement j’entends la porte derrière moi. Je me retourne et vois Vanessa. Je n’ai le temps de rien dire qu’elle me questionne. Je n’ai pas le temps de répondre qu’elle veut déjà que je m’en aille sous prétexte que Wade n’est pas là. « J’suis pas là pour lui. T’es en danger ! » Des bruits surviennent derrière la porte. Je sors mon flingue de mon holster et me place à côté d’elle. « Mets toi à l’abr… »

Pas le temps de finir que je me retrouve sonné dans une explosion. La fumée m’obstrue la vue. Je vise la porte sans savoir ce que j’ai en mire exactement. « Barrez-vous, putain! » Des types entrent, armés. « Craig ? Barre toi, ça ne te regarde pas. On ne veut pas te faire la peau. » dit l’un d’entre eux. Ma vue revient peu à peu et je remarque qu’il vise Vanessa. Je me place devant elle, prêt à recevoir les balles à sa place. « Rien à foutre de votre plan merdique. Ça me concerne. Tirez-vous avant que je ne m’énerve… » « Nous cherche pas, Craig… » Un regard à l’extérieur. Il fait nuit. Je tente de maintenir le rider enfermer, ce qui ne m’aide pas dans ma tâche. « Tirez-vous avant qu’il ne soit trop tard… » Je tourne la tête vers Vanessa de manière à ce que seulement elle entende. « Tu te rappelle quand je te disais que je pouvais ruiner ton apéro? Tu ferais mieux de te planquer, Nessa... »
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 535
» ma tête : Morena Baccarin




Love:
 

» association : Wade for ever
POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: 0 - Aucun pouvoir
» appartenance: 1 - Humain normaux

Dim 27 Mai - 19:15

Wade — Craig — Vanessa
Big mistake, you're going to die
Si vous pensez que l'aventure est dangereuse essayez la routine elle est mortelle.



En danger ? Je n’ai pas vraiment le temps et les réactions pour réagir. Naturellement j’ai du mal à le croire, en danger de quoi ? Qu’il se croit sexy et qu’il va pouvoir me pécho en attendant Wade et faire une Sex Tape ? Mais visiblement j’étais effectivement en danger. Il se met près de moi au moment où la porte n’explose. L’air est un mélange de fumé et de poussière dû à l’explosion. J’ouvre les yeux, sonné, les sons résonnent comme dans du coton… Han la vache mais j’en ai marre de vos histoires de mec sérieux !

Je me redresse avec mes bras, toussant, une de mes mains devant ma bouche. Quelque homme que je ne connais absolument pas entre chez moi, déjà ça m’énerve. Et ils me mettent en joue moi… putain j’ai rien fais encore ça me soule ! Si encore s’était des femmes je me dirais ok, leur mec est venu faire le petit cochon au night-club mais là franchement c’est pas mon affaire ! Visiblement Craig prend ma défense et se place devant moi. Je fais de grands yeux, me relevant totalement. « Non mais c’est quoi ce merdier bordel de merde ! » Craig semble les connaitre mais eux ne semble pas vouloir lui faire de mal mais ça finira ainsi. Je n’ai pas vraiment envie de mourir mais je n’ai pas non plus envie que Craig se sacrifie. Ou est Wade ?!

Me planque ? Mais genre tu vas faire quoi te transformer en gros monstre vert ? Ah non ça c’est Banni, Bannou je sais plus quoi là ! Etrangement je n’ai pas vraiment envie de m’éloigner de Craig, je suis collé à lui dans son dos et s’il pouvait voir ma tête je lui ferai de grand non en mode : Non mec, j’vais mourir ! Mais pas vraiment le choix je lui fais confiance malgré ça… Me planquer, ok mais ça va être compliqué chez nous… « Mec à trois on tire ! Nous oblige pas à te sacrifier pour ce fils de pute! » QUOI ? Je fais de gros yeux méchant. « Dégager de chez moi espèce de sacs à merdes ! Va retrouver ta mère en bas de l’immeuble avant qu’elle se face ravaler la façade par le black du coin. » Toujours contre Craig comme si celui-ci me retenait de leur exploser la face.

Visiblement tout le monde est remonté, Craig pète un plomb, le petit groupe d’une dizaine sont pas content de mes attaques et moi je ne suis vraiment pas contente non plus. Mais je n’ai pas le temps de monter les escaliers qu’ils enclenchent leur arme en premier en direction de la cage d’escalier. Je me baisse pour ne pas me faire trouer la cervelle. Craig m’ordonne de dégagé une seconde fois et j’obéie sans chercher plus loin pour me glisser dans la cuisine américaine et me cacher derrière le bar. J’entends des coups de feu, des cries. Mais autant vous dire que je ne cherche pas vraiment à comprendre le comment du pourquoi. J’ai une douleur lancinante dans le bras. Une balle m’a traversé la chair du bras. J’ai le cœur qui accélère en voyant le sang sur mes doigts. Oh merde… Han ça fait mal la vache ! Je serre les dents, serrant ma main sur la plaie pour avoir moins mal et calmer un peu le sang qui coule.

Instinctivement je cherche un torchon, quelque chose mais rien à disposition. Je me redresse pour regarder ce qu’il se passe. Mais je n'arrive pas à voir ce qu'il se passe... Ca tire des coups de feu dans tous les sens. Et sans comprendre je me retrouve aplatit au sol avec une énorme douleur à la tempe. Un des mecs est arrivé derrière moi, je ne les pas remarquer. Un grand coup de cross dans la tempe, oh la vache je suis sonné… Je me retourne sur le dos, je me débats pour qu’il ne puisse pas m’attraper. Coup de pieds, je bouge les jambes, les mains, j’essaye de le griffer de le frapper tout ce que je peux faire. « CRAIIIIG !!! » Il me donne un premier coup de poing dans le visage, puis un second. Il m’attrape par les épaules pour me redresser. Un coup de genoux dans le ventre et me tient droite contre lui un couteau sous la gorge. « C'est dommage regarde ce qu'on a fait à notre copain à cause de toi! » Je tiens quasiment pas sur mes jambes… J’ai mal partout la vache… je suis complètement sonné, j’ai un gout de fer dans la bouche. Je crache d’ailleurs du sang au sol. J’ai mal au ventre… à la tête, partout le corps endolorie. Sa lame me rentre dans la peau parce que je glisse me tenant à son bras pour ne pas me mutiler moi-même. « Craig ? » arrivais-je à demander doucement... distinguant un corps au sol mais impossible de savoir si s'était lui...

C’est Craig ? Je ne vois rien pour me sortir de cette merde… Je suis la prochaine, je l'ai bien compris... Des larmes coulent de mes joues, putain mais pourquoi maintenant ! Un autre homme vient en face de moi, m’agrippant par les cheveux pour me redresser. « Ne t'en fait pas princesse on va juste jouer un peu avec toi avant d'en finir. On va laisser un jolie cadeau à ce bon vieux Wade.» Puis il tapote un truc sur ma joue, je reconnais le test de grossesse. Wade avait du le laisser sur la table de la cuisine. Mon coeur s'emballe, je respire vite et je suis morte de trouille vraiment... mes mains tremblent de rage et de peur. Je lui crache du mieux que je peux au visage. « Il vous traquera un par un pour vous massacrer...»


Joh.A Design



KISS ME LIKE YOU MISS ME, RED
Just call me angel of the morning, angel. Just touch my cheek before you leave me, baby. Just call me angel of the morning, angel. Then slowly turn away from me.
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 169
» ma tête : Charlie Hunnam
» association : Aucune
POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: 3 - Pouvoir en développement
» appartenance: 6 - Humain avec aptitude magique

Dim 27 Mai - 20:42
Je tiens fermement mon arme dans ma main droite, prêt à tirer. Je sens Vanessa juste derrière moi. Il menace de tirer au bout d’un décompte. Je pourrai le libérer, mais elle serait encore plus en danger avec lui dans les parages. Vanessa les énerve encore plus. « Bordel les mecs! Faites ça et il va vous tuer. Et si je ne crève pas aujourd’hui je vais faire de même. » J’inspire et je peux sentir que Vanessa ne bouge pas. « Nessa, j’suis pas pare-balle… Si tu restes derrière moi tu vas finir par t’en prendre une quand même… Tire toi et fait vite. » Lorsque je sens qu’elle se décolle de mon dos, je sais que c’est parti. J’ouvre le feu. Un. Deux. Trois. Pourquoi ai-je autant mal au ventre ? Je baisse les yeux et voit mon t-shirt blanc se couvrir de rouge sur une grande surface. Quatre trous en plein ventre. Je redresse la tête et m’en prends une cinquième avant de tirer une quatrième balle. Les quatre ont emporté la vie.

Je m’effondre sur le flanc du canapé, un filet de sang s’échappant de ma bouche. Mon arme pend dans le vide avant de tomber au sol. Un sourire se dessine sur mes lèvres avant que je ne m’écroule sur le sol pour de bon, le regard vide. Je sens la vie me quitter peu à peu. J’entends Vanessa hurler mon prénom, je n’ai même pas la force de regarder vers elle. Je ne peux rien dire si ce n’est me noyer dans mon sang dans un gargouillis. Je me mets sur le côté et essaye de ramper jusqu’à mon flingue mais un pied se pose sur ma main et écrase mes doigts. « T’avais pas b’soin d’jouer au héro, Craig. Putain tu fais chier… » Il tire une balle dans mon cou. Cette fois-ci je me noies bel et bien. Mon sang se répand sur le sol. Je peux voir qu’ils frappent Nessa avant que mes yeux ne se ferment à jamais. Je l’entends m’appeler une dernière fois.


A jamais ? Selon Wade, je suis comme un X-Men, j’ai un reboot tous les cinqs ans et je suis toujours aussi mauvais. Putain, j’ai beau être ne pigerai jamais ce qu’il a voulu dire par là. Tout ce que je peux piger c’est qu’il semble avoir vu un truc dans ma vie que j’ignore moi-même.

Mes yeux se rouvre. Je sens mes plaies se refermer dans une douleur aussi intense que si je venais de me prendre ces balles. Ma main prés de mon visage se met à devenir rouge de manière intensive. Dommage les mecs… Les flammes dévorent ma peau. Vas-y, Zarathos ! Fonce !

Mon corps entier se calcine pour laisser une version squelettique de moi-même, entouré de flammes de l’enfer. Seuls mes vêtements en cuirs restent. Le Rider se relève et fait face aux types qui restent. Ils se mettent à flipper et arrêtent ce qu’ils faisaient à Nessa. « Faim… » dit-il de sa voix d’outre-tombe. Il s’approche de l’un d’eux et plonge son regard dans celui-ci malgré les balles qu’il se prend, tout en le soulevant au-dessus du sol par le col. Le regard expiatoire.
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 161
» ma tête :
Hugh Jackman Ryan Reynolds !!
BOUH:
 

» association : Vanessa pour le meilleur et pour le pire !
POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: -
» appartenance:

Dim 10 Juin - 19:04


❝ Big Mistake, you're going to die ❞


Wade & Nessa & Craig
Quand Craig et Wade veulent venger Nessa ! △
N
on je ne vais pas vous faire l’affront de vous montrer cette image de moi pendu au bout d’une corde, les pieds dans le vide. Non je ne vous montrerai pas Vanessa allonger dans un lit d’hôpital. Non je ne vous montrerai pas une énième vengeance sur un bon air de musique. Ce que vous voyez là, c’est moi, entr edes murs entrain de bricoler, entrain de faire de la peinture, et si vous voulez comprendre pourquoi je fais ça, il va de nouveau falloir rembobiner une cassette mais sans aller trop loin cette fois. Vous êtes prêt ? Encore un peu…. Voilà là c’est parfait, allons-y :

J
e ne pouvais pas rêver d’une plus belle journée. Bordel vous n’avez pas idée ! Non mais vraiment ! Ca fait des semaines, des mois que Vaness et moi on essaye, qu’on espère, qu’on va d’échec cuisant en amère déception. Je ne parle pas d’une nouvelle tentative de Bourritos non ! Je parle de tenter de une fille famille un vraie ! Je veux un fils ou une fille, peu importe tant que ce n’est pas un tacos ou une grenouille ! Je sais qu’elle en a perdu des pseudos vies qui aurait voulu se développer, mais je sais qu’elle m’en cache d’autres, qu’elle en ignore certaines. Alors j’ai arrêté de poser des questions.Je suis revenu à l’ancienne méthode.Je lui fait l’amour quand elle veut, où elle veut et on verra bien. On a d’autre trucs à gérer, genre notre mariage. Je me suis concentré là-dessus pour ne pas ruminer de sombres pensées. Genre tout ça c’est de ma faute. Ce n’est même plus celui de Francis en fait. Si j’avais pas merdé de base, on aurait pas ce problème. Oui je serai mort, mais au moins elle l’aurait peut être sa famille non ? Non ? Bon O.K j’oublie ça. Alors ouais j’arrête d’en parler. Ce jour là, ce matin là, j’étais planté devant la télé, je regardais un truc à la télé,un film de super-héros qui me donne de l’urticaire, mais qui me fait rire. Non je ne citerai pas de nom je préfère vous laisser imaginer, vous laisser décider de ce que je regarde. Parce que ce n’est pas ça le plus important. Ce qui compte c’est Vanessa, MA Nessa qui se retrouve devant moi, ses yeux rougis par les larmes. Je n’aime pas la voir comme ça. Alors je coupe le film et pose mon regard dans le sien. « ça ne va pas bébé ?» Elle me présente un bâton, il y a une croix dessus, je comprend sans mal, elle a dit les mots en même temps que moi. « T’es enceinte ? » et quand mon cerveau comprend, je me relève et la soulève entre mes bras « T’es enceinte !!» Bordel je suis le plus heureux des hommes, carrément en apesanteur… enfin ! Enfin on a réussi !… Mais ça n’a duré que trop peu.

M
a Belle décide de filer, alors que moi je voulais la garder à moi entre nos draps. J’aurai annulé mes contrats, on aurait fait l’amour (je me suis renseigné le bébé ne craint rien bande de pervers !) Mais non elle a voulu sortir, avancer ses emplettes, moi, je suis allé faire mon boulot. Je ne savais pas ce qui aller ce passer, et bordel je me bouffe encore les doigts. Je venais de finir ce que j’avais à faire, du coup je suis passer chez Weasel, je voulais me faire payer pour mon job, mais j’ai compris, rien qu’à sa tête que ça merdait. Il a tout craché, je n’ai même pas eu besoin de sortir mes katanas. Je me suis précipité vers l’appart, quand il a dit que Craig devait s’y rendre pour protéger Vaness. Bordel dans cinq minutes se transforme en Rider, il croit quoi ?! Vaness est loin d’être une sainte, et si il lui faisait du mal à elle aussi ? Je jure je préfère voir son père (Non mais Nicolas Cage quoi…. Mon dieu quelle erreur de casting ! Je lui ai déjà dit mais il n’écoute rien, ni elle ni Emma d’ailleurs ! Bref!). L’avantage je suis vite chez moi. Et rien qu’à l’entrée je comprend que je suis arrivé trop tard. Le Rider est là à briller de milles feux, tandis qu’ils sont quelques uns autour de Vanessa étendue par terre. Vaness, ma Vaness. Putain ils l’ont frappé. Et je vous jure que pendant deux secondes je n’ai même pas pensé au bébé. Mais ça n’a duré que deux secondes. J’entre avec mes armes, et retire mon masque. Pour leur mort à eux, je veux qu’ils voient mon visage quand je vais les dégommer un à un. Ca va saigner, ça va être douloureux, mais putain ils vont le regretter et aller chialer leurs mères. « Et Schtroumpf couillon, lâche là où je te jure que tu vas compter tes morceaux avant de repartir…. Non en fait tu sais quoi ? Tu ne vas pas repartir d’ici...» Sortant mon flingue de son étui je souffle à Vanessa « Ne bouge pas… » Je sais qu’elle peut lire sur mes lèvres, qu’elle me comprend d’un regard si il le faut. Et la rage dans le mien est claire et limpide. Le coup est tiré, la balle atterrit entre les deux yeux du connard qui la retenait. Mon regard se pose sur le Rider et sans même sourire « T’as la permission de les envoyer tous autant qu’ils sont au diable. Régale toi mon grand…  » Moi ? Je me précipite vers Vanessa pour la mettre à l’abri. Je balaye ses cheveux et appelle les urgences. Ça nous donne un chrono avec Craig le Rider « On a dix minutes pour faire le ménage… Le premier qui se barre, je le traque et le butte après, vous ne pourrez pas m’échapper. » Je pose mes lèvres sur celles de ma princesse. J’ai calé sa tête, et mis un torchon sur sa plaie par balle. Je me redresse et me retourne pour finalement rejoindre Craig. Maintenant ça va saigner, et croyez moi vous allez adorer les détails.

©️BESIDETHECROCODILE


2 Swords, Maximum Effort

X gon' give it to ya
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 535
» ma tête : Morena Baccarin




Love:
 

» association : Wade for ever
POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: 0 - Aucun pouvoir
» appartenance: 1 - Humain normaux

Dim 10 Juin - 20:20

Wade — Craig — Vanessa
Big mistake, you're going to die
Si vous pensez que l'aventure est dangereuse essayez la routine elle est mortelle.



Il a compris à mon regard que ce n’était plus moi qu’il fallait regarder. L’un des mercenaires en face de moi se tourne pour regarder, avec stupeur tout comme moi le corps de Craig prendre feu tout seul et se redresser. C’est quoi cette merde ? pensais-je dans ma tête… Visiblement il était énervé un peu comme nous tous dans cette appartement … C’est un putain de squelette qui se dresse mais putain de merde Craig c’est quoi ton problème … tu ne peux pas avoir un pouvoir moins … flippant ! Le type au-dessus de moi qui me tient tremble. HEY ce n’est pas le moment de trembler tu tiens un couteau sous ma gorge connard ! Puis Craig attrape un des mercenaires et le … je sais pas ce qu’il fait mais il tombe raide mort carboniser de l’intérieur. « … putain … ». J’essaye de me débattre encore, maintenant que je suis allongé au sol et qu’ils ont tous le regard tourné sur Craig le foudroyant. Mais en moins de deux, c’est l’arrivé de mon fougueux fiancé plus énervé que jamais.

Il retire son masque et en général c’est mauvais signe, ça veut dire que personne ne repart vivant. « Wade Wilson ! Tu arrives un peu en avance mais ce n’est pas grave, tu seras là pour voir le cadeau qu’on t’offre… » Après je dis ça je dis rien mais en général c’est rare de repartir vivant avec Wade dans les parages surtout si j’ai mon adorable petit minois en sang. Je fixe Wade, de le voir, je sais que ça ira mieux, je sais qu’il fera tout pour me sortir de là et vu son regard ça va être un bain de sang et je ne nettoierai rien je vous le dit d’avance ! J’observe chaque trait de son visage, de ses yeux, ses lèvres et comme je l’ai compris, je ne bouge pas d’un poil, me plaquant bien au sol. Je me contente de fermer les yeux quand il tire. En quelque seconde je n’ai plus aucune pression sur mon corps, il est tombé comme une merde, éclaboussant mon visage au passage. Je suis sonné par le bruit de la détonation mais instinctivement je passe ma main sur ma gorge et j’essaye de me dégager de ce gros porc à moitié mort sur moi en lui donnant des coups de pied pour le pousser. Wade me soulève rapidement et me porte à l’abri derrière le canapé, de leur côté du combat. Faudra les affrontés tous les deux pour m’atteindre, bonne chance les gars !

Un peu ailleurs, je me laisse faire, je regarde Wade faire sans réaliser ce qu’il se passe vraiment, dans un état de panique. Et pourtant je suis une femme forte mais là c’est beaucoup d’un coup quand même… je suis habituer à un méchant à la fois. Je grogne quand il me fait un garrot à ma plait par balle, ça fait mal. Wade essaye de me caler tant bien que mal pour que je ne puisse pas bouger et vu son regard et sa façon de me regarder je n’ai pas intérêt à bouger le moindre petit doigt de pied. Dix minutes à attendre avant les secours, ça va le faire, tant que je ne me vide pas de mon sang ça va le faire. Il m’embrasse et sans même m’en rendre compte ma main essaye de le retire mais il s’en va leur faire la peau.

Je me concentre sur ma respiration, je me calme malgré la douleur, j’ai mal partout, je glisse ma main sur mon visage, il y a du sang sur mes doigts… putain fait chier pas mon visage !


Joh.A Design



KISS ME LIKE YOU MISS ME, RED
Just call me angel of the morning, angel. Just touch my cheek before you leave me, baby. Just call me angel of the morning, angel. Then slowly turn away from me.
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 169
» ma tête : Charlie Hunnam
» association : Aucune
POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: 3 - Pouvoir en développement
» appartenance: 6 - Humain avec aptitude magique

Lun 11 Juin - 18:31
Le rider a à peine finit son quatre heure que Wade débarque, constatant avec stupeur le spectacle. Il empêche surtout les types de fuir en voyant Zarathos. Dans le genre sandwich, Macdo et Burger King n’ont qu’à bien s’accrocher pour nous égaler. Il se précipite pour abattre ceux sur son chemin et rejoint Vanessa. Pendant ce temps, le Rider s’éclate. Il fait venir sa chaîne qui se trouve sur sa moto et qui se met à voler dans la rue pour traverser la fenêtre et rejoindre l’avant-bras du squelette. Un tournoiement au-dessus de sa tête enflamme trois guignols. Puis les mailles s’enroulent autour de son poing qu’il éclate dans la tronche d’un quatrième, dont la moitié du visage part en cendre.

Wade met Vanessa à l’abri. Pendant ce temps, Zarathos sert de garde du corps, encaissant les balles à leur place. Le rider bouge sa tête comme un métronome sondant l’impureté des âmes de ses ennemis. Tous pourris. Le pire est sans doute derrière mais pour le coup, j’y suis pour quelque chose. Je lui ai sommé de ne pas attaquer Wade ni Nessa… Pour le moment.

C’est parti. Il a trouvé. Un violeur d’enfant. Un type qui a pris un peu trop de plaisir sur un de ses contrats. Il s’approche rapidement de lui et le choppe à la gorge, plantant son regard dans le sien. Il aspire son essence vitale, laissant les remords envahir l’âme du type. Les balles fusent sur le cuir qui se troue de tous côtés. Lorsqu’il a fini, il rompt le cou de sa victime. Wade finit par revenir disant que je peux me régaler. Et le rider, de son humour douteux et démoniaque lâche un « Apero chez toi, ce soir… » Une fois sa phrase terminée, il se tourne vers le flingue d’un agresseur qui épuise ses balles en direction de la tête de l’esprit de vengeance. Ce dernier avale les balles tout rondes, comme s’il s’agissait de cacahuètes et les recraches dans un magma en plein visage du gars. Ce dernier fond. Ç’aurait dû être le dernier. Mais une seconde vague débarque avec des fusils à pompe cette fois.

Un joyeux festival de sabres et de balles, le tout ponctué par des flammes ambulantes. Le Ghost Rider attrape une victime et s’apprête à se régaler de nouveau quand il reçoit une cartouche dans le dos. Il balance sa victime sur la TV. Plus de my little pony, Wade… Mais il n’aurai pas dû faire ça. Alors qu’il est occupé à faire fondre le fusil du tireur, le type qu’il a envoyé valsé s’approche dangereusement de Vanessa, rampant sur le sol, un couteau à la main et il parvient à le planter dans le ventre de la jeune femme.

Sans réfléchir, le rider dégage le canapé d’un revers de la main et s’approche de la victime dont il aspire l’âme. Son regard se porte sur Vanessa. L’âme est pourrie ici aussi. Mais pas que. Son regard s’attarde sur le ventre de Vanessa. Il y dépose sa main squelettique, cette fois entourée d’une flamme bleutée et dit « Innocent… » Il lève sa main à sa bouche et siffle. Un bruit de moteur se fait entendre. En moins de quelques secondes, une Harley de l’enfer débarque dans le couloir, pulvérisant les ennemis s’y trouvant.

Le rider porte Vanessa et s’approche de sa moto. Une fois à la hauteur de Wade il lâche un « Ambulance… Trop longue… » Que Wade comprenne ou non, c’est le rider qui va porter sa bien-aimée à l’hôpital. Et il ira beaucoup plus vite que n’importe qui.
Contenu sponsorisé
GÉNÉRAL.
POUVOIR.

Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Avengers RPG :: Welcome to the Game :: New York :: Manhattan :: Logements :: Wade Wilson & Vanessa Carlysle-