N-Y, AVRIL / MAI 2018
MÉTÉO : Il fait globalement beau, le temps est agréable malgré un peu de pluie quelque fois. Nous tournons sur une moyenne de 15°c, un peu d'air frais et un beau soleil dégagé. Mais ce n'est pas l'été, garder votre veste et votre parapluie dans un coin de la maison.

NEWSLETTER DE JUILLET 2018



+ 100 $ ▬ Pour le groupe AVENGERS
+ 50 $ ▬ Pour les groupes VILAIN et X-MEN

» SALES du 04.06.18 au 30.06.18

» INTRIGUE #1 Secret Wars
Attention à vos fesses !

» MISSION #1 Event that goes wrong est ouverte ! Elle prendra fin le 26 août.


 :: Welcome to the Game :: New York :: Manhattan :: Logements

Kisskiss BangBang x Aaron

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 346
» ma tête : Natalie Dormer


» association : Résistance à fond!
POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: 1 - Découverte des pouvoirs
» appartenance: 1 - Humain normaux

Mer 6 Juin - 12:19
Aaron X Mary
—  Kisskiss BangBang —
« Il faut que je me soigne. Je n’ai jamais eu de relation calme. »



La nuit ne fut pas vraiment agité, du moins elle l'était comme d'habitude... Typhoid est resté allongé sur le toit de l'immeuble, un pied dans le vide en se balançant, une cigarette à la bouche. Les bras croisés derrière la tête je regardais les étoiles, l'univers, j'écoute les sons, les bruits, la nature et la ville. Le réveil de mon montre sonne, c'est l'heure. Je me redresse comme une ninja et saute de l'immeuble sans regarder, pas habitude, je me laisse glisser le long le long des rambardes pour me laisser tomber sur la bâche d'e l'épicerie de nuit. Je saute et me faufile de ruelle en ruelle rapidement comme un chat. Mes yeux se baladent entre ma montre et la route que je prend. 30 secondes. Je n'ai une seconde de plus à perdre, 15 secondes. Je prend une échelle de secoure dans la rue d'un night club d'Hell's Kitchen. 10 secondes. Je m'accroupie sur le rebord supérieur de la fenêtre à l'étage inférieur. 5 secondes. Mon coeur est pulser par l'adrénaline, plus que quelque seconde.. 3 ... 2 ... 1. Carnage !

Un type sort sur sa terrasse, je lui tombe dessus, mon katana se plante dans son crâne, il est empaler comme une saucisse pour un BBQ. Une femme hurle derrière moi, sa femme ? Ou une prostitué, qu'importe. Je me retourne et je lui fais signe du doigt de se taire. « ... chuuut ... qu'est-ce qu'elles ont à toujours gueuler ? » C'est une bonne question. Mais je n'attends aucune réponse, je récupère mon katana sans faire attention à la débouille en m'aidant de mon pied. Ni vue ni connu ça n'a durer que quelque seconde et me voilà disparu. Je suis à quelque mètre plus loin, sur un toit, au téléphone. « C'est fait Boss. » Le Caîd est content et moi j'aurais une bonne paye.

Je me réveille la gueule de bois. Non de Dieu de merde ! Il est 14 heures il serait peut-être temps que je me bouge un peu le cul. A la place je regarde des dessins animés dans mon lit en mangeant un bol de céréale. Je regarde mon téléphone aucun message, égale pas de boulot ! Flemmarder un moment c'est cool mais je suis trop hyperactive pour ne rien faire de ma journée, je boue de l'intérieur. je fini par me lever de mon pieux me chercher des fringues à me mettre sur le dos faire une surprise à mon mec, mon amant, mon je ne sais pas trop quoi en faite... J'ai jamais trop eux de copain car soit je les tuais en premier, soit je me barrais en premier le matin venue. Ca à l'air de durer, il n'a pas l'air de vouloir me faire de mal, il me couvre de cadeau. Aux mieux je suis sa meuf mais ce mec a un grains, au pire je suis sa poule de luxe et en vrai Caïd le découpe et moi je le brûle. C'est pas dans son intérêt, vu le pognon qu'il a il peut se payer les services de vingts cow girl plus magnifique et différentes des unes des autres.

C'est officiel, ce mec est complètement cinglé! Oui, plus cinglé que moi ça c'est sur! HAHA ce troll! Je fais un effort, non en faite! Une robe noir moulante, mes habituelles bottines en cuirs noir et ma veste en cuirs. Lunette de soleil je pars en direction de chez lui... vu l'heure il est au bureau. Est-ce que je vais péter un scandale à son bureau ? Hum non je ne suis pas d'humeur je pourrai faire du mal à sa petite secrétaire à la con... Vu mon genre elle ne me laissera pas rentrer et ça serait avec plaisir que je lui exploserai la gueule mais après Aaron me dirait chérie c'est pas bien et blablabla et ça me soûle déjà.

Du coup j'entre par infraction chez lui, j'en ai l'habitude. Je me balade dans sa maison, plutôt sympa la déco, je ballade et curieuse de tout. Je regarde dans le frigo, la salle de bain, je fais comme chez moi. Ca doit faire quoi ? Peut-être moins d'une heure que je suis là et j'entends une voiture se garer dans l'allée. Je suis installer dans son canapé, les pieds sur la table avec une bière à la main... Deg je n'ai pas le code de sa télé pour regarder les chaines X...  « Pas très sécur' tout ça mon poussin ... » Luis dis-je sans un boujour, ni rien... Un sourire narquois sur les lèvres.






Mary A.Walker
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 42
» association : Je n'ai pas vraiment de camp mais je vais là où j'ai quelque chose à gagner.
POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: -
» appartenance:

Lun 18 Juin - 22:07
Je me réveille sur mon bureau, la tête encore dans les dossiers. Suite à tous les événements qui ont eu lieu, j'ai été totalement surpassé par tous ce qui ce passait mais j'avais toujours montrer une certaines présences. Je devais plaire à la foule avant tous, faire en sortes que l'opinion publique mets à la " bonne". Je vois ma secrétaire Miss Clark m'apporter mon café. Je sonde ses pensées mais n'y trouvant rien d'intéressant je la laisse rapidement tourner les talons.. Je cherchais à m'entourer des pions les plus utiles pour accéder au pouvoir. La seule personne que j'aime plus que mon pouvoir c'est Mary. Cette fille a un tel impact sur moi c'est dingue, suffit que je vois un mec l'a regardé pour éveiller en moi une rage incontrôlable. D'ailleurs j'ai déjà envoyé mes hommes de confiances taper sur la gueule des mecs les plus insistants.

Un petit coup d’œil sur ma montre me fais comprendre qu'il est temps pour moi d'y aller. Je n'ai aucune envie de rester dans ces bureaux, j'avais envie de prendre l'air et de rentrer tranquillement chez moi en buvant un bon whisky totalement hors de prix juste pour le plaisir. J'aimais ces petits moments de tranquillité. Alors depuis qu'on essayait plus de me faire la peau, ma vie était plutôt tranquille. Je fus donc escorté en limousine jusqu'à chez moi. Je gardais le masque du sénateur sage et bon enfant que je voulais montrer. J'avais peu de monde qui me connaissait sous ma véritable apparence et peu était encore en vie pour en parler. Je souris alors et puis mon chauffeur me ramène jusqu'à chez moi. Je le remercie et salue sa femme dont je ne retiens jamais le nom mais heureusement ce mec pense souvent à elle..

Marchant jusqu'à chez moi, je peux enfin me reposer sur le canapé.. Sauf que ombre au tableau dans tous ce plan, la plus séduisante de toutes les femmes se trouvent sur le canapé et je la sens .. provocante. Ca m'énerve qu'elle me parle comme ça et c'est ça qui m'excite. Elle me connait tellement par coeur, elle est au fond la seule personne qui compte pour moi. Je la regarde et émet un petit rire , faudrait que je pense à virer le gardien moi ..

" Je confirme j'en connais deux trois qui vont toucher le revenu chômage. Je suis content de te voir mais évite de rentrer par effraction chez moi, cependant cela tombe bien je voulais te voir pour quelque chose d'important"

Je pars me chercher une bière dans le frigo et la regarde avant de sortir un double de mes clés et de les poser sur la table. Je voulais voir ce qu'elle allait comprendre. Je voulais pas être comme tous ces mecs un peu bateau qui demande l'officialisation. Je préfére ma manière et quand on connait ma paranoïa un double des clés c'est d'autant plus direct. Je bois ma bière et fait comme si de rien n'était.

" Comment va la plus jolie poupée de ce monde?"


avatar
Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 346
» ma tête : Natalie Dormer


» association : Résistance à fond!
POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: 1 - Découverte des pouvoirs
» appartenance: 1 - Humain normaux

Mer 4 Juil - 18:05
Aaron X Mary
—  Kisskiss BangBang —
« Il faut que je me soigne. Je n’ai jamais eu de relation calme. »



Il ne s’attendait pas à me voir, personne ne s’attend à me voir en général dans son canapé à siroté une bière volé dans leur frigo. Sauf ce connard de Wade qui je ne sais comment sais ce que je fais quand je l’attends chez lui avec ca nénette. Ca me soule ! N’Y a aucun effet de surprise ! Je veux plus jouer avec lui c’est nul ! Et je l’énerve je le sens ça ne me fait que plus jubilé ! Il aime avoir le contrôle et se trouver en confrontation avec une femme ça l’existe dans tous les sens du terme ! Muahaha je me régale ! Aaron compte mettre du monde au chômage, il était temps parce que franchement on rentre ici comme dans un moulin ! La preuve je suis là et personne ne m’a capté et faut dire que j’ai pas été super discrète.

« Ça met du piquant mon p’tit poussin. » J’avale une nouvelle gorgée de bière pendant qu’il part dans la cuisine. « Houuuu dit moi, dit moi, tu veux qu’je tue quelqu’un ? Tu veux … que je face du mal à quelqu’un ? Tu veux qu’j’le face devant toi en tenu de soubrette pendant que tu te masturbes allégrement ? T’es un vraiiii petit cochon Grrrr ! » Moi me faire des films ? Pfff vous rigolez ! Ma voix est sexy et provocante. Et je suis sérieuse je peux faire ce genre de chose mais je sais qu’Aaron n’accepterai ça que s’il est la victime hum… quoi que. Peut-être a-t-il ce genre de fantasme et je ne le sais pas encore. La partie de jambe en l’air à trois avec un spectateur, un dominé et un soumis. Mais rapidement mon cerveau arrête dans ses batifolages quand je vois une paire de clef sur sa table.

Et il est là dans son fauteuil de ministre à me parler de la pluie et du beau temps. Genre tout va bien je balance des clefs comme ça dans ma direction. Je n’ai pas la moindre idée de ce que je dois faire avec ces clefs. Je les prends, je les regarde, ok ce sont des clefs. Des clefs tout à fait banales ! Je me lève et vient m’assoir à califourchon sur les genoux de monsieur le sénateur. « Si tu parles de moi j’vais bien ! Hum … j’dois faire quoi avec ce truc au juste ? » Dis-je en remuant les clefs sous mon nez. C’est pas pour autant que je lui laisse en placer une. « Et ne me dit pas que ce sont les clefs de ton cœur car je n’y croirais pas et qu’en plus c’est niais à en crevé chaton. »






Mary A.Walker
Contenu sponsorisé
GÉNÉRAL.
POUVOIR.

Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Avengers RPG :: Welcome to the Game :: New York :: Manhattan :: Logements-