N-Y, JUIN / JUILLET 2018
MÉTÉO : temps ensoleillé, l'été s'est clairement installé avec une moyenne de 29° Des conditions idylliques pour profiter des parcs et prendre quelques couleurs.
PS... Wade dit : préparez les bikinis

NEWSLETTER DE NOVEMBRE 2018



+ 100 $ ▬ Pour le groupe AVENGERS
+ 50 $ ▬ Pour les groupes VILAIN et X-MEN

» SALES du 01.11.18 au 30.11.18

» INTRIGUE #1 Secret Wars

» MISSION #1.2 The fever spreads ouverte jusqu'au 30 nov.


 :: Welcome to the Game :: New York :: Manhattan :: Hell's Kitchen

C'est ici que tout commence

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 9
» ma tête : Kristina Pimenova


» association : c'est... Compliqué
POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: 2 - Apprentissage du pouvoir
» appartenance: 5 - Humain victime d\'expérimentation / Mutant 3&5

Dim 2 Sep - 19:52
C'est ici que tout commence
L’écho de cette claque résonne encore, je suis au sol devant cet homme qui pourrait être quoi ? Mon frère ? Alors c’est lui qui va jouer la nounou ? Si seulement il savait ce qui l’attend. Là dans cet entrepôt, cette femme vient de sceller son destin. Et si elle attend de moi que je sois obéissante, elle n’aura aucun contrôle. Son regard sombre se pose même sur ce “Monsieur Blaze”. « Nous vous recontacterons le moment venu ». Avec lenteur elle replie le mouchoir qui lui a servi à s’essuyer le visage, le tout retourne dans sa poche de veste. Et finalement elle tourne les talons et s’éloigne.

Il ne reste plus que lui et moi dans cet endroit désert. Lentement je me relève, prend appui sur mes mains et pendant quelques secondes je reste face à lui. Frondeuse. Le bleu de mes yeux dans le sien. Impassible, j’incline la tête sur le côté, le détail sans craintes, lui et son cuir, lui et ses allures de biker. La suite peut devenir drôle au fond. Plongeant mon regard dans le sien je finis par souffler « Ils ont dû te payer une sacré fortune pour que t’accepte de jouer ta vie… » Parce qu’au fond c’est ce qu’il fait. Du moins c’est ce que je croyais. Mais en y regardant de plus près… Il n’a pas de combinaison, ne porte même pas de gants. Soit il a le sens du sacrifice soit… « C’est quoi ton truc à toi ? T’es un mort ambulant ou ils ne t’ont pas tout dit ?» Oui parce que niveau option je ne vois pas beaucoup plus soit il est complètement idiot, soit il cache quelque chose que je ne peux pas affronter. Et j’hésite encore entre les deux options. Je prend le temps de regarder les lieux, je n’ai pas grand choix pour sortir de cet endroit, la seule issue est derrière lui, une lourde porte métallique. Et même si je fais la maline, je sais que je ne peux pas faire grand chose. Si j’utilise mes pouvoirs maintenant je vais faire pire que mieux. Et puis les mains liées tout devient plus compliqué. Sur le sol près de nous il y a un sac, le mien et la guitare de Shawn. Ils ont eu la délicatesse de ne pas la briser en morceau.

Bon pour l’heure mes options sont restreintes et se résument à…. Lui. C’est donc presque docilement que je tend mes mains dans sa direction espérant qu’il me les détache. « Je jure de me tenir à carreau… S’il te plaît ? » Parce que de toute façon nous n’irons pas bien loin si il me laisse les mains liées. Un mec et une gamine pour ainsi dire menottée, ça fait désordre dans New-York, surtout en ce moment non ?
‹c› Vanka
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 194
» ma tête : Charlie Hunnam
» association : Aucune
POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: 3 - Pouvoir en développement
» appartenance: 6 - Humain avec aptitude magique

Mer 5 Sep - 0:07




J’entre, silencieusement, la cigarette accrochée aux lèvres. Mince. C’est une réunion sacrément austère. On m’assure que toutes les dépenses nécessaires vont être remboursées. Ça, c’est cool. Quelle bande de con… Je vais faire un chèque pour de l’armement, l’encaisser en plus d’encaisser la prime. Je peux avoir besoin de quoi ? Hm… Ce qu’il y a de plus cher… je vais sans doute mettre ogive nucléaire sur la note de frais ! Bah… y’a encore plus cher : mes honoraires. « Ouaip. J’essayerai d’être sage, promis ! » un sourire en coin. Ils s’adressent à la petite qui réponds sur l’insulte et la défensive. J’étouffe un rire et fait mine de me gratter le nez mais elle se prend une claque. Je fronce les sourcils. Elle me dit qu’elle me recontactera. « Ouaip, mais faites vite ! Plus les jours passent et plus j’ai de grands besoins ! » Je m’approche de la petite, mains liés et elle commence à me parler de ma vie.


Je lève les yeux au ciel et souffle « Dingue… Ils disent tout ça. » Et il faut automatiquement un truc pour faire la différence. Je fume ma clope, gardant mon regard dans le sien. Je ne prends même pas la peine de répondre que j’agrippe son avant-bras. Elle me tend ses mains pour que je la détache. Je me mets à me marrer. « Tu veux savoir mon truc, petite? Bah figure toi que je n’ai pas besoin d’en avoir pour jouer les facteurs. T’es juste un colis de plus que je garde au chaud. Arrête de croire que tu vas pouvoir compter sur le livreur pour ne pas être livrée. Maintenant, fais Ah ! »

Je ne lui laisse pas le temps de répondre que j’accroche un bâillon autour de son visage et bloque sa bouche. Je place un sac sur sa tête et agrippe son avant-bras. Je ne m’en fais pas, dans ce quartier, si on la voit ainsi, on va penser que nous sortons d’une soirée SM ! Je la force à avancer et me dirige à l’arrière d’une camionnette. J’ouvre la porte et la jette plus ou moins dedans avant de l’enfermer. Je me place au volant et commence à partir. Mais je n’ai pas le temps de sortir de la ruelle que Murdock se tient devant mon parechoc. J’ouvre la portière et sort pour lui faire face. « Eh ! Ducon en collant rouge ! On ne t’as jamais dit que c’était dangereux pour un aveugle de traverser la route sans avoir un chien ? » Il me balance son bâton. Je l’évite mais ça lui permet de se jeter vers moi. Oh tu veux te la jouer comme ça ? Pas de soucis.

Dix minutes plus tard, Murdock est inanimé, au sol, encore fumant. Je redevient humain et siffle « Je t’avais prévenu… File chercher ta cotorep et fais pas chier. » Je reprends ma place dans le van et largue à l’attetion du colis « Tu devrais être honoré. Daredevil a voulu te sauver ma grande. Bah… Faudrait quelqu’un pour sauver Daredevil maintenant… » Je m’insère dans la rue jusqu’à aller à un autre entrepôt. Celui-ci est beaucoup plus lugubre et calme. L’entrée se fait sous un pont, à l’abris des connards masqués qui arpentent les rues. Je descends et ouvre la portière arrière pour la faire sortir. Je m’avance avec elle jusqu’à une improvisée. Je retire la cagoule sur sa tête, ainsi que son bâillon et ôte ses liens. « Fais comme chez toi ma grande!... Oh… En fait c’est chez toi, jusqu’à nouvel ordre. » Un sourire narquois et je ressors de la cellule, l’y enfermant pour de bon.
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 9
» ma tête : Kristina Pimenova


» association : c'est... Compliqué
POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: 2 - Apprentissage du pouvoir
» appartenance: 5 - Humain victime d\'expérimentation / Mutant 3&5

Sam 22 Sep - 15:02
C'est ici que tout commence
Je crois que je suis tombée sur le pire qui soit, le genre de type qui place ses priorités dans un ordre que personne ne comprend sauf lui. Enfin si lui la thune vient en premier, pour le reste faut voir. Mon regard ne le lâche pas, pas par défiance, simplement parce que j’essaye de comprendre qui il est. Mais il ne m’en laisse pas le temps, semblant trop habitué à jouer les facteurs comme il dit. Je ne dois pas être la première, je ne serai pas la dernière. Il ne me laisse le temps de rien que je me retrouve bâillonner et placé dans un fourgon. J’ai l’impression d’être dans le pire des scénarios de film, façon Taken, moi qui croyais que ça n’arrivait pas “en vrai…”j’aurai dû me méfier de ce genre d’idée. A peine démarré, à peine stoppé, et quand finalement j’ai le fin mot de l’histoire, je ne peux que poser ma tête sur mes genoux. Si même un “héros” comme Daredevil n’a rien pu contre lui… Je sais déjà qu’ils ont gagné.

La route reprend, et s’arrête de nouveau, cette fois il me fait descendre, et finit par me libérer, je regarde la cellule dans laquelle il vient de me placer. Je la regarde et le regarde lorsqu’il me dit que je suis chez moi. Lâchant un « j’adore la déco, je voulais une chambre comme ça quand j’avais 5 ans… » Oui c’est ironique. J’ai l’impression qu’on va bien s’entendre lui et moi… Machinalement je viens m’appuyer aux barreaux et cale ma tête entre deux d’entre eux. Là ? C’est le moment où je vais jouer avec ses nerfs, j’ai quatorze ans et clairement je préfère qu’il se débarrasse de moi plutôt que de finir avec la vieille qu’on a laissé y a pas dix minutes. « Je parie que vous avez laissé mes affaires dans l’entrepôt qu’on a laissé… Ca fait chier parce que j’avais de quoi manger et j’ai faim… » et puis il y avait la guitare de Shawn… Mais ça… « Ils vous payent combien pour faire ça en fait ? ça doit rapporter si vous acceptez d’être là avec une gamine de 14 ans. Au moins y a pas de risque de syndrome de Stockholm je vous le jure… » Je frotte mes doigts les uns contre les autres, l’idée de me servir de mes dons est intéressante mais je le sais trop loin, mais si il s’approchait ne serait-ce qu’un peu…

« Comment vous avez fait pour foutre Daredevil par terre non parce que vous avez pas l’air du genre guerrier. Biker ouais, mais de là à le foutre KO. Après c’est peut être de la psychologie de comptoir, vous me dites ça en vous disant que ça va me plomber le moral, que du coup je vais me mettre dans un coin et pleurer et voilà ? Y a peut être jamais eu de Daredevil pour vous arrêter… » Et pendant que je parle mon pied vient frapper un des barreaux provoquant une faible résonance mais suffisamment pénible pour user les nerfs… « J’ai soif maintenant… » Et ce n’est que le début…

‹c› Vanka
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 194
» ma tête : Charlie Hunnam
» association : Aucune
POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: 3 - Pouvoir en développement
» appartenance: 6 - Humain avec aptitude magique

Lun 22 Oct - 17:53


La gamine ne se dégonfle pas pour faire une remarque cynique. Je lâche un demi-rire, avant de commencer à faire demi-tour. Sauf qu’elle reprend la parole pour me parler de ses affaires. J’en ai quoi à carrer sérieux ? Et elle se met à poser des questions qui ne la regarde en rien. Je me retourne et la dévisage, attendant qu’elle ait finit de jouer son intéressante. Je la regarde agiter ses doigts comme une autiste. Merde… C’en est une ? « T’as fini ? Je peux bien faire semblant de t’écouter si ça te rend un peu plus calme, mais compte pas sur moi pour taper la causette tout le temps. Ne t’en fais pas pour la bouffe, je t’en rapporterai. » Mais son esprit est déjà loin, à la gamine. Elle se met à me demander comment j’ai fait pour mettre Daredevil K.O. Il faut l’admettre, c’est une petite victoire. « Je lui ai montré un vrai démon. Et je ne suis pas là pour jouer ton psy, donc oublies l’idée que je te raconte de la merde. J’en ai rien à carrer de ce que tu penses. Je suis juste fier d’avoir foutu sa branlée à ce guignol masqué. Et ça, sans déconner, ça va faire rire mes potes. » J’affiche un large sourire.

J’ignore complétement ses coups sur le barreau. Il m’en faut vraiment plus pour m’agacer. En revanche, elle quémande de l’eau. Chié. C’est probable ça. Ces types ont dû oublier de lui en filer. Je m’approche du mini-frigo que j’ai installé et fait l’inventaire : bière. Encore de la bière. Toujours de la bière. Là ! De l’eau. J’attrape la bouteille et me dirige de nouveau vers la cellule. Je lui balance la bouteille entre les barreaux, réussissant au passage ce foutu bottle challenge. Je te dédicace ce dab, Wade ! Ouai non en fait, faut pas déconner. Je laisse ça à ces foutus hipsters.

Je me racle la gorge et lâche à nouveau « Je ne suis pas là pour te faire du mal. D’ailleurs, j’en ai juste rien à foutre de ton état. Des types sont prêts à payer blinde pour bénéficier de tes pouvoirs. Je suis juste là pour être certain que tu te tire pas. Je suis ta baby-sitter, en quelque sorte. Pas celle qui va faire des activités avec toi jusqu’à ce que tu t’endormes, satisfaite de ta soirée. Bordel, non, faut pas compter sur moi pour ça. Je suis plutôt le genre de nounou à te foutre au pieu après de force, t’enfermer dans ta piaule et se payer un sacrément bon moment à grand coup de whisky et d’ecsta’. » Tout en disant ce petit discours, je m’était rapproché d’une table sur laquelle se trouve une télévision. Je l’allume, fait de même avec une clope. Je m’installe sur la chaise et regarde une émission culinaire. Je me sers un verre de whisky et m’apprête à passer un bon moment.


avatar
Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 9
» ma tête : Kristina Pimenova


» association : c'est... Compliqué
POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: 2 - Apprentissage du pouvoir
» appartenance: 5 - Humain victime d\'expérimentation / Mutant 3&5

Lun 29 Oct - 22:28
C'est ici que tout commence
Mon regard ne lâche pas celui de cet homme. J’ai beau faire, j’ai beau dire, il ne lâche rien et s’en fout de tout. Bordel ils doivent le payer une sacrée fortune. Remarque ne rien glander devant la télé en buvant une bière et en fumant y a pire comme planning de journée. Niveau corvée c’est le niveau zéro. Néanmoins j’ai obtenu ce que je voulais. Une simple bouteille d’eau…

Il doit croire qu’il a gagné, soudainement il n’y a plus un bruit, je me suis même reculée dans ma cellule. Je longe les murs, je cherche la moindre petite parcelle de verdure, même de la mousse.Un jour le Professeur McCoy m’a dit que mon pouvoir était mieux contrôlé si j’utilisais un support, quelque chose qui servirait de “catalyseur”. Je finis par trouver, un peu de mousse le long d’un mur, dans l’obscurité. Ca me servira bien. Pour la suite, pour plus tard… Et pendant que je suis dans cette ombre, pendant qu’il doit croire que je me suis “résignée”, qu’il a enfin la paix, je l’observe et repense à ce qu’il m’a dit. Il a réussi à vaincre Daredevil en lui montrant “un vrai démon”. Pourquoi avoir fait cette précision. Il n’a rien d’un démon en apparence, et quand bien même il peut devenir un fou furieux, pourquoi parler de “vrai” démon. Et soudain j’ai cet espoir un peu fou, cette idée dingue qui me renvoie à cette enfance que je n’ai pas encore vraiment quitté. Et si c’était lui ? Si il était… Non Zarathos n’aurait pas choisi un homme tel que lui… Et pourtant…

Pourtant je veux y croire, parce qu’à ce moment là, cet espoir c’est tout ce que j’ai. Je pose ma bouteille et me rapproche de nouveau des barreaux, je replace ma tête comme je l’avais fait. Je dois l’obliger à se rapprocher encore une fois. Je dois croire en moi et en ce que je peux faire. Le Professeur disait qu’il n’y avait que comme ça que j’arriverai à me contrôler, en croyant en mes pouvoirs. Je disais qu’il ne se rendait pas compte, que c’était lui qui rêvait, mais à cette seconde, ses mots, c’est tout ce que j’ai. Discrètement je frotte mes doigts et sens cette poudre qui parfois apparaît… Je murmure pour moi-même, en faisant en sorte qu’il ne m’entende pas, comme une prière que je me ferai ou une incantation pour mes pouvoirs. « Allez, aide moi à voir Zarathos… Je peux le faire. » J’inspire et repose mon regard sur mon geôlier. « Eh ! Comment on fait si j’ai envie de… Enfin tu vois… Si je dois pisser, non parce que y a pas de seau et même si il y en avait un c’est crade, et là j’ai vraiment envie et toi et moi on a pas envie que je me pisse dessus parce que là j’ai vraiment envie… » Faites qu’ils se lève ou s’approche même deux secondes...

‹c› Vanka
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 194
» ma tête : Charlie Hunnam
» association : Aucune
POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: 3 - Pouvoir en développement
» appartenance: 6 - Humain avec aptitude magique

Jeu 15 Nov - 10:42


On découpe la carotte en tranche avant de l’ajouter au court bouillon pour… Merde, mais ça a l’air dégueu ! J’attrape la télécommande et zappe sur un documentaire animalier. Un lion qui chasse une gazelle. Chouette, du sang. Je baille et fait craquer mes os avant d’entendre la petite murmurer. Je ne perçois pas ce qu’elle dit exactement, mais je sais juste qu’elle parle, et il ne m’en faut pas plus pour me dire que je vais peut-être demander une augmentation de mes frais. Sauf que cette fois elle se met à parler de nouveau, et à moi directement. Comment elle fait pour… Pourquoi ? Pisser ? Chier ? Je me tourne vers la cellule en cherchant un seau. Je n’ai quand même aps oublié ça, si ? Ah bah si… Merde. « Tu te retiens et tu espères que je te ramène un seau quand j’aurai le temps. »

Je bois une nouvelle gorgée de whisky. A dire vrai, plusieurs. Et même plusieurs verres. Je finis tout de même par me lever et attraper le seau en ferraille. Je mets un peu de litière pour chat au fond. Quoi ? Si ça marche pour les chats, pourquoi pas pour les humains. Je m’approche de la cellule et le dépose au sol. Je croise mes bras et regarde un bon moment la jeune femme avant de dire « Colle toi au barreau derrière toi et passe tes mains à travers la grille. » Je ne suis pas con. Ne faut pas me prendre pour une buse. « Traîne pas si tu veux te soulager. Je crois que je t’ai déjà assez fait perdre de temps. » J’attends donc patiemment qu’elle s’exécute. Si elle ne le fait pas, je fais demi-tour et retourne bien sagement devant la TV.

Qu’est-ce-qui m’a amené à accepter un tel contrat ? Plus j’y repense et plus je me dis que j’aurai mieux fait de refuser. Quoique le montant est plutôt propre, mais honnêtement… Je n’ai plus besoin d’argent depuis une paye. C’est juste que plus le montant est élevé, plus j’ai à faire des trucs marrants d’ordinaire. Pas là. Je dois jouer la nourrice pour une foutue mutante et ça, bordel ça craint. Si au moins y’avait de la baston, mais à part un Murdock moisi, rien, nada. Si ça continue, demain je taxe la console de Rogers. De toute façon, il ne sait clairement pas l’utiliser… Je l’ai vu respecter les feux rouges dans GTA l’autre jour… Quel naze.


Contenu sponsorisé
GÉNÉRAL.
POUVOIR.

Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Avengers RPG :: Welcome to the Game :: New York :: Manhattan :: Hell's Kitchen-