N-Y, JUIN / JUILLET 2018
MÉTÉO : temps ensoleillé, l'été s'est clairement installé avec une moyenne de 29° Des conditions idylliques pour profiter des parcs et prendre quelques couleurs.
PS... Wade dit : préparez les bikinis

NEWSLETTER DE NOVEMBRE 2018



+ 100 $ ▬ Pour le groupe AVENGERS
+ 50 $ ▬ Pour les groupes VILAIN et X-MEN

» SALES du 01.11.18 au 30.11.18

» INTRIGUE #1 Secret Wars

» MISSION #1.2 The fever spreads ouverte jusqu'au 30 nov.


 :: Welcome to the Game :: Le reste de la Terre :: L'Europe

Ich bin am Leben — Némesis [FLASBACK]

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 654
» ma tête : Yvonne Starhovski
NINA — MY LOVE
I will do the best, I promise you

POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: Clase 4 - Maîtrise quasi parfaite
» appartenance: 5 - Humain victime d

Mer 12 Sep - 22:53


Ich bin am Leben
Némésis & Yelena
Comme le phénix je renais de mes cendres.
Le bruit, la lumière, tous mes insupportables. Que ce soit des mains sur mon corps meurtri et la rage que je contiens telle une boulle d’énergie stagnante. Si je pouvais, je tuerai chaque agent du SHIELD, chaque petit américain sur ma route, le moindre avengers qui traverserait ma route. Ils vont le payer, tous, par le prix de leur sang. Je les traquerais, un par un et je leur ferai découvrir des sévices plus terribles que l’on enseigne à la chambre rouge. Allongé dans ma chambre, si l’on peut appeler sa une chambre mais je m’en moche. J’ai connu bien pire, une arme de guerre n’a pas besoin de confort. Un infirmier d’HYDRA vient changer mes bandages.

Il découvre mon corps, observant les brûlures et la reconstruction physique qu’ils m’ont apporté pour sauver ma vie. Comme quoi une arme peut se réparer avant d’être jeté définitivement. Je dois être une bonne recrue et c’est encore un pied de nez pour Romanoff. Quant à elle je lui réserve un sort bien plus particulier. J’ignore la douleur, elle est superflu face à ce que j’ai vécu les derniers jours. Je reste droite, allongé sur le lit du temps que le personnel médical soigne et change mes bandages. Recouvrant encore une partie de mon visage et quasiment l’entièreté de mon corps. Je n’ai plus de cheveux, mes sens sont encore engourdis parce que je viens de vivre et je déteste ça. Être faible je me sens inférieur, une arme doit toujours pouvoir compter que sur soit… Je reste de marbre quand on me pose des questions futiles comme savoir comment je vais. N’ont-ils toujours pas compris que je ne suis qu’une coquille vide ?

Les yeux fermés je me suis assoupi quelque instant. Je me réveille soudain, je ne suis plus dans ma chambre mais dans une sorte de cage, toujours dans les laboratoires d’HYDRA. Une fenêtre ouverte en hauteur avec du soleil, certainement les heures de « sorti » entre guillemet. Je me redresse dans mon lit d’appoint, regardant autour de moi. Il y a une gamine dans une cellule proche de la mienne. Je ne la regarde que quelque instant, aucun intérêt pour moi. Jusqu’à ce qu’un bruit répété frappe les barreaux de notre lieu de vie. « зупинити » soufflais-je une première fois, qui signifie en ukrainien ma langue maternelle Stop. Mais rien ne s’arrête, s’agit-il peut-être d’un test ? Qu’importe ce bruit doit s’arrêter et je tuerai la gamine qui joue avec mes nerfs, et ils savent à quoi s’attendre avec moi, alors deux choix elle arrête ou elle meurt. Je répète une deuxième fois plus fort en tournant mon visage de momie vers elle.




-BLACK WIDOW II-


« Un jour, une personne te serrera si fort dans ses bras que tous tes morceaux brisés se recolleront. »


avatar
Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 86
» ma tête : Adelaide Kane


But no one knows me no one ever will
If I don't say something, if I just lie still
Would I be that monster, scare them all away
If I let them hear what I have to say



» association : Hydra
POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: 3 - Pouvoir en développement
» appartenance: 5 - Humain victime d\'expérimentation / Mutant 3&5

Sam 22 Sep - 18:43
Ich bin am LebenJe suis en vie mais peut-être plus pour longtemps
Les heures de sortie, Nyx n'aimait pas ça.

Elle trouvait ça un peu ridicule qu'on la mette dans une cage et qu'on appelle ça sortir. Très paradoxale. En plus, elle n'avait pas accès à ses précieux livres pendant ces foutues heures où elle était censée profiter de la douce lumière du jour. Sauf que ce jour-là, il pleuvait. Pas une averse, simplement de petites gouttes qui venaient s'échouer sur le verre entre deux rayons de soleil. Nyx détestait la pluie, même s'il lui semblait qu'elle aimait ça avant. C'est juste qu'elle ne se souvenait même plus de l'impact des gouttes sur sa peau, de son odeur. Tout ce qu'elle pouvait voir désormais, c'était l'eau qui s'écrasait douloureusement contre la vitre. Assez frustrant.

Donc elle n'aimait pas les heures de sortie.

Mais ce que Nyx aimait ou non, Hydra s'en fichait pas mal. Elle avait fini par le comprendre avec le temps. De plus, la brunette grandissait et avec elle son désir de transgresser les règles. Elle usait de plus en plus de son don à des fins interdites, comme par exemple pour lire ce que ses professeurs avaient dans la tête. C'était assez divertissant, mais jamais très intéressant. Elle n'apprenait jamais rien sur l'extérieur, ou alors elle ne savait pas comment l’interpréter. Ça aussi c'était frustrant. Surtout que son "don" n'était pas encore bien maîtrisé et qu'il serait bientôt amélioré. Encore. Elle redoutait l'intervention, même si elle n'osait pas vraiment le dire. Elle essayait d'être forte, pour qu'ils soient fiers d'elle. Mais voilà, elle avait peur.  

Alors autant dire qu'elle était assez heureuse de voir Yelena dans sa cellule ce matin là. Enfin pas exactement dans sa cellule, mais à côté du moins. Ce n'était pas arrivé depuis une éternité. Jamais très bavards ses colocataires d'ailleurs. Pourtant elle rêvait de parler à quelqu'un d'autre qu'elle-même. Ou de parler d'autre chose que de télépathie.

Alors elle s'était mis en tête de taper sur les barreaux communs de leur cellule. La demoiselle à côté avait l'air plutôt amochée et pas très commode mais... ça ne lui faisait pas peur. Elle n'était pas sûre que leurs surveillants la laisserait la tuer. Si c'était le cas et bien... au moins elle serait morte en tentant de tisser des liens avec une inconnue. Une bonne cause non ? Elle essaya d'entrer dans sa tête mais la jeune femme ne pensait pas en anglais. Nyx avait bien essayé de parler d'autres langues. Elle avait appris l'allemand, l'italien, l'espagnol et le latin même ça servait à rien. Jamais le russe. C'était bien dommage mais elle apprenait au fur et à mesure qu'Hydra daignait lui fournir des livres. Et ça n'arrivait pas si souvent que ça. Alors quand Yelena lui intima d'arrêter en ukrainien, d'abord elle prit ça pour du russe et ensuite elle ne comprit rien du tout, continuant de faire tinter ses ongles contre les barreaux métalliques.

- Je parle pas Russe, et c'est dommage. Tu pourras m'apprendre ?

Elle leva les yeux vers elle, inclinant légèrement la tête. Elle était plus ou moins consciente de risquer sa vie à cet instant.

- Tu sais combien de temps tu vas rester ? Tu comprends l'anglais au moins ? Je peux aussi parler allemand si tu veux. Ou italien. Ou espagnol.

Nyx lui sourit. Elle avait vraiment envie de se faire une amie ici. Ce n'était encore jamais arrivé. Elle avait bien d'autres questions mais elle décida que ce n'était pas encore le moment de les poser. Noyer son invitée sous les questions n'ayant jamais été son but.
©? 2981 12289 0


Source des larmes dans la nuit masque d'aveugle.
Mon passé se dissout
✽ JE FAIS PLACE AU SILENCE ✽
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 654
» ma tête : Yvonne Starhovski
NINA — MY LOVE
I will do the best, I promise you

POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: Clase 4 - Maîtrise quasi parfaite
» appartenance: 5 - Humain victime d

Dim 11 Nov - 1:08


Ich bin am Leben
Némésis & Yelena
Comme le phénix je renais de mes cendres.
Elle ne va décidément pas se la fermer ? Et visiblement elle ne semble pas me comprendre. Ses doigts du les barreaux ne s’arrêtent et en plus c’est un véritable moulin à parole. Oui, c’est un test, un énième car je ne vois pas pourquoi Hydra m’aurait mis avec une gosse. Sauf tester ma patience. Dois-je jouer un rôle avec elle ? La manipuler ? Ou continuer de l’ignorer. Je peux être tous les rôles car j’ai été formé à ça. Patienté, torturer comme être torturé. Ne rien dire, changer de caractère, de personnalité. Je suis simplement vide, incapable de connaitre mon propre caractère. En ai-je simplement un ? Il doit certainement être trop tard…

« Shut up. Dein Mund. Cazzo di Bocca. Càllate. » Une manière peut polie et élégante de lui faire comprendre que je parle toutes ces langues et que je les comprends. Vais-je continuer de lui parler en russe ? Non du coup, si c’est pour qu’elle ne me comprenne pas, aucun intérêt.

Je fini par me redresser du mon lit d’appoint. Assise, les jambes dans le vide et mes coudes sur mes cuisses. Je me contente de la regarder, de l’observer sans rien dire. Les yeux vides, froids, sans âme. Je l’observe, essayant de la comprendre, de l’analyser. C’est qu’une gosse, un peu comme moi quand j’ai rejoint la chambre rouge. Une enfant arraché à tout.

« Je ne suis pas trop amie, et si tu es ici… tu n’en auras jamais. » Si c’est l’heure des conseils en voilà un qui va tomber. « Oublie ces mots, amitié, amour, famille. Ce ne sont que des faiblesses. Utilise-les contre tes ennemies. Une arme n’a ni attache, ni relation, obéie aux ordres c’est tout. » Mes mots ne sembles pas personnelle. Comme tout ce que je dis, un peu comme un robot qui recrache ce qu’il a appris par cœur. Comme un discours écrit sur du papier à musique. C’était les ordres de Pyotr… Travail, travail, travail pour être la meilleure Black Widow. Et c’est mon job, c’est ma vie. Une arme de destruction qui le jour où elle ne servira plus sera détruite. Je n’ai pas d’autre but.

Je ne comprends même pas l’attachement que peu avoir cette gamine. Ne sait-elle pas où l’on se trouve ? Hydra n’est pas une colonie de vacance. Et je la remercie à sa place, toujours en la regardant dans les yeux.





-BLACK WIDOW II-


« Un jour, une personne te serrera si fort dans ses bras que tous tes morceaux brisés se recolleront. »


avatar
Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 86
» ma tête : Adelaide Kane


But no one knows me no one ever will
If I don't say something, if I just lie still
Would I be that monster, scare them all away
If I let them hear what I have to say



» association : Hydra
POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: 3 - Pouvoir en développement
» appartenance: 5 - Humain victime d\'expérimentation / Mutant 3&5

Lun 12 Nov - 19:46
Ich bin am LebenJe suis en vie mais peut-être plus pour longtemps
Hydra n'était certes pas une colonie de vacances, mais pour Némésis c'était tout comme.

La brunette avait grandi entourée de ces murs froids et impersonnels. Elle se sentait chez elle dans chacun de ces endroits. Un bien triste foyer, mais un foyer tout de même. C'était le seul qu'elle avait connu, ou du moins le seul dont elle se souvenait. Le seul dont elle devait se souvenir. Elle se sentait proche de cette inconnue, sans trop savoir pourquoi. C'était sans doute parce que Nyx ne recevait jamais d'affection, était toujours seule. Ou peut-être qu'elle se retrouvait un peu en elle, en quelque sorte. Et puis... ça lui faisait plaisir de voir quelqu'un de nouveau. Quelqu'un... qui n'allait peut-être pas la traiter comme un objet.

Sauf qu'elle avait tort.

Parce que cette personne n'en était plus une, elle le comprit très vite. C'était une arme elle aussi, une arme qui avait probablement déjà servie contrairement à elle que l'on gardait bien au chaud. Cela l'énervait, d'être ainsi confinée comme une poupée trop fragile pour sortir. Elle se pensait prête. Elle se savait prête.

Elle ne l'était pas.

En tout cas, ce n'était apparemment pas avec Yelena qu'elle pourrait faire des bracelets d'amitié et jouer à la marelle. Elle lui avait gentiment intimé de la fermer en quatre langues différentes. Bien. Elle n'allait pas l'écouter. Elle s'apprêtait d'ailleurs à répondre quand la jeune femme bien abîmée lui donna quelques conseils. Des conseils bien tristes, mais qu'elle savait bons. Nyx baissa la tête, arrêtant un moment de taper sur les barreaux de sa cellule.

- T'as peut-être raison.

Avant de la relever, fière mais surtout déterminée.

- Mais je m'y refuse. Je pense qu'on peut avoir des amis. Je pense qu'on peut être amies. Parce que... si toi et moi on l'est pas alors on en aura jamais d'autres ça c'est sûr.

Nyx reposa sa tête contre le mur, tout à fait détendue, comme si elle expliquait quelque chose d'évident et de très simple à comprendre. Parce qu'elle y croyait encore, elle. Elle perdait espoir parfois, mais elle y croyait encore. Pas comme sa nouvelle compagne de galère, qui pensait ce qu'elle disait. Nyx le savait, ses pensées étaient très claires.

- Tu dis que t'es une arme... c'est pas faux. Et sans vouloir te vexer, t'es pas sous ton meilleur jour mademoiselle le revolver. Et pourtant... j'ai pas peur de toi.

Elle tourna finalement la tête, croisant le regard bleu de sa co-détenue. De très jolies yeux.

- Parce qu'on est pareil, toi et moi. On du moins presque pareil. Alors si on se sert pas les coudes entre nous, entre armes, monstres et toutes ces choses là... alors je vois pas comment on pourrait faire pour survivre.


La petite Nyx haussa les épaules, en reportant son attention sur ses mains. Ses poignets étaient rouge sang à force d'être attachés, et ils le seraient bientôt encore plus lorsqu'elle serait opérée pour la troisième fois. Elle redoutait ce moment, même si elle n'en faisait pas part à ses bourreaux. Elle voulait les rendre fiers d'elle. Elle ne voulait pas trembler. Mais elle connaissait les répercussions sur son organisme de ces interventions, elles étaient terribles. Tremblements, convulsions, rêves étranges et cela pouvait durer des mois.

Pas étonnant qu'elle cherche un peu de réconfort.

-  Nyx, enchantée.

Elle lui tendit sa main entre deux barreaux, gardant tout de même les surveillants à l’œil. Elle ne savait pas trop si ça allait marcher ou si la jolie dame allait lui sectionner la main mais... au moins elle aurait essayé.
©? 2981 12289 0


Source des larmes dans la nuit masque d'aveugle.
Mon passé se dissout
✽ JE FAIS PLACE AU SILENCE ✽
Contenu sponsorisé
GÉNÉRAL.
POUVOIR.

Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Avengers RPG :: Welcome to the Game :: Le reste de la Terre :: L'Europe-