N-Y, OCT / NOV 2018
MÉTÉO : La neige s'est installé sur la ville. Tout comme le froid, une légère brise fraîche. De temps en temps un peu de pluie ou un peu de soleil au travers des nuages blancs. L'hiver s'est installé.

NEWSLETTER DE DECEMBRE 2018



+ 100 $ ▬ Pour le groupe AVENGERS
+ 50 $ ▬ Pour les groupes VILAIN et X-MEN

» SALES du 01.12.18 au 03.01.19

» INTRIGUE #1 Secret Wars

» MISSION #1.3 Save Christmas inscription ouverte jusqu'au 7 déc.


 :: Welcome to the Game :: New York :: Manhattan

Gérer l'impossible [feat Jessie Collins] [TERMINE]

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 194
» association : Avengers
POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: 3 - Pouvoir en développement
» appartenance: 3 - Humain entraîné supérieur

Ven 21 Sep - 13:47
New York.
Un matin d’automne ; midi va sonner bientôt, dans le quartier des affaires de ce qui est considéré, au fond à juste titre, comme la plus grande mégalopole du monde, le cœur occidental de la mondialisation économique, sociale et culturelle.

Cependant, alors que l’habitude dicte quelques comportements, alors que les vendeurs à la sauvette se préparent pour la période la plus intense, alors que les food-trucks s’installent, alors que les traders et agents eux-mêmes commencent à sentir l’effet de la faim… quelque chose va changer la routine ; quelque chose va troubler les réflexes.

Cette journée, ensoleillée bien que fraîche, va être l’objet d’un drame.
Au cœur même du pouvoir financier du pays.



En effet, alors que les secondes s’écoulent, que les minutes filent, que les ordres d’achat et de vente s’échangent, alors que des actions montent et s’écroulent… tout change.
Par sa faute.


BOOM

Une explosion signale son arrivée ; les cris la confirment.
Rapidement, tout le monde hurle, tout le monde panique. Les traders, vendeurs, agents, badauds, employés font fi de tout statut social, et se muent dans une masse indistincte et terrible… une foule.
Une foule terrorisée.

Tous tentent de s’enfuir, de s’échapper – et beaucoup se font maltraiter, écraser voire même pire ; les dommages collatéraux seront terribles… et pas uniquement en moyens humains.
De très rares événements ont provoqué la fermeture de Wall Street, comme le 11 septembre ou l’attaque des Chitaurai ; il faudra en compter un autre, aujourd’hui.

Car, oui, l’espace d’échanges financiers ferme de facto, quand la structure se vide entièrement de ses occupants – parce qu’il est là ; parce qu’il attaque.
Parce qu’il pénètre à l’intérieur, et entend tout détruire sur son passage…

… car c’est ainsi qu’est le Fléau, tout simplement !

Celui-ci fait partie de la Confrérie, mais dispose d’une vie propre ; de certaines occupations, qui le poussent aujourd’hui à vouloir faire main basse sur certains éléments financiers ici.
Sauf qu’il attire ainsi l’attention. Sauf que cela va lui prendre du temps. Sauf qu’il risque ainsi d’être pris – et, donc, d’être emprisonné, interrogé, et de révéler des éléments sur la Confrérie. Une crainte qui peut, alors, s’emparer des responsables de cette dernière, qui pourraient vouloir agir… comme d’autres, mais pour des raisons différentes.

Quarante-cinq minutes sont passées, maintenant, depuis que le Fléau a attaqué.
Il n’est pas encore sorti.

Un cordon de police a été installé, les agents se mettent en place – mais attendent, avant d’agir ; par précaution, et un peu par peur.
Mais, surtout, à cause des ordres.

Les Avengers ont été appelés… la cavalerie a été prévenue.
Et, sur sa moto, Dane Whitman arrive.
Vêtu de sa nouvelle tenue, arborant son casque ainsi que l’Epée d’Ebène dans le dos, il répond à l’appel de la police comme le Chevalier Noir, nouveau membre des Avengers – et, franchement, il flippe.

D’ici quelques instants, il va arriver sur place, et va devoir gérer la crise ; en ignorant complètement comment faire.
Mais il serre les dents, et se concentre ; allez, pense-t-il, ça va le faire.
Il a passé six années aux Croisades, transporté dans le passé par la malédiction de sa lame, un objet asgardien doté d’une conscience ; capable de tout couper, mais le poussant au meurtre. Il la maîtrise, et est devenu l’un des meilleurs combattants qui existent… mais c’est, là, sa première vraie mission officielle en solo.

Il va falloir assurer.
Il va falloir faire l’impossible, même ; arrêter le Fléau.
Et dire qu’il pensait s’ennuyer, dans le présent…
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 103
» ma tête : Megan Fox
» association : La Confrérie
POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: 4 - Maîtrise quasi parfaite
» appartenance: 5 - Humain victime d\'expérimentation / Mutant 3&5

Jeu 4 Oct - 12:07
Il y a des jours qui comme ça, on ne sait pas pourquoi, commencaient bien et qui partent finallement en vrille.  


Cette journée avait tout pour bien commencer. Un soleil radieux malgré sa fraicheur automnale. Une petite zique bien sympa qui réveille bien "The white Stripes, seven nation army". Pas besoin de faire le plein d'eau dans la machine à café qui était pleine. Même le moment tant redouté de se croiser dans le miroir après s'être couché tardivement fut concluant. Un teint parfait et sans cernes. Et comble de tout ! -500 gr sur la balance, là vraiment la journée commence bien !


C'est dans une ambiance sereine que Jessie se prépara. Après une bonne douche chaude revigorante. Elle enfila vigoureusement un jeans noir près du corps, un tee shirt blanc suivant d'un pull chaussette vert kaki. Elle attacha ses cheveux en queue haute et appliqua un trait d'eyes liner sur ces jolis yeux bleus azur.

Puis elle revêtu une veste en cuir noire et elle était prête. Aujourd'hui était un grand jour pour notre shoppeuse invétéré. C'était bientôt la sortie officielle du nouveau sac haute couture Chanel. Et comme elle faisait partie des clientes privilégiés elle allait pouvoir l'acquérir en avant première. Elle aimait le luxe et ne s'en cachait pas.

Elle gara sa Doge Charger 1970 noire qu'elle affectionnait tant. Et c'est une Jessie toute excité qui arpentait les rues de la grosse pomme. Quand soudain une détonation retentie. Etait ce une explosion ? Cela semblait assez proche, pendant une seconde la foule présente s'immobilisa pour ensuite s'enfuir à toutes jambes. Traumatisé par des évènements tragiques similaires dans le passé, les gens avaient encore les stigmates. La foule sortaient paniqués des  boutiques cherchant une quelconque réponses à ce bruit assourdissant. Inébranlable, Jessie continua de longer la rue l'amenant à sa quête. Sur le chemin, elle avala sans gêne d'un trait une bière abandonné par son propriétaire sur la terrasse d'un café. Elle s’essuya soigneusement la bouche puis continua son chemin pour arriver devant la boutique où siégeait bien gentiment l'objet qu'elle convoitait tant.  

Mais, avant même de pousser la porte du magasin, son téléphone sonna. Avec une peu de réticence elle dédaigna quand même regarder qui l’appelait. C'était le big boss, obliger de décrocher.


-" Un indic vient de m'avertir d'une importante explosion causé par un de nos confrère sur une rue adjacente à Madison Avenue à Manhattan. Il serait préférable de l’appréhender et de le ramener avant les autorités. Sinon ce serait un désastre pour nous."

-"J'ai bien entendu ce vacarme je suis actuellement sur Madison Avenue. Mais je..."

-"Il pourrait divulguer des informations compromettantes sur nos petites affaires, tu comprends." Insista Magnéto.

-"Oui, bien sur. Je m'en occupe. Et qui dois je ramener ?" Demanda nonchalante la mutante.

-"Le Fléau."

-"Le Fléau ! Rien que ça ! Il faudrait du renfort, je ne suis pas sur d'être suffisamment compétente pour le raisonner, c'est un dingue ce mec.


-"Je compte sur toi." Finit son interlocuteur.

-"Allo, allo...Erik ?"


Ho j'y crois pas, il m'a raccroché au nez.
Adieu petit sac adoré dit elle en saluant l'objet de son désir. Le devoir m'appelle mais je reviendrais te chercher.

Jessie expira et d'un pas décider se dirigea vers l'immeuble ou Cain faisait des siennes. En route, elle cogita à la façon dont elle allait l'appréhender. Elle releva son col de veste de façon à se cacher des caméras de l'immeuble. Se précipita dans les portes tournantes là où tout le monde s'efforçait de sortir. Il fallait faire vite avant que la cavalerie n'arrive. Elle préféra monter les escaliers à l’ascenseur de peur qu'il tombe en panne. Elle se dirigea au son du vacarme.  
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 194
» association : Avengers
POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: 3 - Pouvoir en développement
» appartenance: 3 - Humain entraîné supérieur

Jeu 4 Oct - 14:57
« … ouais, okay, je vois. »

« Vous voyez ? »

« Ouais. J’vois quoi faire. »

Dane Whitman est arrivé sur place depuis quelques instants, et échange avec les officiers présents autour du cordon de sécurité. Il n’est pas encore habitué à son statut d’Avenger, que ça soit le fait d’évoluer en costume dans les rues de New York, ou les échanges avec les autorités locales, qui simplifient franchement les choses.

« Et… donc ? »

« Ho, c’est simple. »

Le Chevalier Noir sourit, sous son casque à moitié intégral.

« J’y vais et j’règle le truc. »

Après un hochement de tête, et devant l’air surpris de l’agent principal, il quitte la petite zone de discussion avec la police, et s’avance rapidement vers le cœur de Wall Street.
Il accélère sa démarche quand il remarque les yeux de la foule sur lui, et grimace en sentant la pression monter ; bon sang, pense-t-il, il va falloir du temps pour s’habituer à ça. Sûrement plus que pour se débarrasser de son stress post-traumatique.

Quelques instants lui suffisent pour arriver à l’entrée, et y pénétrer.
Les portes se ferment derrière lui ; ouf.

Il l’ignore mais, quelques instants, Jessie Collins a pu pénétrer dans le bâtiment juste avant que celui-ci soit fermé par les policiers.
Elle a échappé aux mailles du filet ; lui les ouvre pour y rentrer.
Lentement, il pose sa main sur le pommeau de sa lame, dans le dos, et la sort de son fourreau ; l’Epée d’Ebène est dégainée.


« Mmh. »

Et, comme à chaque fois, l’effet est terrible – intense.
Ses muscles sont électrisés, son corps est happé par la puissance de la lame asgardienne, dotée d’une conscience… et d’une soif, réelle, de sang ; qu’il contrôle, heureusement.

Lentement, à pas de loups, l’Avenger avance dans l’immeuble, vidé de sa populace et de son activité ; troublant. Il est à l’affût de chaque bruit, chaque mouvement, chaque indice laissant identifier la présence de l’adversaire, qui a été identifié comme le Fléau… l’un des membres les plus puissants et agressifs de la Confrérie.
Evidemment, pense-t-il, fallait que ça tombe sur lui.

Finalement, après quelques instants, Dane Whitman parvient dans l’immense escalier principal… et il l’entend, alors.
Le vacarme.
Le vacarme furieux, terrible, brutal, absolu causé par… quelqu’un ; par une créature qui semble, au vu du bruit, terrible et puissante.


« P’tain. »

Il resserre ses mains autour du manche de sa lame, et serre les dents ; ça va commencer. Ça va bientôt commencer.

« Allez… »

Il descend, alors ; il commence à descendre.
Mais s’arrête… quand il la voit.
Elle.
Une jeune fille, au physique attirant, à l’allure classique, bien que très chic ; une jeune fille. Egalement en train de descendre les escaliers. Egalement prudente.
Mais qui, franchement, n’a rien à faire là !


« H… hey ! »

Dane essaye de hurler à voix basse ; un exercice difficile, qu’il ne réussit pas vraiment.

« Ve… venez-la ! »

Il continue de descendre, aussi discret qu’un sioux, et a lâché son épée d’une main, pour lui faire signe de s’approcher.

« Je suis… un Avenger. Venez. J’vais vous faire sortir de là. »

Dane veut l’aider ; il croit qu’elle est perdue, qu’elle n’a pas pu être évacuée. Il pense qu’elle est une civile, paumée et innocente.
Il a tort – mais ne sait pas encore combien…

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 103
» ma tête : Megan Fox
» association : La Confrérie
POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: 4 - Maîtrise quasi parfaite
» appartenance: 5 - Humain victime d\'expérimentation / Mutant 3&5

Ven 5 Oct - 11:54
Après avoir monter 8 étages en courant. La Confrériste s'arrêta afin d'identifier le lieu où se trouvait le mutant mais également pour reprendre son souffle. Immobile elle tendit l'oreille. Les étages au dessus d'elle paraissaient paisible. Mais, le sol trembla sous ses pieds. Et le bruit des fracas de meuble surement venait d'en dessous. Demi tour, la brune détourna les talons pour descendre. Dans une autre situation, elle aurait prit ses précautions pour faire le moindre bruit possible mais avec le raffut que faisait Cain, c'est pas le claquement sur les marches  des talons de ses bottines qui allaient changer quelques choses.

Bon sang mais ce n'est pas possible d'agir de la sorte comme ça. La discrétion il ne connait pas. Fouiller des tiroirs délicatement pour en retirer des documents recherchés sans se faire pincer c'est comme ça que l'on procède. Mais non ! Monsieur bulldozer balance tout au gré de son humeur sans ce soucier des conséquences. Rumina Jessie sur les méthodes du Fléau quand soudain...

J'entends des voix ou quoi ?

Elle s'arrêta net. Serra les poings et se retourna. Elle n'en croyait pas ses yeux.

Il sort d'où, lui comme ça ? Pensa t'elle curieuse.

Elle le dévisageait en s'attardant sur sa tenue quelque peu...non conventionnel. Comme si il sortait d'une autre époque.

-"Quoi ?"

Cain s'en donnait à cœur joie, il balançait tout sur son passage, sa façon à lui de chercher ce pourquoi il était venu. La discrétion n'était pas du tout son truc.
Du coup, Jessie s’avança vers lui pour mieux entendre ce qu'il avait à lui dire. D'habitude elle n'aura pas prêter attention a un passant mais cet individu l'intriguait de part sa tenue. Elle se rapprocha et dès qu'il prononça le mot Avengers. Jessie se figea. Le souffle couper par se mot.


Ca y est...ils sont déjà là avec une bande flics surement en bas.

Jessie se mit aussitôt sur ses gardes. Prête à une potentielle attaque. Elle zyeuta immédiatement derrière l'homme pour surveiller l'arrivée éventuelle d'autre Avengers. Pour s'en assurer elle lui posa simplement la question.

-"Vous êtes combien ?"

-"Vous êtes sorti d'un tournage de film médiéval ou quoi ?" Dit elle en le taquinant sur sa tenue de chevalier. Elle ne l'avait jamais vu auparavant et menait sa petite enquête.

Elle se rapprocha dangereusement de ce parfait inconnu, mais le danger elle en avait fait son allier. C'est ce qu'il lui démontrait qu'elle était toujours en vie. Il était vêtu d'un casque, d'une cotte de maille, d'une masse d'arme et d'une épée. La panoplie complète d'un prompt chevalier.

Presque nez à nez, elle l'observa langoureusement de la tête aux pieds. Plongeant son regard audacieux dans le sien tout en le pointant du doigt, tapotant sa cotte de maille.

-"Dis, moi, qui es tu bel homme ?"
Avant d'être féroce et implacable elle s'adonnait à son jeu favoris. Jouer avec une potentiel proie avant de le neutraliser.
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 194
» association : Avengers
POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: 3 - Pouvoir en développement
» appartenance: 3 - Humain entraîné supérieur

Ven 5 Oct - 13:34
Dane Whitman s’est approché de la jeune fille, en voulant attirer son attention et l’aider ; pensant qu’elle était une employée perdue, qu’il fallait sauver.
Il s’est trompé, il le comprend très rapidement – et il n’aime pas cela.


« Hrm. »

Sa prise sur le manche de son Epée d’Ebène se crispe, tandis que sa main libre se ferme également. Ses paupières se plissent, alors qu’elle réagit à ses mots et sa venue… mais absolument pas comme il s’y attendait.

« Mmh. »

Elle ne panique pas, ne hurle pas, ne demande pas d’aide ; non.
Elle, cette jeune fille fort agréable à regarder, lui demande combien ils sont – d’Avengers. Elle émet une petite observation sur sa tenue, et l’interroge finalement sur son identité… en le complimentant.
Mais cela lui passe au-dessus ; notamment à cause de la fureur déclenchée par le Fléau, quelques mètres plus bas.


« Je suis le Chevalier Noir. »

Sa voix est lourde, moins basse que précédemment. Il essaye de se donner du coffre, pour pallier l’aspect légèrement humoristique, encore, d’un tel pseudonyme énoncé à haute voix.

« Et je suis là pour vous sauver la vie. »

Qu’elle le veuille ou non.

« Suivez-moi. »

La jeune fille avait levé sa main pour pointer du doigt sa cote de mailles ; une erreur.
Son bras libre s’élève, rapidement, et sa main s’emparer du poignet de son interlocutrice, pour la serrer. Pas assez fort pour faire mal, mais suffisamment pour qu’elle comprenne qu’il ne voudra pas la lâcher.


« Venez. »

Et Dane se retourne, pour emmener la jeune fille vers les hauteurs de l’escalier – et, après, vers la sortie ; où les agents de police et les ambulanciers pourront la gérer.
Qu’elle le veuille ou non, en effet.
Hélas… c’est le plan ; c’est un bon plan, plutôt noble même, vu les doutes qu’il nourrit envers cette étrange jeune femme, ainsi que les pulsions que l’Epée d’Ebène tentent de déclencher en lui. Un bon plan.
Qui explose en morceaux.


« Putain, mais vous êtes qui ? »

Alors qu’il la dévisageait, qu’il lui parlait, qu’il l’emmenait, Dane s’est concentré sur la fille ; et s’est coupé du reste.
Il comprend désormais son erreur – car le fracas s’est arrêté ; peu avant ces quelques mots, hurlés quelques mètres plus bas.

« Vous v’nez m’emmerder ? Moi ?! »

Une forme immense, terrible se détache des ténèbres de l’étage du bas…
… et Dane découvre, atterré… le Fléau. L’abominable Fléau !

« Ho. »

Par réflexe, il lâche le poignet de la jeune fille, et pose ses deux mains sur l’Epée d’Ebène.

« RAAAAAH !!! »

Le Fléau fonce, alors.
Il fonce vers eux !

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 103
» ma tête : Megan Fox
» association : La Confrérie
POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: 4 - Maîtrise quasi parfaite
» appartenance: 5 - Humain victime d\'expérimentation / Mutant 3&5

Lun 8 Oct - 20:16
Le mystérieux homme déguisé en chevalier d'époque dévoila enfin son identité. Il se faisait appelé "Le Chevalier Noir".


Intrigué la mutante, voulait en savoir plus. Pourquoi se faisait il appeler comme ça ? Chevalier ok, il avait tout du chevalier classique mais pourquoi Noir ? Cela avait il un lien avec sa particularité ?

Mais avant même qu'elle ne lui pose la question, il s'empressa de lui témoigné sa bienveillance en lui annonçant qu'il allait la sauvé en la prenant par le poignet pour l'emmener en sureté. D'abord étonné par son intention Jessie fut ensuite réticente à cette idée. Elle tenta de se débattre et en se retenant de son bras libre en agrippant la rampe.


-"Je n'ai pas besoin d'aide. Je ne suis pas une demoiselle en détresse. Tu fais fausse route !" Protesta t'elle.

Mais comme Le Chevalier Noir ne voulait rien savoir. Elle allait employer la manière forte. Jessie était superficielle et aimait le luxe. De ce fait, ayant encore sa veste en cuir sur le dos et comme il la tenait d'un bras et de l'autre cramponnait la rampe, elle ne voulait pas pour le moment créer d'épines osseuses. Cependant, elle n'hésita pas à lui flanquer un vif coup de pied derrière le genoux enchainant d'un coup de genoux dans le flanc de façon à le faire plier et la lâcher par la même occasion.

Ils se débattirent puis il la lâcha. Ils étaient désormais trois. Le Fléau les avaient rejoint et semblait furieux que le duo viennent jouer les troubles fêtes. Sa présence imposante les pétrifia sur place.

Même si Jessie le connaissait, il fallait le dire, il était très impressionnant et même si elle ne l'avait pas vu depuis un moment elle était encore troubler par sa stature colossale.


-"Hey Cain ! C'est moi !" Dit elle nerveusement.

-"Vient je te ramène à la Confrérie." Ajouta t'elle en glissant un regard malicieux au chevalier.


Ca y est, les présentations étaient faites, elle venait d'affirmer son appartenance à la Confrérie.
Camper sur ses deux jambes, sans peur et avec une assurance sans faille elle était persuader que l'affaire allait se conclure et qu'ils allaient tranquillement regagner leur pénates sans bavure. Mais Le Fléau ne l'entendait pas de cet oreille. Ne l'avait pas reconnu ou tout simplement il ne voulait pas obéir.

Sans plus attendre, il chargea tel un mastodonte vers l'Avenger la Confrériste. Celle ci, eu juste le temps de passer par dessus la rampe et ainsi de descendre d'un étage. Il alla s'encastrer dans le mur pour le traverser.


"Il va me donner du fil à retordre. Il va me le payer." Ronchonna la mutante.

Les choses sérieuses allaient commencé. Elle retira sa veste et la posa dans un coin de façon à la reprendre au passage. Elle remonta ses manches. Et se dirigea en direction de Cain. Au passage, elle signala deux trois chose au chevalier.

-"Ecoute, il est avec moi, je le ramène alors je demanderais de ne pas me faire obstacle car sinon."

Les actes valaient mieux que de long discours. C'est alors qu'elle généra deux dagues osseuses au creux de ses avant bras qu'elle empoigna aussitôt dans ses mains fermement sous les yeux de l'Avenger.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 194
» association : Avengers
POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: 3 - Pouvoir en développement
» appartenance: 3 - Humain entraîné supérieur

Mar 9 Oct - 15:57
Dane Whitman a voulu aider la jeune fille, en la pensant d’abord en détresse – puis en s’en méfiant, ensuite.
Hélas, les événements lui donnent rapidement raison.


« Hughn. »

Il grogne et grimace.
Car, alors qu’il montait les escaliers, alors qu’il tenait la jeune fille, alors qu’il voulait l’amener ailleurs pour la sauver… elle s’est retournée contre lui ; littéralement.


« P’tain. »

Elle l’a frappé ; deux fois.

« Bordel »

D’abord à l’arrière du genou, ce qui fait abominablement mal. Ensuite dans le flanc, ce qui a redoublé la douleur, et l’a définitivement poussé à la lâcher.
Elle a obtenu ce qu’elle voulait, alors – elle est libre.
Libre de parler avec le Fléau… et de s’identifier non pas comme une demoiselle en détresse, mais a priori comme une membre de la Confrérie !


« Fais… »

Difficilement, douloureusement, le Chevalier Noir se redresse, en grimaçant. Il entend les quelques mots échangés entre le Mutant massif et la jeune fille – mais le Fléau semble incapable de réfléchir, de la reconnaître et de l’écouter ; il fonce.
Il fonce vers eux.


« … chier. »

Sans attendre, sans réfléchir, Dane laisse son corps réagir, et bondit sur le côté. Il effectue une sacrée cabriole pour éviter l’abominable Mutant, et roule difficilement et douloureusement sur les marches.
Quelques mètres plus loin, plus bas du fait de la gravité, il se redresse ; ça tourne, mais il est debout.
Et il a l’Epée d’Ebène.


« Gamine. »

Tenant la lame d’une main, il fait quelques moulinets avec son poignet, et lance un regard sombre à la jeune fille.

« Fallait t’barrer quand tu l’pouvais. C’est trop tard, maintenant… et il se barrera pas d’ici avec toi, tu sais.
Ou, plutôt, vous partirez ensemble – en fourgon de police ! »


Le Fléau se libère du mur, et grogne ; puis se tourne vers eux deux.

« BORDEL ! J’VAIS VOUS ECRASER ! »

« Tout doux, mon grand. »

Un sourire mauvais, provocateur glisse sur le visage de Dane Whitman, qui se rapproche de la rambarde derrière lui.

« Tu vas bientôt avoir un truc pour t’occuper. »

Et, sans prévenir, il se retourne – se projette sur la rambarde, utilise son excellente condition physique pour grimper, et rejoindre les nombreux piliers en marbre autour du fameux escalier.
Là, sans attendre, il abat son Epée d’Ebène non pas un, non pas deux, mais bien trois piliers… qui, tous, sont tranchés par cette lame qui peut tout couper !

Les trois colonnes cèdent sous le choc, et s’écroulent… directement vers Jessie et le Fléau !
Tandis que la structure même de l’établissement tremble, les piliers chutent ; et le Chevalier Noir, déjà, se prépare à la suite, en se glissant dans les ombres…

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 103
» ma tête : Megan Fox
» association : La Confrérie
POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: 4 - Maîtrise quasi parfaite
» appartenance: 5 - Humain victime d\'expérimentation / Mutant 3&5

Mer 10 Oct - 20:39
Après, une tentative raté de communiqué avec Le Fléau, Jessie va vite changé de stratégie mais subtilement. Il faut impérativement qu'ils quittent tous deux les lieux, avant l'arrivée de renfort si la situation s'éternisait.
La Confrériste jeta un œil vers l'Avenger.


"Il s'en ai sorti indemne. Dommage, la tâche aurait été plus simple si il ne se serait pas relevé. Gérer deux problèmes à la fois, ce n'est pas facile. Je vais devoir être plus ferme avec Le Chevalier. Il me provoque, il veut m'enfermer avec Le Fléau en taule."

Amusé, Jessie ne put s'empêcher d'esquisser un large sourire sur son joli minois auquel il ne faut pas si fier. D'une main, elle écarta les cheveux de son visage.

-"Tu rêve, mon cher ! Moi en cage ! Ce n'est pas demain la veille." Lui affirma elle.


-"Je suis tenace et j'obtiens toujours ce que je veux et..."

Mais avant même qu'elle ne finisse sa phrase, Le Fléau s’énerva. Et Le Chevalier Noir engagea le combat avec lui sous les yeux attentifs de la mutante. Cette épée qui était semblable à une autre, ne l'est vraisemblablement pas. Elle remarqua que lorsqu'il la tenait en main, elle dégageait une force qu'elle transmettait à son acquéreur. Fascinant. Pensait elle.

Cependant, lorsque trois colonnes s'effondrèrent, elle sortie de son état léthargique mais un peu trop tard et même si elle courue pour leur échapper. Elles s’effondrèrent et se brisèrent l'une contre elles sous Jessie et Le Fléau.
Un vacarme des plus bruyants qui une fois terminé laissèrent place à un brouillard poussiéreux.

Mais les Confréristes étaient robustes.
Cain fit le passage en se dégageant d'une force colossale à l'aide de ses deux bras monumental. Il fit une pause et prit le temps de dégager Jessie de ses gros bloc de marbre dont elle était prisonnière. Puis il lui tendit une main amical pour l'extraire de là.


-"Mêle toi de tes affaires ! Me fais pas chier !" Dit il en colère.

Tel un bloc de béton, il n'avait aucune égratignure. Par contre, Jessie, se releva grimaçante. Elle était blessé à la tête. Une plaie ouverte ensanglanté qui fait faisait visiblement mal. Une épaule déplacé vu sa posture courbé et d'autres petites plaies.
Jessie pivota sa tête en faisant un cercle de façon à remettre en place ces vertèbres puis, cette plaie béante au front se referma aussitôt comme si elle n'avait jamais exister pour ne laisser de trace que le sang couler de même pour son épaule qu'elle remit en place comme si elle en avait l'habitude. Oui, elle guérissait instantanément.


-"Je ne joue pas les nounous mais rentre faut pas qu'il te chope, sinon on aura de gros ennuis." Dit elle sérieusement.


-"C'est qui celui là ?" Demanda Le Fléau.

-"Je te présente Le Chevalier Noir". Dit elle haut et fort ironiquement.


-"Ecoute, faut rentrer mais avant faut lui piquer son épée." Suggéra la mutante.

-"Je ne rentre pas mais je veux bien lui piquer son épée." Confirma Le Fléau.

Il ne voulait pas rentrer mais il était son allié pour lui subtiliser sa mystérieuse épée. Jessie déploya l'artillerie et se créa ses protèges jointures en os aux coudes ainsi qu'aux genoux visibles.

-"Allez viens mon chou, on va s'amuser." Lanca t'elle au Chevalier Noir.


Elle couru en sa direction en s'élançant et en lui jetant tout un tas de projectile osseux issu de ses avant bras.



avatar
Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 194
» association : Avengers
POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: 3 - Pouvoir en développement
» appartenance: 3 - Humain entraîné supérieur

Jeu 11 Oct - 12:33
Le Fléau attaque Wall Street ; un Avenger est sur les lieux.
Mais ça ne se passe pas bien.


« Hrm. »

Dane Whitman grogne, en montant au-dessus de plusieurs gravats, issus des chutes de trois immenses colonnes, qui fragilisent la structure même de l’immeuble ; il suffirait de peu, encore, pour le tomber entièrement. Une possibilité qu’il se réserve, si la situation empire.

« Ha. »

Poursuivi par le Fléau, il a réagi d’instinct, et l’a bloqué ; avec la fille.
Celle qu’il voulait sauver. Celle qu’il pensait initialement être une personne à protéger.
Celle qui s’est révélée membre de la Confrérie – et Mutante.


« Je vois. »

Le Fléau et elle sortent des décombres, difficilement.
Lui n’a rien, bien sûr ; elle est blessée… mais cela ne dure pas. Devant les yeux du Chevalier Noir, évidemment médusés, elle cicatrise extrêmement rapidement, et se remet ; comme si de rien n’était.
Tous deux échangent ensuite – et décident rapidement de la suite.
De l’agression à mener, ensuite.


« Ma belle… va falloir qu’t’arrêtes de m’appeler mon chou. »

Il prend une grande inspiration, et relève son Epée d’Ebène, qu’il tient fermement entre ses deux mains.
Devant lui, la fille et le Fléau foncent – lui comme une brute, elle en envoyant des projectiles osseux ; l’attaque est terrible.
Mais il en sourit.


« J’en connais qui s’raient jalouses. »

Un léger ricanement s’échappe de sa gorge ; et tout commence, alors.
Tandis que le Fléau se précipite vers lui, il lève sa lame – et profite de ses réflexes exceptionnels, et de la puissance confiée par l’Epée d’Ebène, afin de réaliser l’impossible.
Il pare les projectiles osseux ; tous.
Dans des mouvements exceptionnels, avec une grâce terrible, il coupe, tranche, rejette, repousse entièrement ces attaques, et parvient à s’en libérer complètement… mais le Fléau est presque sur lui.


« Ha-ha. »

Et ça ne le gêne pas.
Car Dane réagit – et fonce vers le Fléau, pour bondir, prendre appui sur l’un des genoux levés de Caïn Marko, puis effectuer un salto au-dessus de lui !


« HEIN ?! »

Le Fléau tente de s’arrêter… mais trop tard.
Dane effectue son salto, et frappe violemment, durant le mouvement, son ennemi avec sa lame ; qui brise entièrement le casque du Fléau, encore plus impacté par le choc – car l’impact se répercute dans tout son crâne.
Le mouvement continue, et l’Epée d’Ebène frappe encore l’arrière du costume ; qui se brise, également… et ça fait mal.


« RAAAAAH !!! »

Le Fléau a mal, abominablement ; et met un genou à terre.
Immobilisé, pour l’instant.

Derrière lui, Dane se reçoit aisément au sol, et redresse un visage sombre vers la fille ; il n’hésite plus, alors.
Encore accroupi, il abat violemment l’Epée d’Ebène au sol – et provoque une légère onde de choc, qui se répercute jusqu’à elle… et, espère-t-il, la déséquilibre, et la fasse tomber dans les escaliers derrière elle !
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 103
» ma tête : Megan Fox
» association : La Confrérie
POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: 4 - Maîtrise quasi parfaite
» appartenance: 5 - Humain victime d\'expérimentation / Mutant 3&5

Mer 17 Oct - 11:38
A côté de moi Le Fléau, nous chargeons comme des bêtes en direction du Chevalier Noir et de son épée mystérieuse et puissante. Nous sommes deux et il est seul. L'avantage est pour nous. Sur de nous, sur de notre victoire nous fonçons la hargne au ventre. Ce nouvel Avenger, ne fera pas long feu.

Pourtant, avec tant de conviction et sans doute aucun, l'homme se révèle être plus fort que prévu. Il déjoue les attaques de la mutante sous ses yeux sidérés.
Il ne s'arrête pas là et enchaîne en s'attaquant à Caïn, il est sonné, son casque et son armure brisé. La mutante en reste estomaqué. Elle ne le pensait pas si fort. Mais gare à lui car Caïn risque de se mettre dans une colère noire.
Mais pour l'instant, Le Chevalier noir ne s'occupe plus de lui mais d'elle. Son regard lourd est posé sur elle.

Elle ne le craint pas, elle en a vu dans sa vie et c'est ce qui lui porte préjudice. D 'ailleurs, elle regrette déjà et pense qu'elle la lourdement sous estimé. Derrière son armure du moyen âge il s'avère être un guerrier redoutable. Maintenant, qu'elle sait à qui elle a à faire elle agira différemment.
Encore scotché par la raclé qu'il a mit à Caïn, Jessie ne prête pas attention à l'Avenger qui agit encore et frappe son épée au sol. Déstabilisé, Jessie tente de garder l'équilibre sur ses jambes troublés par l'onde de choc qui finalement la fera basculer en arrière et dévaler les escaliers. Etourdie par la chute, il fui faudra quelques secondes pour reprendre ses esprits et pendant ce temps là, l'homme approche. Jessie encore allongée au sol, accusant le coup, revêtu de poussière et de sang, tente de se relever tant bien que mal mais n'y arrive pas. Elle le regard d'un air de chien battu en se lamentant.

-"Comment oses tu ? A moi qui suis une femme ?"
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 194
» association : Avengers
POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: 3 - Pouvoir en développement
» appartenance: 3 - Humain entraîné supérieur

Mer 17 Oct - 13:15
Il approche d’elle ; lentement, lourdement.
Quelques instants plus tôt, le Chevalier Noir est parvenu à bloquer les attaques de l’inconnue, et faire mal au Fléau – littéralement.
Ce dernier s’en remettra, bien sûr ; mais pas tout de suite. Encore plein de douleurs, Caïn Marko ne peut rien faire… et il n’y a plus qu’elle et lui.
Et l’Epée d’Ebène.


« J’m’en tape, que tu sois une femme. »

Sa voix est lourde, profonde ; bien plus qu’avant.
Lentement, il s’avance vers elle, et s’arrête à moins d’un mètre. Son visage est fermé, mais ses yeux… ses yeux sont différents.
Plus durs. Plus agressifs. Plus violents.
Presque… inhuamins.


« J’ai… jamais hésité à tuer quiconque, quand il l’fallait. »

Son corps est crispé, fatigué. Il en a assez, il est troublé et gêné.
Il a eu peur, et a été déçu ; et l’Epée d’Ebène a pu rendre ses appels plus forts – plus terribles.
Envers un Dane bien plus affaibli.


« T’es p’têt une femme… »

Sans prévenir, il lève sa lame – et glisse la pointe de l’épée, juste sous la gorge de la jeune femme.
Certes, à terre… mais, surtout, à sa merci.


« … mais t’es une criminelle. »

Un rictus mauvais glisse sur son visage ; il vacille.
Ce qu’il y a de bon en lui… vacille.


« Œil pour œil. »

D’un geste sec, il relève la lame – et le bout pointu blesse légèrement la jeune femme ; à la joue.
Rien de grave, rien de gênant… rien qui ne disparaîtra pas d’ici quelques jours.
Mais… assez pour la faire souffrir ; assez pour briser l’extrême beauté qui est la sienne, pour une poignée de jours.


« Dent pour d… »

« RAH ! »

Mais il ne peut aller au bout – ni de sa phrase, ni du mouvement qui s’annonçait brutal.
Car le Fléau s’est repris.

L’immense monstre s’est redressé, et frappe violemment le sol. Dane tombe, roule et se redresse… mais Caïn s’empare d’une colonne, la soulève, et l’abat tout autour de lui.
Un acte brutal, violent, absolu ; qui gêne énormément Whitman – mais peut permettre à l’inconnue de fuir, si elle le souhaite !

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 103
» ma tête : Megan Fox
» association : La Confrérie
POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: 4 - Maîtrise quasi parfaite
» appartenance: 5 - Humain victime d\'expérimentation / Mutant 3&5

Mer 17 Oct - 17:03
Caïn est toujours sonné à terre mais il ne va pas tardé à se relever et à tout défoncer tel un bulldozer encore plus énervé qu'avant vu qu'il n'a plus son casque.

Jessie est à terre et l'homme approche lentement, encore et encore pour être à sa hauteur et s'arrête.


Il n'est pas du tout chevaleresque celui là vu ses propos. Viens approche, encore, plus près...Viens que je m'empresse de refermer mon plan sur toi. Une criminelle ? Moi ? De quoi, il parle...Il ne sait pas qui je suis, ce que j'ai vécu, ce qui fait ce que je suis maintenant, la femme amer et aigrie que je suis. Il est comme tous les autres, il agit sans savoir, il agit par ce qu'on lui a donner des ordres. Pauvre de toi, Chevalier Noir...Aussi froid que ton épée. Il glisse sa lame sous ma gorge fine et fragile. Et je danse une fois de plus avec la mort, cette idée m'embarque dans une extase sans nom, en mauvaise posture ? Nonnnnn...Je joue une fois de plus. Je n'aurais pas pensé qu'il aurait agit de cette façon pour un chevalier. Mais qu'importe, il est si près de moi. Je joue tellement bien la comédie, que je lâche une larme qui coule sur mon visage poussiéreux. Mon regard est aussi innocent qu'un agneau et pourtant dans une seconde je vais lui montrer mon côté sombre. S'en est finit de jouer. Le Chevalier Noir n'a qu'a bien se tenir.

Pendant qu'il commente son geste, pendant qu'il m'observe croyant avoir le dessus, je vais lui faire regretter son geste, avoir oser me blesser. Etant au sol, mon bras droit hors de vue, je créer secrètement et lentement une dague osseuse et bammmmmm ! Le Fléau s'interpose malgré lui, l'Avenger tombe, roule et se relève mais je me redresse instantanément et la femme faible que je lui montrais se transforme en une femme pleine de ressource tout sourire jusqu'au oreilles. Pourquoi ? Parce que je lui plante ma dague dans le flanc. Peu être pas assez profondément, déstabilisé par l'énorme fracas du Fléau mais assez pour lui laisser un souvenir. Pendant ce bref moment, je ne manque pas de le fixer profondément, un regard jouissif remplit de haine à la fois. Je m'en réjouis.

-"Tu penseras à moi chaque jour." Lui murmura t' elle langoureusement à l'oreille.


Le Fléau s'en donne à cœur joie en fracassant un colonne de marbre. Si il continue, il risque de nous enterrer vivant. Sous le choc, Jessie et le Chevalier Noir se sépare. Il est temps de partir.

-"Caïn, arrête ton bordel ! On se casse avant que tout ne s'écroule."

Si il n'obéis pas, tant pis pour lui, mais moi je ne reste pas ici, il est temps de tourner les talons et fissa.


avatar
Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 194
» association : Avengers
POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: 3 - Pouvoir en développement
» appartenance: 3 - Humain entraîné supérieur

Jeu 18 Oct - 13:54
Dane Whitman s’est laissé happer par l’Epée d’Ebène ; ce fut une erreur.
Pas uniquement parce qu’il a failli aller bien trop loin dans sa gestion de l’ennemie – il a voulu la tuer, et la torturer avant, clairement ; mais parce qu’il s’est perdu, ainsi.
Et a permis à son adversaire de se reprendre… et de le frapper.


« Hughn ! »

Quand le Fléau s’est redressé, lui a tenté de se remettre, et a concentré entièrement son attention sur le Mutant massif – une erreur.
Car la jeune femme a pu se relever, s’approcher… et lui planter une de ses étranges lames dans le flanc, avec suffisamment de sadisme et de vice en elle pour glisser quelques mots terribles, qui attisent une haine intense chez lui.


« Pu… p’tain. »

Pris par surprise, le Chevalier Noir n’a pas pu se défendre – et pose une main contre la plaie, en sentant ses jambes défaillir ; ça ne va pas. Et ça ne semble pas parti pour s’arranger.

« S… sale… »

Il grogne, grimace ; fige un regard de fureur vers elle, et crispe sa main libre sur le manche de son Epée d’Ebène.
Il veut la planter, toujours, en elle. Il veut la toucher, la frapper, la briser, la trancher ; la tuer.
Mais il s’est repris, et sait que ce n’est ni bien, ni indiqué. Il y a bien pire à gérer, avant de s’en reprendre à elle.


« Bordel. »

Caïn Marko se déchaîne, dans le cœur de l’établissement financier. Cette salle principale ne va bientôt plus tenir… et cela semble complètement arranger les deux criminels, et notamment cette jeune femme, qui invite son camarade à le suivre avant que tout s’effondre.
Ce qui, pour une fois, semble convenir au Fléau.


« RAH ! Fais chier ! Mais… mais ouais. Ouais, j’crois qu’il faut s’barrer. »

Le Mutant acquiesce, et lâche sa colonne, qui faisait office de gourdin.
Il soupire, puis secoue la tête, et s’avance ensuite vers un mur, qu’il entend anéantir d’un coup – mais quelqu’un, ici, n’est pas d’accord.
Le Chevalier Noir refuse que cela se passe ainsi.


« HEY ! »

Dane, toujours blessé, de plus en plus affaibli, se relève légèrement, et fixe des yeux enragés, enfiévrés vers le duo de Mutants.

« Vous… vous n’partirez pas ! »

Il fait un pas, et grimace ; mais en fait encore un.
Et prend une grande inspiration, avant d’agir.


« JE REFUSE ! »

A nouveau, il frappe au sol – mais bien plus fort, bien plus agressivement.
L’effet augmente, alors.
L’Epée d’Ebène explose le peu de carrelage qu’il y avait encore en bas, et une fissure se créé… pour venir vers le Fléau et Jessie. Le premier titube, tombe même sous le choc du tremblement de terre – et elle risque elle-même d’avoir plusieurs difficultés à rester debout !

La structure, même, du bâtiment s’effrite encore ; mais Dane n’en prend plus conscience.
Blessé, affaibli, il met un genou à terre et grimace. La fin du combat approche, pour lui…

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 103
» ma tête : Megan Fox
» association : La Confrérie
POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: 4 - Maîtrise quasi parfaite
» appartenance: 5 - Humain victime d\'expérimentation / Mutant 3&5

Lun 22 Oct - 20:05
Jessie dresser sur ses deux jambes savoure sa victoire en observant d'un regard jouissif Dane. Elle a eu ce qu'elle voulait. Il a voulu la défier et maintenant il est à terre, blessé. Et elle le toise avec fierté le sourire en coin.

Et finalement, Le Fléau accepte enfin de la rejoindre et de se faire la belle pendant qu'il en est encore temps. Tout rentre dans l'ordre. Tentant de retirer la poussière de ses vêtements, c'est alors qu'elle se dirige pour aller rechercher sa veste en cuir poser précieusement qu'a son grand étonnement, la voix du Chevalier Noir retentit. Il les interpelles. Les deux confréristes intrigués, s'arrêtent et attendent de voir ce que L'Avenger à de si intéressant à dire.

En mauvaise posture et pourtant, il tente de se relever.

Ce nouveau venu au sein des Avengers est bien courageux mais il va le regretter. Il en ferait des merveilles s'il serait dans nos rangs. Malheureusement pour lui, il n'en fait pas partie, quel dommage.

-"Tu refuses !!" Rétorqua la mutante, sur d'elle. Ces paroles dites par Dane, lui donnèrent une monter d'adrénaline. Elle sentit que malgré le fait qu'il soit blessé il ne savourait pas vaincu.

-"Tu es en mauvaise posture pour prétendre cela, Chevalier de pacotille." Ajouta t'elle en s’avançant dangereusement vers lui.

-"T'en veux encore ?" Ajouta Jessie, le regard froid et sanglant.

La situation s'inversa et c'est Caïn qui cette fois ci tentait de la raisonner en lui barrant le passage de son bras lourd et muscler.

-"On se casse là pendant qu'il en est temps."

Mais Jessie ne l'entendait pas comme ça.

-"Nonnnn, arrête laisse moi, je sais ce que je fais." Fit elle au colosse.

Et pendant ce temps, Dane frappa encore une fois mais bien plus fort que les fois précédentes. Et les deux mutants bien plus occupés à ce disputer ne remarquèrent que tardivement la faille créer par l'épée du Chevalier Noir.

Le Fléau chute, et Jessie déstabilisé tenta de rester debout tant bien que mal en avançant vers une issue mais le sol se dérobant sous ses pieds elle perdit l'équilibre et s'effondra au sol. Cette secousse aggrava les choses et la structure debout jusqu’ici se fragilisa encore plus. Des débris de petites tailles s'effondrent sur elle puis une grosse masse de marbre tomba sur sa jambe droite. Etourdie et prise au piège, elle était dorénavant à sa merci.


C'était pourtant une journée qui commençait bien songeait elle exténuer.

Elle chercha du regard Caïn pour qu'il vienne à sa rescousse. Le bloc de marbre étant trop volumineux à déplacer pour elle. A bout de souffle, sale, ensanglanté et pourtant Jessie ne voulait pas en rester là.

Finalement, Caïn s’approcha au moment où elle ne l'attendait plus, il souleva la grosse masse de marbre et libéra la jambe de la mutante. Elle était pas mal amoché. Son jeans déchiré par le bloc de marbre on pouvait voir la chair ouverte mais ses os étaient intact, aucune fracture. Son ossature étant plus résistante que la normale. Mais cette blessure profonde n'allait pas se résorber aussi vite. Alors Caïn prit l'initiative de la portée dans ses bras et de quitter les lieux sous les yeux du Chevalier Noir. Tout allaient garder un souvenir frappant de leur rencontre.


Jessie jeta un dernier coup d’œil vers le Chevalier Noir un genoux à terre par dessus l'épaule de Caïn. Pour le saluer à sa manière et lui lança un baiser de ses lèvres. Une provocation de la mutante. Elle était venue extirper de là  Le Fléau et finalement c'est lui qui allait la ramener. Il prévoyait de sortir par une issue de sortir sur le toit et de sauter d'immeuble en immeuble.
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 194
» association : Avengers
POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: 3 - Pouvoir en développement
» appartenance: 3 - Humain entraîné supérieur

Mar 23 Oct - 8:31
L’affrontement entre le Chevalier et les deux Mutants de la Confrérie est terrible.
Mais ne tourne pas à l’avantage du héros.


« Hughn. »

Il grogne, et relève des yeux fatigués et meurtris – pour essayer de voir quelque chose ; mais là non plus, ce n’est pas une grande réussite.
Tout comme son idée de frapper encore le sol… qui se révèle l’une des pires idées de sa courte carrière.


« P’tain. »

Le bataille s’écroule ; littéralement.
Et notamment sur eux.
Même si l’immeuble dans son entier tiendra sûrement, même si sa structure a été construite pour durer et restera, le cœur de l’ensemble s’effrite – et leur tombe dessus.
Des pans entiers de plafonds, du marbre, des colonnes, du béton commence à chuter, et il a une chance inouïe de n’avoir encore rien eu sur lui ; de toute façon, il ne peut plus bouger.


« Fais… »

Touché, blessé, perdant du sang, il a conscience de n’avoir pas assez de force pour continuer – pas comme ça. Pas contre deux Mutants aussi forts.
Alors que, entre les gravats, il entrevoit la jeune fille, jolie mais si dangereuse, si provocatrice, allongée et bloquée, il envisage un temps de se redresser et de venir la chercher… pour la sauver, en fait ; pour la sauver, et l’emprisonner.
Mais il ne le fait pas ; car il ne le peut pas.


« Fais… chier. »

Ses forces l’abandonnent ; il ne peut plus.
Son deuxième genou tombe… et il sent ses forces décliner ; heureusement, le Fléau revient, libère la jeune fille, la récupère – et tous deux s’enfuient.
Dane relève son visage, et entrevoit le sourire… le baiser, même, de la jeune fille. Qui triomphe, et entend le faire savoir.


« Sa… sal… »

Le Chevalier Noir n’a plus de force – mais a encore de l’ego.
Dans un ultime geste, il redresse son torse, lève sa main… et lance son Epée d’Ebène, devant lui.
La lame file, se projette, n’est pas touchée par chance par les gravats – et vient frapper le Fléau ; à la cuisse.

Un hurlement de douleur s’échappe de la gorge de Caïn Marko… mais qui peut encore marcher ; au moins un peu.
Le Mutant parvient à s’échapper du cœur de l’immeuble, et monte ; mais moins vite, moins rapidement, moins efficacement que prévu. A proximité, l’Epée d’Ebène retombe au sol, protégée par plusieurs gravats ; Dane Whitman, lui, s’effondre… inconscient.

Les deux Mutants pourront s’enfuir, oui ; mais ils n’auront pas ce que le Fléau est venu chercher.
Et, même : tous deux garderont quelques traces de leur entrevue avec le Chevalier Noir… qui ne les oubliera pas !

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
GÉNÉRAL.» communications : 103
» ma tête : Megan Fox
» association : La Confrérie
POUVOIR.
Feuille de personnage
» pouvoirs:
» classe: 4 - Maîtrise quasi parfaite
» appartenance: 5 - Humain victime d\'expérimentation / Mutant 3&5

Jeu 25 Oct - 13:10
Pendant leur escapade, Jessie avait encore en tête l'intervention du Chevalier Noir. Sa blessure à la jambe vu lui fit remonter une amer rancune envers lui. Il lui faudra encore une bonne heure pour cicatriser jusqu' a ce qu'il n'y est plus aucune trace. Elle se jura que la prochaine fois, elle serait moins tendre.

Mais elle avait tout de même le sourire car en y repensant, il avait bien dégusté lui aussi avec sa blessure au flanc. Et ça, elle s'en réjouissait car contrairement à elle, il aurait une cicatrice à vie.
Contenu sponsorisé
GÉNÉRAL.
POUVOIR.

Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Avengers RPG :: Welcome to the Game :: New York :: Manhattan-